09/12/2013

Les sapeurs-pompiers ont fété Sainte Barbe, leur Sainte Patronne

En décembre, a eu lieu la traditionnelle Sainte Barbe des Sapeurs-Pompiers de Canet, leur Sainte Patronne protectrice. 

Organisée par l'amicale des Sapeurs-Pompiers et son président Jean-Philippe Dalmau, la fête s'est déroulée «Aux Voiles Rouges » et ce fut l’occasion pour les pompiers actifs et les «anciens» de se retrouver, autour d'un repas convivial et de passer un agréable moment ensemble avec les familles. 

En prélude au repas, le chef de centre, Laurent Mourette, a tenu à rappeler que cette année encore, 8 sapeurs-pompiers, en France, ont perdu la vie dans le cadre de leur mission .Et redire ainsi que la sécurité individuelle et collective doit être un souci permanent afin d'assurer une qualité de secours optimum, en réduisant les risques pour les sauveteurs et les victimes.  

pompiersPar la suite, un état des différentes promotions de grade de l'année a été évoqué ainsi qu’une remise de médaille d'honneur des Sapeurs-Pompiers, pour 25 années de service effectif, à l'Adjudant-Chef, Jean Michel Discalla. 

Le président de l'amicale a, quant à lui, rappelé l'importance de cette association, véritable lien social et puissant fédérateur de la centaine de Pompiers affectés à Canet. 

A l'issue du repas, une animation musicale a permis à tout ce monde de se détendre et de danser jusqu'au bout de la nuit.

17:20 Publié dans Commémorations, Loisirs, Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pompiers | |  Facebook | | |  Imprimer | |

03/12/2013

Cela n'arrive pas qu'aux autres !

cambriolages,alexandre

Une réunion ayant trait à la sécurité de tous a été organisée par la gendarmerie de Canet et s'est déroulée dernièrement à la salle de l'écoute du port.

Quatre-vingts personnes avaient répondu favorablement à l'invitation de la gendarmerie. Le Capitaine Alexandre, commandant la brigade de Canet, et l'adjudant-chef Rousselle ont animé la réunion qui a vivement intéressé un public attentif.

Il s’agissait principalement de rappeler les consignes de prudence face à un fléau national qui préoccupe de plus en plus les autorités : les cambriolages.

Et la fin de l’année est la période sensible où il faut redoubler de vigilance.

Les grands principes de sécurité, ponctués d’anecdotes authentiques et de faits qui se sont réellement déroulés ont été réaffirmés pour la quiétude de tout à chacun.

En premier lieu, l’attention doit être rappelée à propos des démarcheurs à domicile. A l’image de cet habitant de Canet qui, au mois d'août dernier, a laissé pénétrer chez lui, deux supposés vendeurs de matelas et les a imprudemment installés dans sa salle à manger. Pendant qu'il était allé chercher un verre d'eau pour l'un deux, les deux hommes lui ont subtilisé une enveloppe, posée sur son buffet, et contenant 2.700 euros.

Autre mésaventure bien plus traumatisante, survenue à cette dame qui a laissé rentrer un homme dans sa cour venant récupérer un ballon. A l’abri des regards, l'homme l'a immobilisée de force, et à l’aide d’un complice, lui a coupé la bague de valeur qu'elle avait au doigt.

Autre lieu dangereux où il convient d’être particulièrement vigilant : le distributeur de billets. Ainsi, cette autre dame qui s'est fait dérober sa carte bancaire par un individu qui lui a fait croire qu'elle avait oublié de retirer un billet de 10 euros, lui a demandé de remettre sa carte et de composer à nouveau son code.

« N’hésitez pas à nous appeler, qu’il s’agisse de la gendarmerie ou de la police municipale, si vous apercevez des véhicules ou des personnages inhabituels dans votre quartier. Vous êtes les acteurs de votre propre sécurité en protégeant vos maisons et en étant vigilants en toutes occasions » rappelle le Capitaine Alexandre.

Pensez à signaler à la gendarmerie ou à la police municipale l'absence de votre domicile dans le cadre de l'opération "Tranquillité vacances".

