15/06/2015

Les élèves s’impliquent et se mobilisent pour préserver la dune sur la plage nord de Canet !

 jardin du lido,dune

Début juin, sur la plage de Canet-Nord, les élèves de la classe de CM2 de l’école élémentaire Pierre et Marie Curie de Canet ainsi que les 5e du collège Marcel Pagnol de Perpignan, ont présenté l’aboutissement de leur projet de préservation du littoral, nommé « Jardin du Lido », guidés par leurs enseignants et les animatrices de l’association « Labelbleu ».

Cette association coordonne le projet avec différents partenaires : service de l’état, gardes du littoral, mairies et établissements scolaires. Les gardes du littoral viennent pour leur part, co-animer les actions de plantation sur les dunes.

Pour le projet avec les élèves de Canet, Robert Saut, intervenant en Histoire, est venu témoigner et enrichir les connaissances des élèves sur le littoral local.

Agnès Cazejust, directrice de l’association « Labelbleu », a précisé en début de l’inauguration, que « ce projet a pour but de développer des comportements éco-citoyens et d'éduquer les enfants au respect de l'environnement sur le littoral par la mise en œuvre d'actions concrètes réalisées par les élèves ».

C’est donc sur la plage de Canet, à proximité du camping Brasilia, qu’un jardin dunaire planté par les enfants permettra de stabiliser le cordon dunaire d’année en année.jardin du lido,dune

Durant quatorze séances d’animation, les élèves ont appris à connaître l'environnement littoral, à identifier les facteurs de sa détérioration et à trouver des solutions pour le préserver. Dans la suite du projet avec leurs enseignantes, les élèves ont restitué leurs connaissances sous forme de huit panneaux de sensibilisation et d’information sur le littoral.

Viviane Sallares, conseillère municipale et déléguée à l’environnement, a rappelé combien il est important que les enfants soient sensibilisés aux problématiques environnementales et en particulier à la fragilité de notre littoral.

Marc Medina, maire de Toreilles et conseiller communautaire délégué en charge de la gestion des espaces naturels a ensuite félicité les élèves pour leur travail et a rappelé que les 5 actions menées le long du littoral par la Communauté d’Agglomérations sont importantes car elles ont permis aux plus jeunes de mesurer l’extrême fragilité du cordon dunaire et l’importance d’en préserver la qualité pour limiter le plus possible l’érosion de notre littoral. « Nous avons perdu 30 mètres de plage en 30 ans », a-t-il souligné.

Les élèves ont ensuite exposé leurs connaissances à leurs parents, aux publics et aux élus avec des jeux, des énigmes et des créations de land art (œuvres réalisées avec des matériaux de la nature) et d’acrostiches (poèmes originaux) pour sensibiliser le public à la préservation du littoral.

Ils ont, pour finir, présenté les huit panneaux de sensibilisation réalisés durant le projet, qui sont disposés sur la plage et accessibles à tous.

Ces panneaux sont un résumé parfait du projet : présentation de l'environnement littoral, de la faune et de la flore, des espèces envahissantes, prévention sur les problématiques de l’érosion, de la montée de la mer, du changement climatique, apprentissage des gestes éco-citoyens.

Ils racontent également l'histoire de la plage de Canet et de son occupation par l'homme et les activités qui découlent de la présence de la mer.

Les élèves invitent maintenant les promeneurs à venir découvrir leurs réalisations sur la plage à côté du camping Brasilia.jardin du lido,dune

17:58 Publié dans Sécurité, Travaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jardin du lido, dune | |  Facebook | | |  Imprimer | |

01/06/2015

Démoustiquer, mais pas que ..

Plus de 80 personnes ont répondu à l’invitation d’Alain Grappe, président de l’association « Eden 66 », afin d’assister à une conférence sur nos «amis» les moustiques.

En effet,  André Palau, directeur de la section de Canet de l’Entente Interdépartementale pour lamoustique,eid,tigre Démoustication du Littoral Méditerranéen (EID méditerranée) a expliqué à un public très intéressé comment « être sec avec les moustiques » et a signalé les problèmes qu’il rencontre au sein de l’EID pour démoustiquer, en particulier en zone urbaine. Les missions de l’EID-Med obéissent à deux impératifs, le contrôle de la nuisance causée par les moustiques et la préservation des zones humides par une action sélective sur ces milieux.

Il faut savoir qu’il existe une quarantaine d’espèces de moustiques sur le littoral, mais seul un petit nombre pique l’homme. Les moustiques mâles sont inoffensifs, seules les femelles piquent, elles ont besoin des protéines contenues dans le sang qu’elles ingèrent pour porter leurs œufs à maturité. Dans nos régions, le moustique n’est plus vecteur de maladies graves depuis plus d’un demi-siècle, mais l’apparition depuis 2004 du « moustique tigre », vecteur potentiel du chikungunia et de la dingue, a justifié la mise en place par le ministère de la santé d’un plan national anti-dissémination dont l’EID-Med est un partenaire actif.

