30/01/2013

Coup de projecteur sur 20 personalités qui ont fait bouger Canet en 2012

Colette et Marcel et François GrimaMINI GOLF.JPG

Voici quarante ans, Jacques Coupet, alors maire de Canet, inaugurait le mini-golf qui, aujourd’hui encore, reste incontournable pour trois générations de Canétois et de touristes.

Crée par Marcel Grima à son retour d’Algérie, il est aujourd’hui géré par son fils François qui en a pris la succession en 1999, et cette entreprise familiale ne cesse d’innover et de développer une animation emblématique que bon nombre d’habitués retrouvent d’année en année.

 

Serge AlbernyAlberny.JPG

L’originalité de la Semaine Sainte à Canet-en-Roussillon ne se situe pas particulièrement dans le rituel mais aussi dans son mode d’expression. Les traditions religieuses catalanes ont su retrouver ici une réelle authenticité. La ferveur locale d’aujourd’hui le démontre. Grâce à son implication, Serge Alberny, Président de la Confrérie de la Sanch de Canet a permis, avec son équipe pour la première fois en 2012, le déroulement de la Procession de la Sanch nocturne qui aura marqué les "esprits" des Canétois, le Vendredi Saint 6 avril.

 

Le Conseil Municipal des Enfants et des JeunesConseil Minicipal des Jeunes.JPG

Fin juin dernier, les enfants du Conseil Municipal des Jeunes se sont livrés à une belle opération de nettoyage des fonds sous-marins sur le littoral. Ils répondent également « présents » pour toutes les commémorations du souvenir. Un grand bravo à cette jeunesse en mouvement, engagée dans la vie communale.

 

Raymond AgesilasAgesilas.JPG

C'est à 102 ans que Raymond Agésilas poursuit inlassablement son œuvre militante en faveur du devoir de mémoire auprès des jeunes générations. Toujours présent à toutes les commémorations, Président de la Section canétoise de l'UFAC (Union Fédérale des Anciens Combattants) il donne à son action un lustre particulier en composant des poèmes nourrissant la gazette de son association. Son amour pour la France Libre n'a-t-il pas fait de lui le "serviteur de sa plume" et un Chevalier de la Légion d'Honneur empreint de grande humilité.

 

Michel Lefort

Michel Lefort a dirigé durant 25 ans l’Orchestre MICHEL LEFORT.JPGSymphonique de Canet qui était au départ un modeste orchestre de chambre pour en faire cette formation musicale dont la renommée dépasse les frontières départementales.A l’occasion de son dernier concert, la 9e symphonie de Beethoven magistralement interprétée, il transmet sa baguette à François Ragot.

Michel Lefort aura marqué de son empreinte la vie musicale canétoise.

 

Paul VernisPAul VERNIS.JPG

A tout juste 14 ans, Paul Vernis est le meilleur jeune joueur du tennis club
de Canet qu'il fréquente depuis l'âge de 5 ans.
Il a terminé 1er du classement des Masters 2012 pour la 2ème année consécutive, et a déjà à son actif 2 tournois remportés pour 2013. A n'en pas douter, voici une graine de champion qu’il faudra suivre.

 

Désiré GnanouDESIRE GNANOU.jpg

Toujours disponible et très impliqué dans le tissu associatif canétois, Désiré Gnanou est Président de la section départementale de l’ANAI (les Anciens d’Indochine), délégué départemental de la fondation Raoul Follereau (lutte contre la lèpre), collabore auprès de toutes les associations patriotiques, et marque un profond engagement au sein de la communauté catholique locale.

 

Guy Torres

Si, l’été, nous étalons notre serviette sur un sable propre et bien nivelé, c’est bien grâce à Guy Torres. Il est Guy TORRES.JPGresponsable de la plage au plan technique, et ses 38 ans de service au sein de la municipalité lui ont valu la Médaille d’or et Médaille d’honneur de la ville de Canet. Il détient, au sein de l’équipe municipale, un record de longévité professionnelle, ayant collaboré auprès de 3 maires.

 

Jacques JordaJaques JORDA.jpg

 Pour l’exceptionnel parcours accompli dans le rugby français, Jacques Jorda vient d’être promu Chevalier dans l’Ordre National du Mérite. Champion de France Junior au Stade Toulousain XV, joueur à l’USAP en 1969-1970, entraineur de nombreux clubs, dont le Saint Estève XIII, - Champions de France en 1989 et 1990, vainqueur de la Coupe Lord Derby en 1987.

  

Robert SautRobert Saut.JPG

Qui mieux que Robert Saut peut parler de l’histoire de Canet, de ses monuments, de son passé, et des hommes qui ont vécu au village et à la plage ? Cet historien, chaleureux et curieux de tout, nous offre dans son dernier ouvrage "Nouvelles chroniques du Vieux Canet », un éclairage passionnant sur les vielles pierre et les personnages illustres de notre ville.