D'autres domaines ont été également abordés : les dangers d'internet, les escroqueries au rétroviseur, les vols à l'arraché, le home-jacking (l’agression à domicile), les vols à la fausse qualité, ainsi que des conseils aux commerçants. 

« Les gendarmes sont à votre service, n'hésitez donc pas à faire appel à eux ou à leur signaler des faits anormaux. Votre anonymat sera préservé, et pensez que lorsque vous faites des appels de phares pour signaler un contrôle de gendarmerie, vous prévenez peut-être ceux qui viennent de vous cambrioler, le coffre plein !» répète l’adjudant-chef Rousselle. 

Et enfin pour terminer cette réunion très instructive Michel Saut, conseiller municipal, rappela le projet déjà bien avancé de mise en place de la télésurveillance dans les artères à risque de la plage et du village. Nul doute que la mesure est attendue. 

Et surtout, en cette fin d’année, n’oubliez pas de fermer soigneusement votre porte d’entrée, principal lieu d’effraction constaté. Le Père Noel préfère la cheminée pour déposer ses paquets !

 Gendarmerie Nationale, brigade de Canet : 17 ou 04 68 80 21 07

Police Municipale, numéro d’urgence : 06 23 23 23 00

11:18 Publié dans Sécurité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cambriolages, alexandre | |  Facebook | | |  Imprimer | |

06/10/2013

Un panneau de signalisation unique pour la sécurité des enfants Canétois

Comme chaque année, les accueils de loisirs de la ville de Canet, se mobilisent autour de grands projets dans le cadre du Projet Éducatif Local (PEL) et du Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD).

Pour la quatrième année, le projet de sécurité routière « Conduis Ta Vie »est un des thèmes que développent les équipes des accueils de loisirs péri et extra scolaires.pel,clspd

Ainsi, un groupe d'enfants de l’accueil de loisirs, associé à l’école Jean Mermoz « l’Aéropostale », s'est mobilisé afin de renforcer la sécurité autour de leur école.

L’aventure a débuté avec une balade pédagogique sur la sécurité piétonne au cours de laquelle les enfants ont constaté un besoin de signalisation supplémentaire pour signaler la présence de leur école, aux automobilistes et ainsi augmenter la sécurité alentours.

Ils ont donc décidé de créer un panneau avertisseur avec leurs animatrices, Sandra et Aurélie.

Une fois les dessins achevés, les enfants ont sollicité les élus afin de leur présenter le panneau et leur demander de le positionner à des endroits stratégiques, autour de l’école, pour que les automobilistes ralentissent.

L’investissement des enfants et de leurs animatrices n’a pas été vain puisque Armande Barrère, adjointe au maire, déléguée à la Jeunesse et Michel Saut, conseiller municipal, délégué à la Sécurité Routière et coordinateur du Conseil Local de Sécurité ont accueilli ce projet avec intérêt et enthousiasme.

Michel Saut s’est déplacé sur site afin de définir, avec le service réglementation de la ville et les enfants, les actions à mener pour leur sécurité.

Suite à cette visite, deux décisions ont été prises. La première a été de reproduire le dessin des enfants sur un panneau réglementaire afin de le positionner de chaque côté de l’école. La deuxième a été de mettre en valeur les signalisations au sol que les enfants trouvaient trop peu visibles.

La rentrée scolaire a vu l’aboutissement du projet avec la réalisation de ces deux mesures et la mise en place de cette signalisation pour la sécurité de tous.

Belle initiative, et bravo les enfants !

10:48 Publié dans Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pel, clspd | |  Facebook | | |  Imprimer | |

25/09/2013

Pour notre sécurité en mer, la SNSM forme ses nageurs-sauveteurs

Durant 3 jours, une trentaine de bénévoles de la SNSM, la Société Nationale de Sauvetage en Mer, ont assisté à un séminaire de formation qui s’est déroulé à l’Hôtel du Port pour la partie théorique, et bien entendu en mer, lors d’exercices de sauvetage et tests de nouveaux équipements.SNSM

Rappelons que la SNSM est une association à but non lucratif, reconnue d’utilité publique depuis 1970. C’est aussi, et surtout, 8.000 bénévoles, desquels font partie les 4.500 nageurs de bord, et 6.000 opérations de sauvetage annuel. Acteur unique du sauvetage en mer français, elle repose sur le dévouement, la bravoure et le sens de la solidarité d’hommes et de femmes qui sauvent bénévolement des vies en mer. 