Toutefois, il faut bien comprendre que, sans l’aide des particuliers, l’EID ne peut pas faire un travail en profondeur.

Donc pour « être sec avec les moustiques » il faut vider, curer, couvrir, ranger et jeter.

Avant de voler, les moustiques tels que le « moustique tigre » se développent sous forme de larve dans l’eau et ce sont les œufs au contact de l’eau qui déclenchent tout le processus. C’est donc à ce niveau qu’il faut agir. Soit faire un traitement contre les larves, soit supprimer les eaux stagnantes, systématiquement chez soi. Pour cela, nous devons vider une fois par semaine tous les réceptacles tels que les coupelles sous les pots, les gamelles pour les animaux, les pots à réserve d’eau. Il faut également, ranger à l’abri de la pluie les brouettes, les seaux et arrosoirs entre autres. Pourquoi, par exemple, ne pas introduire des poissons rouges dans un bassin d’agréments, ils sont très friands de larves. Aux particuliers de jouer, et 50% du succès est assuré.

Après toutes ces explications, appuyées d’un diaporama très pédagogique, André Palau a répondu aux questions du public autour d’un sympathique apéritif offert par l’association « Eden 66 ».

moustique,eid,tigre

10:11 Publié dans Santé, Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : moustique, eid, tigre | |  Facebook | | |  Imprimer | |

29/05/2015

Le club Kiwanis des P.O toujours très actif

Le club Kiwanis Perpignan Pays Catalan a tenu dernièrement, aux Voiles Rouges, sa soirée festive en l’honneur de ses traditionnelles œuvres sociales menées depuis 30 ans dans notre département.

L’orchestre Los Payoos et la gigantesque paella préparée par la boucherie « Michel » du village ont ravi les nombreux participants toujours prêts à faire écho à la devise du club « Servir les enfants. »

Les dons récoltés vont permettre l’achat de vaccins antitétaniques qui seront ensuite remis à l’UNICEFF, partenaire de l’opération Kiwanis, pour la vaccination de nombreux nouveaux nés ainsi que leur mère dans des villages d’Asie et d’Afrique.kiwanis

Le tétanos tue un bébé toutes les 9 minutes et une maman décède toutes les 20 minutes. Le tétanos présente un taux de mortalité à 100%. Pour venir au secours de cette population à risque 387 millions de doses de vaccins sont nécessaires. Avec l’aide de tous on peut y parvenir.

Le Kiwanis, organisation planétaire de 600 membres bénévoles, a pour mission de servir les enfants du monde entier sans aucune discrimination. Les actions principales servent les handicaps mentaux et physiques, les autistes, les malades du cancer, les malades hospitalisés, et les personnes maltraitées…La recherche médicale pédiatrique, la création de crèche et de maison d’accueil toujours pour les enfants ne sont pas oubliées.

Le club Kiwanis des P.O tient à remercier Bernard Dupont et la municipalité de Canet pour leur soutien.

10:10 Publié dans Science, Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kiwanis | |  Facebook | | |  Imprimer | |

26/05/2015

Citeco66 et ses bénévoles ont investi la plage de la Crouste et ont ramassé quantité des déchets polluants

citeco66,plage de la crouste

Dans le cadre de l’opération internationale « Nettoyons la Méditerranée » qui implique 14 pays et des milliers de personnes, et pour la 6e édition consécutive, Citeco66 a organisé une vaste opération d’élimination de déchets sur la plage de la Crouste, au nord de Canet à l’embouchure de la Têt.

Pas moins de 40 bénévoles avaient répondu présents à l’appel, désormais habituel, d’Eric Malafosse, président de l’association écologiste.

En effet, plusieurs fois par an, des opérations similaires sont mises en place pour dépolluer un site profondément souillé par les déchets de toutes natures.

Et la plage de la Crouste offre le spectacle édifiant et navrant de ce que l’homme peut faire subir à la nature, jetant sans compter des milliers d’objets en plastiques, d’emballages, de pneus, de pièces métalliques, qui mettront des siècles à se dégrader s’ils ne sont pas évacués.

Au beau milieu d’une quantité impressionnante de bois flotté, les bénévoles, qu’il s’agisse d’enfants, d’adultes ou de personnes âgées, ont fouillé et ramassé des heures durant les immondices que les tempêtes, les vents ont déposés durant l’hiver.

Il faut savoir que 75% des déchets plastiques se retrouvent au fond des mers, et que nous ne retrouvons sur nos plages qu’une partie des 25% restant.