 

Christelle DuretChristelle Duret.jpg

Entraineur de l’équipe de GRS de Canet (Gymnastique Rythmique et sportive), Christelle Duret, du haut de ses 28 ans nous émerveille. Cette jeune femme, brillamment reçue au Diplôme d’État Jeunesse Éducation Populaire et Sports, dirige l’équipe GRS et a mené recemment « ses » filles aux Championnats de France individuels des catégories Critérium, Fédérales, Nationales B & Coupe Avenir GR qui se sont déroulés à Thiais fin janvier. Canet est le 1er club départemental et 3ème de la région.

 

Robert GaridouRobert Garridou.JPG

Une poignée de bénévoles et de passionnés entourent Robert Garidou, Président de l’association qui gère l’Arboretum de Canet, le CCEAM.

Son amour du régné végétal, son acharnement à bien faire et l’énergie débordante qu’il met en œuvre, ont permis de d’offrir aux visiteurs cet écrin végétal qui, désormais, accueille un jardin bio aquatique unique dans notre région.

 

Les Jeunes Sapeurs-Pompiers

Le 8 mai, le 14 juillet, ou le 11 novembre, Flore Estève, Alexis pompiers.jpgCanet, Julien Ducousset et Julien Belnoue répondent toujours présents. En 2012, leur a été décerné le diplôme officiel qui couronne 4 années d’implication studieuse dans l’apprentissage du métier de Pompier, et qui reconnait la réussite à un examen, mais aussi la consécration de leur formation.

Ils se sont également distingués lors des épreuves sportives départementales, régionales et nationales, et aux challenges sapeurs-pompiers.

 

Stella PrigentStella Prigent.JPG

Stress, anxiété, fatigue générale, douleurs articulaires et rhumatismales, rien ne lui résiste. Depuis janvier 2012, Stella Prigent pratique le Shiatsu et le Do In, disciplines énergétiques d’origine japonaise qui apportent bien être et qui aujourd’hui nous fait tant défaut.

 

Sylvie RodriguezSYLVIE RODRIGUEZ .JPG

La petite canétoise qui grimpe, qui grimpe. Sylvie Rodriguez chante comme personne, avec une sensualité exquise dotée d’une grande générosité d'âme, elle fait voyager son public entre Amérique Latine et Espagne. 

Cette artiste d'une grande sincérité et d'une sensibilité à fleur de peau joue décidément dans la cour des grands.

 

Angèle FresnelAngèle Fresnel.JPG

Angèle Fesnel peut être fière : en novembre dernier elle a réuni ses 6 petits-enfants et arrière-petits-enfants auprès d’elle pour fêter dignement ses cent ans.La famille d’Angèle Fresnel avait mis les petits plats dans les grands et avaient organisé une belle fête d’anniversaire en l’honneur de la Mamy centenaire. Tous étaient émus, et tout spécialement l’un de ses petits-enfants, restaurateur à Singapour, qui n’aurait voulu sous aucun prétexte rater pareil évènement.

 

Maxime CornillierMaxime Cornillier.jpg

Ancien entraineur du Cercle des nageurs de Marseille, et ancien coach de Frédéric Bousquet, Maxime Cornillier a intégré la structure de Canet en 2010. Grâce aux résultats de l’Équipe de France, la natation connait un essor sans précédent. Le club « Canet 66 » fait partie de l’élite des clubs français et sous la houlette de Maxime, le club a remporté plusieurs titres dans les championnats de France par équipe.

  

Fréderic FransensFrédéric Fransens.JPG

Frédéric Fransens est allé sur le toit du monde fêter ses quarante ans et planter le drapeau de Canet ! Ce gendarme canétois a pris sac et piolet pour gravir, durant 3 semaines, l’Himalaya et grimper à plus de 6000 m. Il ramène des souvenirs et des images plein la tête et assouvit un rêve de gosse qui lui tenait à cœur depuis de nombreuses années.

 

Robert ChesauxRobert Chesaux.JPG

A 72 ans, Robert Chesaux, Président de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM), en poste depuis plus de 5 ans mais qui œuvre en son sein depuis 1999, vient au secours des plaisanciers en difficulté. Sous sa responsabilité, l’unité de sauvetage de la station, créée voici trente ans, ne compte pas moins de 28 membres sauveteurs embarqués, tous bénévoles, avec pour unique objectif de secourir gratuitement les vies humaines en danger, en mer et sur les côtes, 24h/24 et 365 jours par an.Michel PRECLOUX.JPG

  

Michel Precloux

À 71 ans, Michel Précloux, Président du Comité Départemental de Natation et Directeur Technique du Meeting depuis sa création sait de quoi il parle. Depuis 25 ans, toute l’organisation technique du meeting de Canet passe entre ses mains. 105 bénévoles, pour la plupart de Canet, sont « coaché » par Michel, et du haut de la tribune technique, aux côtés de la presse, il surveille et conduit toutes les opérations afin que tout se passe pour le mieux.

31/12/2012

L’engagement de la commune sur le recyclage textile

Nos armoires débordent. Il est alors grand temps de recyclez nos textiles.