Ce stage visait à mettre en place un nouveau référentiel, une méthodologie en quelque sorte, qui sera appliqué à l’ensemble du territoire national et a concerné les « Sauveteurs Nageurs de Bord », ces hommes qui, à partir de canoës ou de vedettes, vont à la nage secourir les personnes en difficultés. 

En effet, les sauveteurs étant de moins en moins issus des professions maritimes, la SNSM, depuis quelques années, a organisé des cursus de formation ciblés. Le développement constant de nouvelles technologies au service de la sécurité en mer et la complexité des systèmes de navigation ont, parallèlement, créé de nouveaux besoins de formations. 

« Nous sommes sept permanents sur le Pôle National de Formation de St Nazaire tient à souligner Didier Moreau, Directeur de la Formation Opérationnelle.

Tous nos formateurs sont des bénévoles, au même titre que les sauveteurs. Notre mission est essentielle. Lorsque j’ai repris la Direction de la formation il y a 3 ½ ans, l’objectif qui m’a été confié était d’homogénéiser les savoir-faire en formalisant les meilleures pratiques, de protéger les bénévoles qui engagent leur responsabilité personnelle dans la mise en œuvre des missions opérationnelles de la SNSM, et enfin, valoriser les formateurs bénévoles des stations de sauvetage. Il reste du chemin, mais je crois qu’aujourd’hui nous sommes en bonne voie. » 

Pour cette formation, de nombreuses régions de France sont venues à Canet. La Bretagne, la Normandie, le Cotentin, le Var, entres autres, et bien entendu Canet et St Cyprien.

Outre les exposés théoriques devant écran et rétroprojecteur, ils ont eu l’occasion de tester en mer de nouveaux matériels, tels des gilets de flottabilité et des gilets tactiques, ainsi que différents systèmes d’éclairage pour des interventions nocturnes.

«À travers nos nageurs sauveteurs, notre mission est aussi d’informer, tient à préciser Didier Moreau. La sécurité en mer commence par la prévention car de nombreux plaisanciers sous-estiment les dangers de la mer. En effet, chaque année, les loisirs nautiques sont à l’origine de nombreux accidents plus ou moins graves, le plus souvent dus à une méconnaissance des bons gestes et des bonnes pratiques.

Ainsi, la SNSM de Canet est allée récupérer et sortir d’une mauvaise passe deux fois le même bateau en un week-end ! ».Le propriétaire de l’embarcation, sans voile, sans radio, et hors de portée de téléphone, « testait » un moteur !

Il reste néanmoins du chemin à accomplir pour changer les mentalités et développer une culture orientée sécurité, tant sur mer que sur la plage. Les tragiques évènements de cet été n’en sont que le pâle reflet.

Mais le Pôle de Formation de St Nazaire ne baisse pas les bras, et après Canet, d’autres étapes sont d’ores et déjà programmées.

18:43 Publié dans Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : snsm | |  Facebook | | |  Imprimer | |

22/08/2013

Le rouge de la colère !

Illustration simple et éloquente de l’incivilité, de l’inconscience, et de l’irresponsabilité de certains.

La mer en ce début d’après-midi n’offre pas ses meilleurs attraits, et se baigner, malgré les consignes de sécurité, présente alors des risques de noyade, du fait de rouleaux et de courants pervers. Le poste de secours décide alors de hisser le drapeau rouge, signe que la baignade devient interdite, et les jeunes sapeurs-pompiers qui veillent à la sécurité de nos plages, ont alors mission de faire sortir de l’eau les plus étourdis n’ayant pas vu le drapeau, voire les plus réfractaires qui se fichent des consignes de prudence en toute impunité.

Triste spectacle que celui d’observer l’énergie de ce JSP qui parvient, non sans mal, et à deux reprises, à ramener à la raison cette jeune baigneuse, têtue, mais contrainte de sortir de l’eau, alors qu’à peine le dos tourné, d’autres écervelés s’ébattent joyeusement, avec un brin de provocation à peine dissimulé, sous le regard désapprobateur de baigneurs, excédés de tant d’incivisme.

