25/04/2015

De bons résultats pour le « Pilou Pétanque »

Les phases finales qualificatives au Championnat Départemental Senior de pétanque viennent de se terminer, et le club canétois « Pilou Pétanque »  a eu trois joueurs qualifiés, en tête à tête, une équipe en doublette et six équipes en triplettes. Félicitations à tous ces joueurs.

En doublette qualificative mixte, bravo à l’équipe Nadine Fillols  et  Alain Macary  qui perd en seizième de finale.pilou pétanque

Le concours coupes d’hiver a vu la victoire de Gérard Ribas. Quand à Tony Alvares et Jacques Verdier, ils terminèrent deuxième et troisième avec une participation de 70 joueurs par concours.

C’est maintenant le tour des qualificatifs Féminines et Vétérans, et nous leur souhaitons  « bonne chance ».

09:21 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pilou pétanque | |  Facebook | | |  Imprimer | |

23/04/2015

La sécurité routière et « Conduis ta Vie »

Pour la 6éme année consécutive la ville de Canet, par l’intermédiaire de son Service Jeunesse, marque son engagement dans le domaine de la sécurité routière avec le projet « Conduis ta Vie ».

Inscrit dans le cadre des actions du Projet Éducatif et du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance depuis sa création en 2009, ce projet vise à la mise en cohérence des acteurs et des actions de sensibilisation pour l’éducation routière des enfants, dès l’école maternelle, jusqu’aux seniors, en passant par les enfants d’âge élémentaire et les adolescents qui fréquentent les Accueils de Loisirs municipaux.conduis ta vie,sécurité routière

Il régnait dans les écoles élémentaires Jean Mermoz et Pierre et Marie Curie, une ambiance particulière pour ce moment tant attendu par les enfants : la « Remise Officielle du Permis Piéton » ! Pour les CE2 c’est le Gendarme Mélanie Woch de la Brigade de Canet qui s’est chargé de remettre cette récompense. Les CM2 ont, quant à eux, obtenu « le permis cycliste » remis par le Policier Municipal Ludovic Puig. Ces permis attestent, au-delà des règles de circulation, de l’intérêt pour la responsabilité individuelle grâce à un ensemble de précautions, de réflexes et d'astuces permettant aux enfants d'assurer leur propre sécurité.

Monsieur Mersin, Président de la Prévention MAÏF, et Monsieur Blays étaient également présents afin de remettre des lots de gilets jaunes à chaque école et des bracelets réfléchissants aux enfants.

Témoins de cette forte volonté et implication municipale, Gisèle Gayraud, adjointe déléguée aux Affaires Scolaires et aux périscolaires et Michel Saut ; adjoint délégué à  la Sécurité ont participé aux remises officielles des permis et salué l'implication des équipes d’animations et de tous les partenaires du projet.

Le rendez-vous est déjà pris pour 2016 avec l'ensemble des partenaires qui s'impliquent dans cette dynamique pour « éduquer » nos enfants et accompagner les seniors à la remise à niveau pour la sécurité routière.

09:25 Publié dans Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : conduis ta vie, sécurité routière | |  Facebook | | |  Imprimer | |

22/04/2015

Marc Benassis réinvente avec talent les vins du Château des Hospices et obtient l’Or au Concours Général Agricole

marc benassis,concours general agricoleLouis, son grand père, était vigneron. Son père, Michel, lui a succédé, et aujourd’hui Marc, le petit fils, reprend avec brio le flambeau, et ce depuis quelques années maintenant.

Depuis trois générations, la famille Benassis travaille ses vignes et vinifie amoureusement ses récoltes pour le plaisir des amateurs de bons vins.

Un BTS de Viticulture Œnologie en poche, décroché à Montpellier, puis diplômé d’études d’ingénieur agronome à Toulouse, ce brillant Canétois de souche, au sortir de ses études en 2007, est venu tout naturellement seconder son père.

« Mes études finissaient fin juin, et début juillet, j’intégrais officiellement l’exploitation familiale » dit-il avec un sourire au coin des lèvres.

marc benassis,concours general agricoleEt à présent, il dirige l’exploitation de 50 hectares, surveillant et contrôlant toutes les étapes d’élaboration et de commercialisation d’un grand vin pour nous offrir la figure de proue de ce qu’il nomme très fièrement son « fleuron ».

« La Cuvée Grande Terre du Château des Hospices est le vin vers lequel je porte tous mes efforts, le haut de gamme de notre catalogue, souligne-t-il. Je l’ai présenté au Concours Général Agricole du salon de l’agriculture 2015, et nous avons obtenu la Médaille d’Or dans la catégorie Côtes du Roussillon Rouge 2012 ».

Il faut dire que ce vin est issu de vignes gérées en culture raisonnée sur les galets roulés de la Têt entre Canet et St Nazaire. Ce terroir rustique et caillouteux produit des vins magnifiques, très concentrés et l‘assemblage de Syrah, de Carignan et de Grenache noir lui confère des arômes de fruits rouges très expressifs, très confiturés, de type cerise, avec une légère note boisée.

