31/08/2012

Saint François de Paule, saint protecteur de Canet, célébré par la population dans les rues du village

procession,saint françois de paule

La « Confrérie de la Sanch », en ce dimanche 26 Août, s’est inscrite une nouvelle fois dans la tradition, en prenant en charge l’animation de la fête annuelle du Saint protecteur, afin de resserrer les liens unissant les Canétoise et Canétois au culte de Saint-François de Paule.

Après la procession d’une centaine de participants, dans les rues du village, derrière la lourde et fleurie cadirette dans laquelle resplendissait le polychrome ensoleillé de la statue de Saint-François de Paule, un public nombreux s’est rassemblé en l’Eglise Saint-Jacques pour assister à la célébration de l’eucharistie.procession,saint françois de paule

Au nom de la ville de Canet le maire, Bernard Dupont, a renouvelé le vœu qui consacre la cité au culte de Saint-François de Paule, Saint protecteur. La messe a été célébrée par le Père Fabio, assisté des membres de la « Confrérie de la Sanch » pour l’animation de la liturgie.

Le Président de l’association, Serge Alberny, dans son mot d’accueil a présenté l’historique de la vie du Saint protecteur.

En effet, il a précisé que Saint-François de Paule (1436-1507), fit partie des Saints qui ont donné autrement leur vie que par des formes traditionnelles de Martyr comme l‘a été Saint-Jacques le Saint Patron de Canet. Il faisait partie de ces hommes baignant dans l’idéal Franciscain. Il était en tant qu’Ermite à la recherche du dépouillement absolu, de l’humilité radicale. Il créa le groupe des Minimes s’égrainant un peu partout, mais aussi à Perpignan.

Après l’épidémie de 1632 à Perpignan, en 1674, une nouvelle épidémie de peste sévit à Canet. Les consuls de la cité se sont mobilisés, ainsi les processions se sont organisées et constituées avec les religieux des Minimes de Perpignan pour porter les reliques de Saint-François de Paule dans les rues du village.

Le Conseil de la Communauté Séculière de Canet institua la Fête annuelle en souvenir des bienfaits obtenus.

Le 27 Août 1854, les Canétois témoignèrent encore leur gratitude à Saint-François de Paule, leur protecteur afin qu’il intercède en leur nom auprès de Dieu pour enrayer la grave épidémie de choléra qui frappait Canet. 

Dès lors le 27 Août, est instituée la fête votive en hommage à Saint-François de Paule.

10:38 Publié dans Blog, Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : procession, saint françois de paule | |  Facebook | | |  Imprimer | |

13/04/2012

Une procession nocturne de la Sanch pour le première fois à Canet

procession,sanchPour la première fois, une procession nocturne a été organisée par la Confrérie de la Sanch de Canet qui aura marqué les « esprits » des Canétois, ce vendredi Saint 6 avril 2012.

En effet, à 20h, après l'office de la Passion, plus de 30 Consœurs et Confrères vêtus des « Caparuxa » pour les hommes, tenue et mantilles noires pour les femmes et tenue de circonstances pour les enfants, accompagnaient le condamné à mort Jésus-Christ à la croix en arpentant les rues du village, en silence et dans un profond recueillement.

Seuls les cliquetis de la crécelle tournée par un enfant pénitent conduisant le cortège venaient rythmer les pas.

Tel était le sens religieux de la procession de la Sanch qui s'adressait aux canétoises et canétois, croyants ou non croyants ayant rejoint nombreux le cortège à la suite de la « Mater Dolorosa » drapée de noir, sur « Cadirete » bordée de fleurs rouge sang et portée par les consœurs dans les rues du village.

Trois « reposoirs » marquaient les étapes de la procession où les lectures conduisaient l'ensemble des pénitents à la méditation de la Passion du Christ. Le quatrième reposoir terminait la procession de la Sanch au bas de l'Hôtel de l'église Saint Jacques où le Dévot Christ couché à même le sol représentait la mort.

La Confrérie de la Sanch de Canet, alliée à l’Archiconfrérie de Perpignan et des villages alentours, s’était retrouvée dans l’après midi à l’Eglise St Jacques de Perpignan pour la Procession qui a serpenté dans tout le centre ville.

Tous les membres se veulent accompagner le Christ condamné à mort « au Calvaire » sur son chemin semé d’épreuves et de souffrances, qui est celui de tous et que nous suivons dans nos vies d’aujourd’hui.

Au moment de se quitter, tous les pénitents ont renouvelé leur souhait de perpétuer cette tradition religieuse qui, pour la première fois en nocturne à Canet, a révélé le sens profond de la foi catholique.

21:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : procession, sanch | |  Facebook | | |  Imprimer | |