13/06/2015

Grande Braderie solidaire « Maman en Fête », en faveur des Enfants et de l’aide à la Parentalité

Sous l’égide du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) et avec le concours des services de la municipalité pour la logistique, s’est tenue dernièrement, pour la 2e année consécutive, la Braderie Solidaire « Mamans en Fête ».

Cette manifestation a été organisée sur le parking « Côte Vermeille » à la plage par la « Fondation des Apprentis d’Auteuil  » engagée en faveur de l’enfance, le soutien à la parentalité, la lutte contre le décrochage scolaire et l’insertion professionnelle.mamans en fete,braderie

L’objectif de cette journée, organisée simultanément dans 10 villes de France, était de collecter des fonds issus de la vente de vêtements et d’objets neufs à des prix bradés.

En 2014, les « Apprentis d’Auteuil » ont pu compter sur la participation de 90 bénévoles, 6 500 visiteurs et 14 980€ de collecte bénéficiaire, l’identique a été renouvelé cette année.

L’opération « Mamans en Fête » contribuera à améliorer le quotidien des familles en difficulté. Ainsi, la recette sera entièrement consacrée à des travaux d’aménagement des extérieurs de la nouvelle Maison d’Enfants qui doit ouvrir ses portes cet automne à Cabestany.

Bernard Dupont, maire et président du Centre Communal d’Action Sociale, ainsi que son vice-président porteur du projet auprès des élus, Serge Alberny, ont souhaité valider pour la deuxième année cette action qui, selon eux, rentre concrètement dans le champ de la politique municipale qui tend à promouvoir l’ensemble des Associations Sociales et Caritatives.

Catherine Gay, adjointe déléguée aux commerces et à l’artisanat, ainsi que René Roudières, maire adjoint, se joignaient à la délégation municipale pour parcourir les stands.

« Nous avons souhaité rencontrer l’ensemble des bénévoles, dont une vingtaine de Canétois très impliqués, pour les féliciter et les soutenir pour l’acte social dont ils ont voulu généreusement faire preuve. Nous sommes aussi présents pour honorer et soutenir l'action sociale et caritative de cette manifestation ».

Bettina Leroux, responsable de l’évènement auprès de la « Fondation des Apprentis d’Auteuil » a souligné la forte implication et l’efficacité de Natacha Vert, directrice du CCAS et de son adjoint Philippe Nouard, car ils ont su coordonner l’ensemble du dispositif entre la ville et la fondation, ce qui a contribué à la réussite de cette journée.

Elle rappelle que les dons peuvent se faire en ligne sur le site internet http://fr.ulule.com/ afin d'alimenter le projet « Une aire de jeux pour les Enfants Heureux », et ce jusqu’au 21 juin 2015.

17:59 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mamans en fete, braderie | |  Facebook | | |  Imprimer | |

01/06/2015

Démoustiquer, mais pas que ..

Plus de 80 personnes ont répondu à l’invitation d’Alain Grappe, président de l’association « Eden 66 », afin d’assister à une conférence sur nos «amis» les moustiques.

En effet,  André Palau, directeur de la section de Canet de l’Entente Interdépartementale pour lamoustique,eid,tigre Démoustication du Littoral Méditerranéen (EID méditerranée) a expliqué à un public très intéressé comment « être sec avec les moustiques » et a signalé les problèmes qu’il rencontre au sein de l’EID pour démoustiquer, en particulier en zone urbaine. Les missions de l’EID-Med obéissent à deux impératifs, le contrôle de la nuisance causée par les moustiques et la préservation des zones humides par une action sélective sur ces milieux.

Il faut savoir qu’il existe une quarantaine d’espèces de moustiques sur le littoral, mais seul un petit nombre pique l’homme. Les moustiques mâles sont inoffensifs, seules les femelles piquent, elles ont besoin des protéines contenues dans le sang qu’elles ingèrent pour porter leurs œufs à maturité. Dans nos régions, le moustique n’est plus vecteur de maladies graves depuis plus d’un demi-siècle, mais l’apparition depuis 2004 du « moustique tigre », vecteur potentiel du chikungunia et de la dingue, a justifié la mise en place par le ministère de la santé d’un plan national anti-dissémination dont l’EID-Med est un partenaire actif.