De la cuvée Grande Terre, 5 à 6.000 bouteilles sont en partance vers les cavistes, les restaurants, et les commerces spécialisés.

Les distinctions et médailles, Marc les collectionne. « C’est la troisième médaille d’or depuis 8 ans, mais je ne cours pas après », nous confie-t-il. Etre primé aux Bacchus ou au Concours Général Agricole, les seuls concours auxquels il participe, tout comme être remarqué par la sélection Gault et Millau en 2011, ne va pas lui donner la grosse tête.

Et dans sa tête précisément, il a bien d’autres projets.

« Avant d’entamer une réflexion sur une orientation future en bio de notre vignoble, toutes les parcelles sont actuellement cultivées selon les principes de l’agriculture raisonnée. En d’autres termes, nous prenons en considération la vigne à travers ses besoins, et ne traitons ou apportons des engrais que lorsque cela est nécessaire »

Que souhaiter à ce jeune vigneron : de porter bien haut les couleurs de l’artisan vigneron qu’il est, au-delà de notre région, et de continuer de produire des vins de prestige, en mesure aujourd’hui de concurrencer sans rougir, les vins de Bordeaux ou de Bourgogne.

09:20 Publié dans Culture, Shopping | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marc benassis, concours general agricole | |  Facebook | | |  Imprimer | |

21/04/2015

Décrocher son job d’été grâce au forum de l’emploi saisonnier qui se tenait pour la onzième année

 forum emploi

Événement annuel organisé en partenariat avec Pôle Emploi, la Mission locale, le Lycée Rosa Luxemburg et la ville, le forum de l’emploi saisonnier regroupe, cette année, une soixantaine de participants proposant plus de 580 postes et avec une fréquentation estimée à près de 4000 personnes.

Les secteurs représentés sont en grande partie les services, la restauration, l’hôtellerie et le tourisme. Beaucoup de jeunes en recherche d’un emploi saisonnier, mais également des personnes plus expérimentées, étaient dès l’ouverture très motivés pour venir déposer un CV et s’entretenir avec les recruteurs sur place.

forum emploi

Lors de l’inauguration qui a eu lieu en présence de la préfète, Josiane Chevalier, Isabelle Nicolas, Xavier Rétif et Audrey Andonegui organisateurs de l’évènement au sein de la commune, ont fait office de maitres de cérémonie et ont accompagné toute la délégation d’officiels au sein des différents stands.

Étaient présents lors de cette visite, Bernard Dupont et quelques-uns de ses élus, Akim Ben Rabia, directeur de Pôle Emploi St Assiscle, Pascale Puly, directrice adjointe de la Mission Jeune Locale accompagnée d’Elodie Salinas. La CCI, pour sa part, était représentée par Denis Pelouse, Jacques Font et Daniel Torrens.

Ce forum de l’emploi saisonnier, l’un des leviers qui dynamise le marché de l’emploi, est désormais un rendez-vous incontournable.

forum emploi

09:24 Publié dans Blog, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : forum emploi | |  Facebook | | |  Imprimer | |

20/04/2015

Journée Camarguaise avec les « Amis du Vieux Canet »

Can7D_06649 (Copier).JPG

Par une belle journée printanière, une soixantaine d’adhérents des « Amis du Vieux Canet », sous la conduite de leur président René Roudières, se sont retrouvés pour une promenade-découverte de la Camargue, des Saintes-Maries-de-la-Mer et d’Aigues Mortes. 

La matinée a débuté par une « croisière «  en bateau sur le petit Rhône, le long du Parc naturel régional, pour découvrir les oiseaux migrateurs et voir apparaitre de derrière les roseaux une gardiane à cheval entourée de quelques chevaux blancs et taureaux noirs camarguais. De retour vers la terre ferme les Canétois ont admiré devant eux, le vieux village blanc, serré autour de son église fortifiée dédiée à Marie Salomé et Marie Jacobé et où l’on peut voir en descendant dans la crypte quelques reliques de Sainte Sara, la vierge noire, sainte patronne des gitans. 

Après une halte repas, pour déguster la cuisine typiquement provençale et camarguaise, le chauffeur du bus conduisit les voyageurs d’un jour, vers Aigues Mortes en longeant les nombreuses rizières et exploitations de sel. La visite de la ville se fit à bord d’un petit train pour un parcours le long des remparts et à l’intérieur de la ville médiévale. 

Can7D_06767 (Copier).JPG

La journée s’est terminée par un moment de visite libre dans la ville sans oublier, la belle église gothique Notre-Dame des Sablons. Les visiteurs sont frappés, dès l’entrée, par son extrême dépouillement, et les étonnants vitraux modernes, œuvres du peintre contemporain Claude Viallat.

Le retour vers Canet se fit sans problème, en attendant le prochain départ pour le Portugal à la fin du mois d’avril.

Can7D_06690 (Copier).JPG

09:20 Publié dans Loisirs, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |  Imprimer | |

19/04/2015

Dégâts des eaux et dégâts des hommes !