Citeco66, association créée en 2004, s’est donnée pour mission de protéger notre environnement, la faune, la flore afin préserver la biodiversité. Par le biais d’actions citoyennes avec ses membres, elle entend sensibiliser les administrations publiques à une conscience écologiste, dans le respect de l’environnement et de la santé des citoyens. 

ONG, municipalités, écoles, volontaires, sont tous invités à s’unir dans cette action de sensibilisation internationale au nom de l’amour que nous portons à notre planète et au nom de la fraternité et amitié entre les peuples de la Méditerranée. 

Pour donner plus d’impact à l’opération, des élus de la ville se sont rendus sur les lieux pour, d’une part se rendre compte de la dégradation du milieu naturel, et d’autre part féliciter les Eco-citoyens de leur engagement. 

Et à cette occasion, Eric Malafosse n’a pas manqué de rappeler aux conseillers et adjoints que le maire se doit d’exercer son pouvoir de police à l’égard de certains irresponsables qui ne respectent rien ni personne, à l’image d’un viticulteur indélicat qui ne cesse de polluer les abords de l’étang de Canet avec des plastiques que le vent dissémine.

« Il ne sert à rien, a-t-il précisé, de nettoyer et de dépolluer un endroit si d’autres, clairement identifiés, continuent de répandre des polluants au nez et à la barbe des autorités. Le temps n’est plus au rappel à la loi, il s’agit de réprimer si l’on ne se fait pas entendre. »

citeco66,plage de la crouste

Aux dires des élus présents qui s’y sont engagé, le message semble être passé et fera l’objet d’un suivi tout particulier au sein de l’équipe municipale au cours des prochaines semaines. 

Au terme de cette opération, une « montagne » de détritus engrangés durant la matinée, tel un trophée de chasse peu glorieux, a été regroupée, avant d’être enlevée par les services de ramassage. 

Et chacun a repris ses activités, fiers et satisfaits d’avoir accompli une belle action pour tenter de conserver une belle planète ! 

Association Citeco66 - http://citeco66.blogspot.fr - citeco66@aliceadsl.fr

Tél. 06 52 29 32 92

10:00 Publié dans Santé, Science, Sécurité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : citeco66, plage de la crouste | |  Facebook | | |  Imprimer | |

23/04/2015

La sécurité routière et « Conduis ta Vie »

Pour la 6éme année consécutive la ville de Canet, par l’intermédiaire de son Service Jeunesse, marque son engagement dans le domaine de la sécurité routière avec le projet « Conduis ta Vie ».

Inscrit dans le cadre des actions du Projet Éducatif et du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance depuis sa création en 2009, ce projet vise à la mise en cohérence des acteurs et des actions de sensibilisation pour l’éducation routière des enfants, dès l’école maternelle, jusqu’aux seniors, en passant par les enfants d’âge élémentaire et les adolescents qui fréquentent les Accueils de Loisirs municipaux.conduis ta vie,sécurité routière

Il régnait dans les écoles élémentaires Jean Mermoz et Pierre et Marie Curie, une ambiance particulière pour ce moment tant attendu par les enfants : la « Remise Officielle du Permis Piéton » ! Pour les CE2 c’est le Gendarme Mélanie Woch de la Brigade de Canet qui s’est chargé de remettre cette récompense. Les CM2 ont, quant à eux, obtenu « le permis cycliste » remis par le Policier Municipal Ludovic Puig. Ces permis attestent, au-delà des règles de circulation, de l’intérêt pour la responsabilité individuelle grâce à un ensemble de précautions, de réflexes et d'astuces permettant aux enfants d'assurer leur propre sécurité.

Monsieur Mersin, Président de la Prévention MAÏF, et Monsieur Blays étaient également présents afin de remettre des lots de gilets jaunes à chaque école et des bracelets réfléchissants aux enfants.

Témoins de cette forte volonté et implication municipale, Gisèle Gayraud, adjointe déléguée aux Affaires Scolaires et aux périscolaires et Michel Saut ; adjoint délégué à  la Sécurité ont participé aux remises officielles des permis et salué l'implication des équipes d’animations et de tous les partenaires du projet.

Le rendez-vous est déjà pris pour 2016 avec l'ensemble des partenaires qui s'impliquent dans cette dynamique pour « éduquer » nos enfants et accompagner les seniors à la remise à niveau pour la sécurité routière.

09:25 Publié dans Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : conduis ta vie, sécurité routière | |  Facebook | | |  Imprimer | |

18/04/2015

Derniers réglages avant l'été : la tranquillité publique à l’ordre du jour

rue de la soif,police,sécurité,bruit,commerçants

Dernièrement, à la salle des mariages de la mairie, la Direction Régulation Commerce Sécurité a organisée une réunion sur le thème de la tranquillité publique au sein de la commune.