Toutefois, il faut bien comprendre que, sans l’aide des particuliers, l’EID ne peut pas faire un travail en profondeur.

Donc pour « être sec avec les moustiques » il faut vider, curer, couvrir, ranger et jeter.

Avant de voler, les moustiques tels que le « moustique tigre » se développent sous forme de larve dans l’eau et ce sont les œufs au contact de l’eau qui déclenchent tout le processus. C’est donc à ce niveau qu’il faut agir. Soit faire un traitement contre les larves, soit supprimer les eaux stagnantes, systématiquement chez soi. Pour cela, nous devons vider une fois par semaine tous les réceptacles tels que les coupelles sous les pots, les gamelles pour les animaux, les pots à réserve d’eau. Il faut également, ranger à l’abri de la pluie les brouettes, les seaux et arrosoirs entre autres. Pourquoi, par exemple, ne pas introduire des poissons rouges dans un bassin d’agréments, ils sont très friands de larves. Aux particuliers de jouer, et 50% du succès est assuré.

Après toutes ces explications, appuyées d’un diaporama très pédagogique, André Palau a répondu aux questions du public autour d’un sympathique apéritif offert par l’association « Eden 66 ».

moustique,eid,tigre

10:11 Publié dans Santé, Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : moustique, eid, tigre | |  Facebook | | |  Imprimer | |

26/05/2015

Citeco66 et ses bénévoles ont investi la plage de la Crouste et ont ramassé quantité des déchets polluants

citeco66,plage de la crouste

Dans le cadre de l’opération internationale « Nettoyons la Méditerranée » qui implique 14 pays et des milliers de personnes, et pour la 6e édition consécutive, Citeco66 a organisé une vaste opération d’élimination de déchets sur la plage de la Crouste, au nord de Canet à l’embouchure de la Têt.

Pas moins de 40 bénévoles avaient répondu présents à l’appel, désormais habituel, d’Eric Malafosse, président de l’association écologiste.

En effet, plusieurs fois par an, des opérations similaires sont mises en place pour dépolluer un site profondément souillé par les déchets de toutes natures.

Et la plage de la Crouste offre le spectacle édifiant et navrant de ce que l’homme peut faire subir à la nature, jetant sans compter des milliers d’objets en plastiques, d’emballages, de pneus, de pièces métalliques, qui mettront des siècles à se dégrader s’ils ne sont pas évacués.

Au beau milieu d’une quantité impressionnante de bois flotté, les bénévoles, qu’il s’agisse d’enfants, d’adultes ou de personnes âgées, ont fouillé et ramassé des heures durant les immondices que les tempêtes, les vents ont déposés durant l’hiver.

Il faut savoir que 75% des déchets plastiques se retrouvent au fond des mers, et que nous ne retrouvons sur nos plages qu’une partie des 25% restant.

Citeco66, association créée en 2004, s’est donnée pour mission de protéger notre environnement, la faune, la flore afin préserver la biodiversité. Par le biais d’actions citoyennes avec ses membres, elle entend sensibiliser les administrations publiques à une conscience écologiste, dans le respect de l’environnement et de la santé des citoyens. 

ONG, municipalités, écoles, volontaires, sont tous invités à s’unir dans cette action de sensibilisation internationale au nom de l’amour que nous portons à notre planète et au nom de la fraternité et amitié entre les peuples de la Méditerranée. 

Pour donner plus d’impact à l’opération, des élus de la ville se sont rendus sur les lieux pour, d’une part se rendre compte de la dégradation du milieu naturel, et d’autre part féliciter les Eco-citoyens de leur engagement. 

Et à cette occasion, Eric Malafosse n’a pas manqué de rappeler aux conseillers et adjoints que le maire se doit d’exercer son pouvoir de police à l’égard de certains irresponsables qui ne respectent rien ni personne, à l’image d’un viticulteur indélicat qui ne cesse de polluer les abords de l’étang de Canet avec des plastiques que le vent dissémine.

