30/01/2014

Parcours d’orientations au Lycée Rosa Luxemburg !

lycée rosa luxemburg

Pour la troisième année consécutive, le Forum des Métiers avait lieu au lycée Rosa Luxemburg, et cette année s’était joint à l’évènement le Forum des Sciences qui, jusqu’à présent, se déroulait séparément.

L’objectif de ces lieux de rencontre est de proposer aux élèves de première et terminale des pistes de réflexion afin de faciliter le choix d’une filière, et ainsi de les guider et les accompagner pour se déterminer quant au futur métier qu’ils exerceront.

lycée rosa luxemburgLe forum des métiers se définit comme une vitrine des métiers du tertiaire ou de la fonction territoriale, et plus de 150 élèves de la branche « Sciences et Techniques de Management et de Gestion » (STMG) ont pris part aux nombreux ateliers proposés.

« Cette journée d’orientation, nous précise Véronique Constant, professeur organisateur de l’évènement rencontre un énorme succès auprès des élèves. Ils ont l’occasion de questionner des professionnels qui viennent à eux, qu’il s’agisse de recruteurs du secteur bancaire ou de celui des assurances, ou bien encore d’aborder avec un expert-comptable les attraits ou désagréments de sa profession. »

Gendarmerie, armée ou métiers d’infirmières ont vu également défiler des groupes d’élèves qui ont glané çà et là les renseignements utiles afin d’écarter, autant que faire se peut, les risques inhérents à des orientations hâtives et non réfléchies..

Quant aux formations post bac préparant un BTS, de nombreux lycées étaient représentés, à l’image du lycée Bon Secours ou du lycée Arago, et tenaient également un atelier pouvant renseigner les collégiens intéressés.

Dans une autre aile de l’établissement, les scientifiques des classes de S et STI2D (Sciences et techniques de l’Industrie et du développement durable) avaient à disposition nombre d’ateliers du forum des sciences.

Nathalie Carbonell et Sebastien Latour, les professeurs à l’initiative de ce forum qui entame sa seconde année, ne cachent pas leur satisfaction.lycée rosa luxemburg

« Nous avons réussi cette année, tient à préciser Nathalie Carbonell, à attirer 13 intervenants, contre 6 l’an dernier. Nos 250 élèves ont la chance de rencontrer des professionnels de nombreux domaines, qu’il s’agisse de chercheurs du CNRS, d’ingénieurs aéronautiques ou topographe, d’ingénieurs de l’INSERM ou de l’INSA, ou d’enseignants chercheurs en géosciences marines. Les élèves sont très motivés, et cette démarche leur permet de démarrer une réflexion sur la filière vers laquelle ils sont attirés. Les terminales vont devoir se déterminer et faire un choix définitif avant le 20 mars prochain, et ce forum est l’outil en mesure de les aider. »

Voilà un bel exemple d’un lycée qui va de l’avant, avec des professeurs engagés, et entreprenants. Pour preuve, pas loin de 1.100 élèves ont fait la rentrée, et si la labellisation convoitée de « Lycée des métiers de la mer » ne saurait tarder, la création d’une classe de BTS par alternance de « Plasturgie Composite » deviendra réalité à la prochaine rentrée.

17:54 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lycée rosa luxemburg | |  Facebook | | |  Imprimer | |

16/12/2013

Le professeur Salvat a parlé de l’avenir du corail

professeur salvat

A l’initiative d’EDEN 66, l’association d’éducation à l’environnement, le professeur Salvat a tenu à l’Ecoute du Port une conférence fort intéressante ayant pour thème « Qu'apportent les récifs de coraux à l'espèce humaine et quelles menaces planent sur eux face au défi démographique, à l'exploitation des ressources, à la pollution, et au changement climatique ? »

Cet éminent scientifique de renommée mondiale, a été professeur à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes et a constitué une équipe spécialisée sur les récifs coralliens, associée depuis plusieurs années au CNRS. Il a fondé également un centre de recherche en Polynésie française et a présidé des instances internationales scientifiques pour la recherche et la gestion des récifs coralliens.