Tous les acteurs concernés étaient réunis, à savoir Michel Saut, adjoint délégué à la Sécurité-Tranquillité, le Capitaine Alexandre, chef de la gendarmerie de Canet, accompagné du major Bodeau, de Fabrice Guiral, Chef de la police municipale, de Rémy Philippe, directeur du service de la réglementation, des commerces et de la sécurité, et une douzaine de commerçants, tous propriétaires d’un commerce « Rue de la Soif », lieu emblématique des nuits Canétoises.

Cette rencontre avait pour objectif prioritaire de préparer la saison estivale, d’anticiper les nuisances sonores, et de mieux gérer les inévitables débordements. Les bars de nuits diffusent de la musique et doivent donc respecter la réglementation sur le bruit. Celle-ci leur impose de se doter de limiteurs de volume réglés à 85db et doivent produire à la mairie, avant le 15 avril, une attestation d’un professionnel agréé qui précise que le limiteur est bien réglé et rempli parfaitement sa fonction. Michel Saut a insisté sur le fait que d’autres contrôles seront effectués au cours de la saison.

La ville, représentée par Michel Saut, désire mettre l’accent cet été sur la tranquillité publique tout en préservant les animations dans la station. Une Charte a été signée par les commerçants qui s’engagent à faire respecter bon ordre dans leurs établissements respectifs et aux abords immédiats. Les jeunes dirigeants implantés dans cette artère hyper fréquentées sont tous désireux de maintenir de bonnes relations avec la mairie qui se doit d’exercer son devoir de police, et sont prêts à mettre tout en œuvre pour que la saison soit une réussite. Ils sont les premiers à déplorer les nuisances et incivilités causées par une minorité.

La Police Municipale et la gendarmerie sont présents et patrouillent en permanence, et dès 2h du matin, heure de fermeture des établissements, ils veillent à ce que les fêtards quittent tranquillement l’établissement et ensuite la station, sans causer de débordements qui importunent bon nombres de riverains. Ce qui, hélas, n’est pas toujours possible.

Michel Saut a longuement insisté sur le fait qu’il serait intransigeant sur le bruit et interviendrait si nécessaire avant que la situation ne dégénère. La mise en place, dès le mois de mai, de la vidéo surveillance va permettre également de mieux cibler les perturbateurs et ainsi d’agir plus rapidement.

Les jeunes commerçants sensibilisés au problème ont bien compris le message. Ils avaient déjà de leur côté entamé une réflexion sur la façon de régler le problème des nuisances afin que cette rue demeure un lieu festif et convivial, débarrassée des fauteurs de troubles.

Grâce à la bonne entente qui règne entre eux, ils envisagent de s’unir, en association pourquoi pas, pour faire en sorte que la « la Rue de la Soif » redonne une paisible image de fête et de réjouissance.

09:22 Publié dans Sécurité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : rue de la soif, police, sécurité, bruit, commerçants | |  Facebook | | |  Imprimer | |

01/04/2015

Les séniors et la Sécurité Routière

La commune marque son engagement dans le domaine de la Sécurité Routière en organisant des stages de remise à niveaux et d’informations en partenariat avec l’association de Prévention Routière des P.O. Ces séances, à l’initiative de Michel Saut, adjoint délégué à la prévention routière, sont dispensées, avec beaucoup de pédagogie, par Paul Landric.

IMG_7784 (Copier).JPG

Plus de 100 personnes de plus de 60ans, se sont déjà retrouvées aux Voiles Rouges pour s’informer sur le nouveau code de la route et ainsi mettre toutes les chances de leur côté afin de garder leur permis de conduire et éviter l’accident. Le Code de la Rue qui vient d’être introduit dans le Code de la Route a été longuement développé avec photos et vidéos à l’appui. L’intervenant a présenté les nouveaux panneaux de signalisation, les nouvelles règles dans le code de la route et les problèmes de circulation dans les ronds-points et giratoires ont été longuement évoqués.

IMG_7775 (Copier).JPG

Après une agréable collation offerte par la municipalité, d’autres sujets ont été abordés en deuxième partie de séance, tels que l’alcool, la vitesse, la fatigue, la prise de médicaments ou téléphoner au volant. La matinée déjà bien remplie s’est terminée par l’aide au remplissage d’un constat amiable et les erreurs à ne pas commettre entrainant un malus alors que l’on est dans son plein droit.

Ces séances de sensibilisation remportent toujours un vif succès.

17:58 Publié dans Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sécurité routière, paul landric | |  Facebook | | |  Imprimer | |