Les forts vents marins enregistrés cet hiver ont déposé sur les berges de l’étang près de l’ancien ball-trap, des quantités impressionnantes de polluants plastiques apportés par les cours d’eau qui l’alimentent.

La Tramontane ayant par le nord arraché des vignobles proches, d’innombrables rectangles de plastique blanc destinés à protéger les pieds de vignes avec le temps ceux-ci se sont accumulés ; l’exploitant concerné ne se soucie nullement des conséquences de sa négligence malgré un rappel à ses obligations formulé par la municipalité quatre ans auparavant.

Ce paysage tant apprécié des promeneurs, vététistes, ornithologues et autres amoureux de la nature a donc bénéficié de l’attention de la soixantaine de bénévoles mobilisés par l’association Citeco66 pour procéder à un efficace nettoyage du site.

Les participants ont ramassé plusieurs centaines de ces rectangles de plastique agricole enfouis dans la végétation et ce, quelquefois à plusieurs centaines de mètres des rives, au milieu des salicornes et roselières qui abritent la faune spécifique de ce milieu humide protégé.

citeco66

À cette révoltante collecte s’ajoutaient d’innombrables bouteilles en verre ou plastique.et d’improbables trouvailles telles que casque de moto, bidons d’huile de vidange ou appareils ménagers.

Après avoir estimé leur nombre et leur volume les déchets ont été regroupés dans des sacs qui seront transportés vers la déchetterie par les services techniques de la municipalité.

La matinée a été clôturée dans l’habituelle bonne humeur autour d’un pique-nique collectif sur le promontoire surplombant l’étang. À quelques dizaines de mètres des aigrettes ou flamants roses satisfaits de notre visite à n’en pas douter ! 

Si vous souhaitez rejoindre l'association, http://www.citeco66.blogspot.fr/

09:22 Publié dans Santé, Travaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : citeco66 | |  Facebook | | |  Imprimer | |

18/04/2015

Derniers réglages avant l'été : la tranquillité publique à l’ordre du jour

rue de la soif,police,sécurité,bruit,commerçants

Dernièrement, à la salle des mariages de la mairie, la Direction Régulation Commerce Sécurité a organisée une réunion sur le thème de la tranquillité publique au sein de la commune.

Tous les acteurs concernés étaient réunis, à savoir Michel Saut, adjoint délégué à la Sécurité-Tranquillité, le Capitaine Alexandre, chef de la gendarmerie de Canet, accompagné du major Bodeau, de Fabrice Guiral, Chef de la police municipale, de Rémy Philippe, directeur du service de la réglementation, des commerces et de la sécurité, et une douzaine de commerçants, tous propriétaires d’un commerce « Rue de la Soif », lieu emblématique des nuits Canétoises.

Cette rencontre avait pour objectif prioritaire de préparer la saison estivale, d’anticiper les nuisances sonores, et de mieux gérer les inévitables débordements. Les bars de nuits diffusent de la musique et doivent donc respecter la réglementation sur le bruit. Celle-ci leur impose de se doter de limiteurs de volume réglés à 85db et doivent produire à la mairie, avant le 15 avril, une attestation d’un professionnel agréé qui précise que le limiteur est bien réglé et rempli parfaitement sa fonction. Michel Saut a insisté sur le fait que d’autres contrôles seront effectués au cours de la saison.

La ville, représentée par Michel Saut, désire mettre l’accent cet été sur la tranquillité publique tout en préservant les animations dans la station. Une Charte a été signée par les commerçants qui s’engagent à faire respecter bon ordre dans leurs établissements respectifs et aux abords immédiats. Les jeunes dirigeants implantés dans cette artère hyper fréquentées sont tous désireux de maintenir de bonnes relations avec la mairie qui se doit d’exercer son devoir de police, et sont prêts à mettre tout en œuvre pour que la saison soit une réussite. Ils sont les premiers à déplorer les nuisances et incivilités causées par une minorité.

La Police Municipale et la gendarmerie sont présents et patrouillent en permanence, et dès 2h du matin, heure de fermeture des établissements, ils veillent à ce que les fêtards quittent tranquillement l’établissement et ensuite la station, sans causer de débordements qui importunent bon nombres de riverains. Ce qui, hélas, n’est pas toujours possible.

Michel Saut a longuement insisté sur le fait qu’il serait intransigeant sur le bruit et interviendrait si nécessaire avant que la situation ne dégénère. La mise en place, dès le mois de mai, de la vidéo surveillance va permettre également de mieux cibler les perturbateurs et ainsi d’agir plus rapidement.

Les jeunes commerçants sensibilisés au problème ont bien compris le message. Ils avaient déjà de leur côté entamé une réflexion sur la façon de régler le problème des nuisances afin que cette rue demeure un lieu festif et convivial, débarrassée des fauteurs de troubles.

Grâce à la bonne entente qui règne entre eux, ils envisagent de s’unir, en association pourquoi pas, pour faire en sorte que la « la Rue de la Soif » redonne une paisible image de fête et de réjouissance.

09:22 Publié dans Sécurité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : rue de la soif, police, sécurité, bruit, commerçants | |  Facebook | | |  Imprimer | |