Durant une heure trente, il a démontré que les récifs coralliens, vieux de millions d'années, sont construits par les coraux et constituent l'un des écosystèmes les plus riches de la planète. A leur extraordinaire biodiversité s'ajoute leur intérêt pour l'Homme, qu'il s'agisse de ressources alimentaires ou du développement du tourisme. Les constructeurs, mais aussi les destructeurs de ces édifices coralliens ont été abordés par le professeur Salvat, de même que les différents types de récifs pouvant être rencontrés dans la zone intertropicale des trois océans. Un milieu où les relations entre espèces ne se limitent pas à la prédation, mais comprennent de multiples associations de bon voisinage. Un écosystème qui subit les dégradations dues aux activités humaines mais aussi celles de catastrophes naturelles ; un écosystème menacé par une trop forte pression humaine et par les changements climatiques annoncés, mais un écosystème qu’il faut absolument préserver.

Les activités humaines fragilisent les récifs qui deviennent beaucoup plus vulnérables aux conséquences des catastrophes naturelles, d'autant que ces dernières s'intensifient.

La pression démographique et le développement non maîtrisé des zones côtières, la pollution, la pêche excessive, la sédimentation des baies, le remblaiement des bords de mer, le tourisme, sont particulièrement destructeurs dans les régions côtières peuplées.

« Mais les phénomènes naturels tels que cyclones, tsunamis et élévation de la température des eaux, le sont encore plus et à une échelle géographique bien plus considérable », souligne le professeur Salvat. Le récif corallien est un écosystème exceptionnellement riche où pullulent des centaines de milliers d'espèces animales et végétales, mais il est très fragile et il se régénère très lentement.

Et si les coraux meurent, d'autres invertébrés meurent et en chaîne, les espèces qui s'en nourrissent, entraînant la diminution de nombreuses ressources, mettant à mal toute une économie de subsistance. En outre, s'ils disparaissent, les coraux ne peuvent plus jouer leur rôle naturel de protection des côtes.

Pour terminer cet exposé captivant par une note optimiste, le Professeur Salvat a estimé qu’aujourd’hui, l’homme prend enfin conscience du fait que les récifs sont fragiles et ne sont pas inépuisables.

professeur salvat

14:23 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : professeur salvat, corail | |  Facebook | | |  Imprimer | |

10/12/2013

Quand des spaghettis font de la résistance .. !

lycée rosa luxemburgCette année, les trois lycées du département assurant la spécialité Architecture et Construction en STI2D, se sont livrés à un concours, organisé au lycée Pablo Picasso. Il s’agissait de construire un pont en spaghetti, capable de supporter la charge la plus importante possible. 

Durant le mois d’octobre et de novembre, les élèves de la classe de terminale STI2D du lycée Rosa Luxemburg ont préparé ce défi, à l’aide d’un logiciel de simulation, de quelques spaghettis et d’un simple pistolet à colle.

A travers cette activité ludique, ils ont découvert des notions fondamentales de la résistance des matériaux tout en répondant à certaines exigences comme le poids, la largeur, la longueur.. 

En élaborant des modèles numériques associés aux tests effectués en laboratoire, tout comme de véritables ingénieurs, certains élèves ont pu prédire la masse maximale supportée par leur pont à 9% près !

Sur 33 équipes engagées, les élèves du lycée Rosa Luxemburg ont réussi à se hisser sur le haut du podium en remportant notamment le prix de la charge la plus élevée, 20,9Kg avec seulement 489 grammes de spaghetti, et le pont le mieux simulé. 

Bravo aux élèves de terminale STI2D du lycée de Canet, pour ce superbe palmarès.

14:15 Publié dans Loisirs, Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lycée rosa luxemburg | |  Facebook | | |  Imprimer | |

29/10/2013

Les olives de l’Arboretum seront bientôt sur nos tables

arboretum,olivesA l’arboretum de Canet, la cueillette des olives a commencé, et la récolte de Lucques, qui donne le coup d’envoi de la période de cueille, s’annonce simplement exceptionnelle.

