02/08/2012

Elles étaient à Douarnenez ..

Un moment fort pour « l’Association des Bateaux du Patrimoine » et le port de Canet qui avaient donné rendez-vous aux barques latines pour embarquer et rejoindre la flottille de Douarnenez.

Un départ très convivial avec tous les acteurs du patrimoine maritime catalan, invités d'honneur à « Temps Fêtes de Douarnenez » regroupés autour du GAPAMAR (Groupement d’Associations Patrimoine Maritime Roussillonnais), la municipalité de Canet, les responsables portuaires et les employés du port. 

Lors de l'apéritif, Bernard Dupont, maire de Canet, a expliqué la politique municipale et la place qu'elle donne au patrimoine navigant avec un quai spécialement conçu à cet effet, accessible au public et à une soixantaine de bateaux, dont une quinzaine classée et une dizaine de barques « catalanes ». Le port de Canet est une référence depuis plus de vingt ans dans ce domaine. 

P1020100.jpegL'embarquement sur les camions, organisé par les manutentionnaires du port, s'est passé sans problème et deux jours plus tard, après plus de mille kilomètres de route, les barques flottent sur une autre mer. 

Un moment d'angoisse pour les « patrons » et, les premières minutes écoulées, tout s’est bien passé. Après un mile de navigation, les bateaux ont pu rejoindre le reste de la flottille catalane composée entre autre de notre monument historique navigant « Notre Dame de Consolation » ainsi que les trois barques de Catalogne Sud au sein desquelles « Santa Espina », bien connue sur notre côte, anciennement de Collioure.

Toutes ces ambassadrices de catalogne sont prêtes à naviguer en montrant un savoir faire très particulier qui a permis à « Albada » et « Santa Espina » de remporter le prix des meilleures manœuvres.P1020076.jpeg

Le village des Catalans créé autour d'une paillotte de pêcheurs a connu un beau succès auprès des nombreux visiteurs. Un petit regret, le manque de producteurs locaux à l'image des Basques, pour promouvoir leurs produits.

La documentation sur le département a été appréciée de tous ; les échanges avec les équipes du parc marin de la mer d'Iroise et ceux du parc naturel marin du golfe du lion furent nombreux.

Huit jours plus tard, retour en Catalogne après un repas breton offert par « Temps Fêtes Douarnenez » avec le sentiment d'une mission accomplie au nom de la région Languedoc Roussillon et du département des Pyrénées Orientales.

14:29 Publié dans Blog, Loisirs, Nautisme, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : douarnenez, bateaux du patrimoine, gapÄmar | |  Facebook | | |  Imprimer | |