« Il ne sert à rien, a-t-il précisé, de nettoyer et de dépolluer un endroit si d’autres, clairement identifiés, continuent de répandre des polluants au nez et à la barbe des autorités. Le temps n’est plus au rappel à la loi, il s’agit de réprimer si l’on ne se fait pas entendre. »

citeco66,plage de la crouste

Aux dires des élus présents qui s’y sont engagé, le message semble être passé et fera l’objet d’un suivi tout particulier au sein de l’équipe municipale au cours des prochaines semaines. 

Au terme de cette opération, une « montagne » de détritus engrangés durant la matinée, tel un trophée de chasse peu glorieux, a été regroupée, avant d’être enlevée par les services de ramassage. 

Et chacun a repris ses activités, fiers et satisfaits d’avoir accompli une belle action pour tenter de conserver une belle planète ! 

Association Citeco66 - http://citeco66.blogspot.fr - citeco66@aliceadsl.fr

Tél. 06 52 29 32 92

10:00 Publié dans Santé, Science, Sécurité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : citeco66, plage de la crouste | |  Facebook | | |  Imprimer | |

26/04/2015

Bernard Dupont inaugure un « Pôle d’Activités et de Soins Adaptés » à la Maison de Retraite

pasa,loge de merJeudi 16 Avril dernier, le maire Bernard Dupont, Président du Centre Communal d’Action Sociale, accompagné de Serge Alberny, Vice-Président et de Madame Lacolle, Présidente de l’association « La Loge de Mer », a inauguré le PASA, toute dernière prestation proposée aux résidents de l’EHPAD « La Loge de Mer ».

Le Pôle d’Activité et de Soins Adaptés (PASA) est un lieu de vie au sein de l’EHPAD composé de salles d’activités, d’un salon dédié au repos et d’un espace repas équipé d’une cuisine thérapeutique. Il permet d’accueillir, 5 jours par semaine, 14 résidents de l’EHPAD atteints de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées.

L’objectif est de proposer aux résidents des activités sociales et thérapeutiques, en petits groupes, pour maintenir, pour stimuler ou réhabiliter leurs capacités fonctionnelles ainsi que leurs fonctions cognitives et sensorielles.

Bernard Dupont souligne que le PASA s’inscrit dans la droite ligne de la politique gérontologique menée aujourd’hui par la municipalité. En effet, après avoir conforté et développé les services de maintien à domicile permettant aux Canétois de demeurer le plus longtemps possible à leur domicile et ce, même lorsque la dépendance s’installe, l’objectif de la ville est de proposer aux résidents de l’EHPAD un lieu de vie adapté et sécurisé où le quotidien se déroule « comme à la maison », ponctué par des animations thérapeutiques et occupationnelles permettant de préserver et de maintenir l’autonomie et les acquis des résidents.

Au terme de cette inauguration, Bernard Dupont a souligné l’implication et le soutien financier de l’État au travers de la Direction Départementale de l’Agence Régionale de Santé.

09:24 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pasa, loge de mer | |  Facebook | | |  Imprimer | |

19/04/2015

Dégâts des eaux et dégâts des hommes !

Les forts vents marins enregistrés cet hiver ont déposé sur les berges de l’étang près de l’ancien ball-trap, des quantités impressionnantes de polluants plastiques apportés par les cours d’eau qui l’alimentent.

La Tramontane ayant par le nord arraché des vignobles proches, d’innombrables rectangles de plastique blanc destinés à protéger les pieds de vignes avec le temps ceux-ci se sont accumulés ; l’exploitant concerné ne se soucie nullement des conséquences de sa négligence malgré un rappel à ses obligations formulé par la municipalité quatre ans auparavant.

Ce paysage tant apprécié des promeneurs, vététistes, ornithologues et autres amoureux de la nature a donc bénéficié de l’attention de la soixantaine de bénévoles mobilisés par l’association Citeco66 pour procéder à un efficace nettoyage du site.