Chaque français produit en moyenne 17 kilos de textile par an, dont 9 kilos de vêtements et 2 kilos de chaussures… Avec 700 000 tonnes contre 600 000 il y a un peu plus de deux ans, la quantité estimée de déchets textiles est en forte progression.

Or, sur les 36.700 communes que comporte notre pays, moins de 7.000 sont équipées de containers de collecte destinés à récupérer les textiles.

textile,recyclageEn coordination avec le Sydetom 66, Canet a choisi fin septembre, de s’engager sereinement dans la valorisation des textiles en offrant un geste « vert » supplémentaire aux canétois, et en se dotant de 7 containers répartis à la plage et au village et mis en service depuis le mois d’octobre. De forme rectangulaire et sobre, ce conteneur permet aux usagers d’effectuer un acte de dépôt de vêtement simple et familier.

À terme, il est prévu de mettre en place 350 colonnes à textiles sur tout le département. 

Cette opération de sensibilisation permettra à tout un chacun, à travers un geste écologique, de donner une seconde vie aux vêtements usagés, qui ne sont plus en état d’être portés ou donnés à des associations caritatives.

En effet, il est temps d’adopter le réflexe de ne plus jeter à la poubelle les vêtements dont on n’a plus l'usage. Ils peuvent encore servir ! Il suffit simplement de les déposer dans un conteneur spécifique qui sera bientôt équipé d'un système de géolocalisation afin de les trouver plus facilement.

Chacun peut y déposer vêtements, linge de maison, chaussures, sacs à main et autres articles de maroquinerie, dans une des bornes à proximité de son domicile.

Si vous êtes à la plage, vous pourrez les localiser Avenue du Pontarrou, Rue d’Auvergne, Boulevard de de la Jetée, et Rue Eole.  Les trois suivantes sont au village, rue Macabeu, Avenue de Perpignan, et rue Joseph Lafon.

Pour cela, les vêtements doivent être propres et emballés dans des sacs plastiques. Sont exclus de cette collecte les articles non textiles, les matelas, les sommiers, les moquettes, les toiles cirées, les chutes de textiles de confection, les chiffons usagés en provenance des entreprises, et les vêtements sales ou humides.

Une fois collecté, le textile est acheminé vers un centre de tri national. Selon son état, il pourra être réemployé et valorisé sous différentes formes. Il deviendra alors un chiffon d’essuyage, ou effiloché et transformé, en feutrine pour servir d’isolation sonore ou thermique, ou enfin éliminé s’il n’est pas récupérable.

Au plan écologique, social et économique les recyclages textiles ne présentent que des avantages : économies des fibres vierges, création d’emplois et insertion de personnes en difficultés, et enfin développement d’une industrie propre à réduire le volume de déchets mélangés aux ordures ménagères.

Il est temps, qu’ensemble, nous changions nos habitudes de consommation pour préserver notre environnement.

15:36 Publié dans Blog, Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : textile, recyclage | |  Facebook | | |  Imprimer | |

10/08/2012

L’eau manque : la préfecture renforce ses mesures

Selon un nouveau communiqué de la Préfecture en date du 31 août, la situation continue à se dégrader suite au manque de pluies.

Le déstockage des barrages des Bouillouses et de Vinça est nettement en avance sur la saison. Le débit du Tech est historiquement bas. Des problèmes de desserte en eau potable commencent à apparaître dans certains secteurs.Des mesures plus contraignantes sont mises en œuvre dans les bassins versants du Tech, de la Têt et de la plaine du Roussillon, placés en situation de crise.restrictions,eau,prefecture

Face à cette situation, le Préfet des Pyrénées Orientales a décidé de compléter les mesures de restriction de l'usage de l'eau dans les bassins versants de la Têt et du Tech et d’y inclure à présent les nappes de la plaine du Roussillon et la Cerdagne.

Les dispositions prises en juillet dernier sont abrogées et sont remplacées par des mesures plus contraignantes.thumbnailCA5THZMI.jpg

Notre commune est concernée par ces mesures et les principales contraintes qu’imposent ces dispositions (pour les particuliers) sont les suivantes :

  • L’arrosage des pelouses, des espaces verts privés, des jardins d’agrément est totalement interdit.
  • L’arrosage des jardins potagers est autorisé entre 20 heures et 8 heures.
  • Il est interdit de laver les véhicules hors des stations professionnelles, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou techniques (ex : bétonnières) et pour les organismes liés à la sécurité.
  • Il est interdit de remplir des piscines ; la mise à niveau et la première mise en eau en fin de travaux sont néanmoins autorisées.

Toutes ces dispositions prennent effet à compter du 9 août et demeureront en vigueur jusqu’au 15 octobre prochain.

Vous pouvez prendre connaissance de l'intégralité de l’arrêté préfectoral ici.

09:58 Publié dans Blog, Science | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : restrictions, eau, prefecture | |  Facebook | | |  Imprimer | |