Ce drapeau rouge n’est pas sans rappeler le feu de signalisation de même couleur que des imbéciles franchissent allègrement, tel un jeu..

Ces baigneurs imprudents mettent non seulement leur vie en danger, mais aussi celle de ceux qui vont les sauver. Sans compter le drame de la famille détruite par la mort de celui qui se « croyait le plus fort »..

La mer peut être particulièrement dangereuse. Il faut donc, comme disent les marins, ne pas la défier.

Ne l’oublions jamais.

19:19 Publié dans Sécurité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : baignade | |  Facebook | | |  Imprimer | |

23/07/2013

Week-End de fin d'année en Cerdagne, pour la section de Jeunes Sapeurs-Pompiers de Canet

pompiers

13 jeunes de 13 à 17 ans et 3 animateurs se sont rendus en Cerdagne pour la fête de fin d’année et ce, grâce au soutien renouvelé chaque année, des mairies de Canet et Sainte Marie, de l’union départementale des Sapeurs-Pompiers ainsi que de l’Intermarché Canet.

La météo clémente pendant ce séjour a facilité la mise en place d’un programme des plus attrayants : parc de Water Jump de Err, grillade, camping, ambiance décontractée et festive après une année studieuse et sportive.

Ce week-end fait suite aux validations de fin d'année et aux épreuves du brevet de JSP pour les plus grands qui pourront, à la rentrée, poursuivre leur formation et demander à intégrer le centre de secours de Canet comme sapeur-pompier volontaire.

Ce fut aussi l'occasion de récompenser le sérieux, la régularité et l'engagement de tous ces jeunes très motivés.

21:18 Publié dans Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pompiers | |  Facebook | | |  Imprimer | |

18/07/2013

Pour la sécurité de nos vacances, les gendarmes sont arrivés

gendarmes

Passer des vacances en toute sécurité, sur la route ou sur les plages, tel est l’objectif que s’est fixé la brigade de gendarmerie de Canet qui doit assurer la surveillance des biens et des personnes de plus de 100.000 estivants durant l’été.

Canet, St Marie et Villelongue de la Salanque comptent, en période ordinaire, environ 22.000 personnes. Vingt-quatre gendarmes « veillent aux grains » sur ces trois communes de leur zone d’influence.

En revanche, durant la période estivale, assurer la sécurité des vacanciers nécessite des effectifs supplémentaires et ce ne sont pas moins de vingt-cinq gendarmes qui sont venus gonfler les rangs durant ces deux mois, particulièrement chargés en termes d’interventions.

Ils sont issus des communes du département, ou d’escadron plus éloignés, tels ceux de Satory ou de Moulins.

Leur mission, avec l’appui de la police municipale de Canet, est essentielle au maintien de la sécurité de la population des trois communes : lutter contre l’insécurité routière, les ivresses publiques, les cambriolages, les vols à l’arraché ou dans les véhicules, et les troubles à l’ordre public, les 50 gendarmes de la brigade de Canet ne seront pas éloignés, loin s’en faut, des endroits « chauds », inévitables en pareille époque de l’année.

Ainsi, au 11 juillet, cent onze interventions sont à dénombrer depuis le début de saison, et pas loin de trois cent vingt procès-verbaux ont déjà été établis.

Au cours d’une cérémonie de bienvenue, le Capitaine Alexandre, Commandant de la brigade Canet, a fixé la feuille de route de ces renforts et s’est félicité de leur arrivée dans la brigade, n’occultant pas le fait que leur tâche sera rude et délicate.

Jean Marc Tixador, adjoint délégué à la Sécurité, ainsi que Pierre Roig, Maire de St Marie, ont remercié les renforts, et salué le courage de ces hommes qui veillent au quotidien sur les populations, qui ne souhaitent qu’une chose, jouir en toute insouciance et en toute tranquillité de vacances bien méritées.

Avant que chacun ne prenne ses quartiers, un apéritif de l’amitié, dégusté comme il se doit avec modération, a clos cette sympathique cérémonie d’accueil.

19:16 Publié dans Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gendarmes | |  Facebook | | |  Imprimer | |