Les participants ont ramassé plusieurs centaines de ces rectangles de plastique agricole enfouis dans la végétation et ce, quelquefois à plusieurs centaines de mètres des rives, au milieu des salicornes et roselières qui abritent la faune spécifique de ce milieu humide protégé.

citeco66

À cette révoltante collecte s’ajoutaient d’innombrables bouteilles en verre ou plastique.et d’improbables trouvailles telles que casque de moto, bidons d’huile de vidange ou appareils ménagers.

Après avoir estimé leur nombre et leur volume les déchets ont été regroupés dans des sacs qui seront transportés vers la déchetterie par les services techniques de la municipalité.

La matinée a été clôturée dans l’habituelle bonne humeur autour d’un pique-nique collectif sur le promontoire surplombant l’étang. À quelques dizaines de mètres des aigrettes ou flamants roses satisfaits de notre visite à n’en pas douter ! 

Si vous souhaitez rejoindre l'association, http://www.citeco66.blogspot.fr/

09:22 Publié dans Santé, Travaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : citeco66 | |  Facebook | | |  Imprimer | |

25/03/2015

L’Arboretum a tenu son assemblée générale

arboretum

Dernièrement, aux Voiles Rouges, s’est tenue l’Assemblée Générale du Centre Catalan d'Études pour l'Agronomie Méditerranéenne et l'Environnement (CCEAME), en d’autres termes l’association qui gère l’Arboretum de Canet.

Étaient présents Viviane Sallarès, conseillère municipal déléguée à l’Environnement, le président Robert Garidou, accompagné de Jean Claude Picard, Guy Joulin, la trésorière Nicole Mestre et le trésorier adjoint.

En préambule, le président a tenu à témoigner son amitié et encourager tous les bénévoles qui, sans relâche, contribuent à développer cet écrin végétal qui attire de plus en plus de monde.

Il a tenu, en outre, a adresser des remerciements appuyés à la municipalité qui apporte son soutien financier par le biais d’une subvention et qui alloue également un crédit d’investissement non négligeable, contribuant ainsi a entretenir et moderniser le site de11 hectares.

Robert Garidou a développé ensuite les orientations passées et à venir. Aujourd’hui, 1.300 arbres sont plantés, et la collection de cépages regroupe 53 variétés viticoles. Le verger regroupe quant à lui des variétés anciennes de fruits tout à fait exceptionnelles et uniques dans notre région.

Parmi les projets, des séances de dégustation seront mise en place, permettant à chacun de découvrir gustativement ces collections rares et anciennes. Mais pour ce faire, il faudra mettre en place une organisation solide, chaque variété n’excédant pas cinq arbres et quand bien même la collection de cerisiers, par exemple, dénombre 38 variétés différentes. Dans un autre domaine, Il est aussi question d’organiser des visites « commentées » pour les personnes non-voyantes, et de réfléchir sur un chemin pour handicapés en fauteuil roulant.

Suite à l’absence prolongée de la salariée permanente, le président a lancé un appel afin de pourvoir à son remplacement les mardis et jeudis matin, et toutes les bonnes volontés seront les bienvenues.

La trésorière, Nicole Mestres, a ensuite donné lecture de son rapport financier de l’exercice écoulé, et son adjoint a fourni des éléments chiffrés sur le budget prévisionnel 2015. L’ensemble des comptes a été approuvé à l’unanimité.

Guy Joulin, le responsable scientifique de l’Arboretum, a informé les membres de la mise en place de la permaculture. Pour faire simple, il s’agit d’un art de vivre qui associe l'art de cultiver la terre pour la rendre fertile indéfiniment avec l'art d'aménager le territoire. Elle est un ensemble de pratiques et de principes visant à créer une production agricole durable.

Autre projet qui devrait voir le jour, une plaquette d’une trentaine de pages visant à promouvoir le site de l’Arboretum, émaillée de textes et de photos. En revanche, le site internet de l’association, après quelques déboires, devrait être à nouveau opérationnel dans les semaines qui viennent.

Avant de rendre la parole, Guy Joulin a souhaité donner les précisions suivantes.

Après les énormes problèmes rencontrés par les dégâts qu’ont provoqués les parasites du palmier, un nouveau fléau arrive en force. Une bactérie, contre laquelle les moyens de lutte sont actuellement inefficaces, décime de nombreuses espèces végétales et notamment l’olivier, la vigne, le chêne, les lauriers roses, et même la luzerne. Après avoir détruit plus de 60.000 ha en Italie, ce nouvel ennemi de nos jardins est à nos frontières, la Corse étant déjà touchée.

Une seule consigne pour tenter d’endiguer ce parasite : Observation et vigilance.

Le bureau a ensuite été renouvelé partiellement. Robert Garidou, Volker Gershwitz et Nicole Mestre sont reconduits. Quant à Marie Hélène Dejouan et Michel Rouzaud, ils rejoignent le bureau en qualité de nouveaux élus.

Pour terminer, Robert Garidou a informé l’assistance que le CCEAME devient une association officiellement agréée par la préfecture pour la protection de l’environnement. L’arboretum occupe dorénavant un rang privilégié, et devient ainsi reconnu pour son engagement dans la défense de l’environnement. Ce label lui confère le droit d’entreprendre des actions devant les juridictions administratives, pénales, civiles, et de participer à tous les débats publics officiels touchant à l’environnement.

Avant de se quitter, toute l’assistance s’est retrouvée devant le verre de l’amitié. 

arboretum

17:55 Publié dans Loisirs, Santé, Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arboretum | |  Facebook | | |  Imprimer | |

06/03/2015

Eh bien oui, nos jeunes ont gardé les valeurs du "vivre ensemble" !

Voici l’aventure qu’une Canétoise a vécue tout récemment, rappelant s’il en était besoin, que toute humanité n’a pas complément disparue dans ce monde brutal et individualiste.

vincent bessettesUn ciel magnifiquement pur et un soleil radieux donnent envie à notre Canétoise de se promener en front de mer.

Tout est parfait jusqu’au moment où, pour redescendre du « baladoire», une double marche trop étroite lui fait perdre l’équilibre et la voici clouée sur la chaussée, un poignet déplacé.

Impossible de se relever et en février, pas grand monde est là. Deux personnes ne sont pas de trop pour l’aider, quand elle voit accourir un jeune encapuchonné dans son jogging.

Il ne vient pas voler le sac de notre infortunée promeneuse, mais observant depuis son appartement « l’atterrissage forcé » sur la chaussée, il lui apporte une serviette pleine de glaçons afin de calmer la douleur. Belle rapidité et présence d’esprit ! Et ce n’est pas fini, il lui explique qu’elle ne pourra pas conduire, que c’est sa journée de repos (il est Maitre-Nageur Sauveteur) et qu’il se met à sa disposition pour la conduire chez son médecin ou à la clinique de son choix. C’est vendredi, et elle choisit alors la clinique. Sur place, il s’occupe de la paperasse et moins d’une heure après la chute l’opération était déjà programmée. Il lui a laissé son numéro de téléphone, a rapporté sa voiture chez elle, et après quoi il est rentré chez lui à Canet-Sud en terminant son jogging.

Ce jour-là, à une époque où l’empathie et les valeurs qui l’accompagnent semblent avoir déserté notre société  «  dite civilisée » ce jeune, était–il un extra-terrestre ? Non, il se nomme Vincent Bessettes et notre Canétoise tient, par le biais de notre plume, à féliciter son employeur pour une telle recrue.

Elle tient aussi à nous préciser ce court message, « Merci aux parents de Vincent, pour l’éducation que vous lui avez donnée et merci à vous qui savez nous rappeler que nos jeunes ont gardé les valeurs du vivre ensemble. »

17:34 Publié dans Blog, Santé | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : vincent bessettes | |  Facebook | | |  Imprimer | |