Une vingtaine de cueilleurs, tous membres à part entière de l’association qui s’affaire sans relâche au sein de cet écrin végétal de 11 hectares, s’est levée aux aurores. Mais, fort heureusement, le temps sera de la partie, et sous un soleil généreux, 34 arbres, gorgés de fruits magnifiques, vont avoir la visite de ces passionnés qui en prennent soin comme personne.

Rober Garidou, Président de l’association, est un homme heureux. « La Lucques de bouche, la variété s’appelle ainsi, est à pleine maturité. Nous avons bénéficié au printemps d’excellentes conditions de pollinisation, parce qu’ici, à l’arboretum, le positionnement géographique est remarquable. Le plateau où nous sommes situés est moins humide et plus venté, contrairement aux autres régions qui ne bénéficient pas d’une pareille situation. Et le résultat est là : Le fruit est gras, magnifique et pèse en moyenne 9 grammes, ce qui est tout à fait exceptionnel. »arboretum,olives

La cueillette de ces olives durera deux jours, durant lesquels 600 kg seront ramassés a la main exclusivement et Viviane Sallarès, conseillère municipale déléguée à l’environnement et à l’agriculture, est venue encourager les troupes.

Tout l’été, une intense surveillance a été exercée sur les 120 arbres, regroupant douze variétés, afin de traquer leur ennemi numéro un : la mouche de l’olivier.

Des pièges attractifs, sur lesquels sont répandus des phéromones capturant et tuant les insectes ravageurs, ont permis de traiter de façon raisonnée, c'est-à-dire au bon endroit, et au bon moment. Les observations sont ensuite envoyées à l’AFIDOL (l’Association Française Interprofessionnelle de l’Olive) qui adresse en retour ses recommandations à l’ensemble des exploitants.

Après la récolte, tient à nous préciser Guy Joulin, responsable scientifique de l’Arboretum, nous allons passer les olives à la désamérisation, traitement indispensable pour éliminer leur amertume intense et naturelle très prononcée. Ensuite, nous les conditionnerons en bocaux afin de les rendre disponibles pour les fêtes de fin d’année. Vous pourrez ainsi déguster l'olive gastronomique par excellence, considérée par beaucoup comme la meilleure des olives. Avec sa forme en croissant de lune, allongée et courbée, à la robe verte, brillante et lumineuse, elle est charnue, fondante, douce et très voluptueuse au palais. C’est la reine de l’apéritif, appelée aussi, le « Diamant Vert ».

Que les amateurs patientent encore quelques semaines, car tout laisse à penser que l’olive, cette année, sera issue d’un cru d’exception.

Décidemment, cet arbre millénaire n’a pas fini de nous surprendre !arboretum,olives

11:07 Publié dans Loisirs, Santé, Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arboretum, olives | |  Facebook | | |  Imprimer | |

09/10/2013

L’École St Jean de Perpignan investit la plage de Canet pour l’opération « Nettoyons la nature »

st jean,nettoyage,environnement

« Voici une belle façon de sensibiliser nos élèves aux problèmes environnementaux et de leur rappeler que notre planète est menacée par l’Homme », nous confiait Sonia Corvisier, professeur de français à l’École St Jean à Perpignan. 

À son initiative, elle a décidé de relancer au sein de son école, l’opération « Nettoyons la Nature » qui végétait depuis quelques années et afin de faire de ses élèves les «éco citoyens de demain». 

Pour l’aider dans sa démarche, les magasins Leclerc, sponsors de ce genre d’opération depuis 16 ans, fournissent aux participants, chasuble, sacs et gants, et indiquent des endroits où les équipes de « nettoyeurs » interviendront.

Cette année, la plage sud de Canet au-delà du dernier club, est la cible choisie, et 166 élèves de 5e, accompagnés de 5 professeurs principaux et de 10 professeurs accompagnants ont pris possession des lieux, traquant le moindre mégot, le vieux papier partiellement enfoui dans le sable, des bouts de tuyaux en PVC, voire même une belle prise de guerre, un pneu de voiture. 

Cette joyeuse équipe a œuvré de 8h30 à 11h30.  

L'opportunité leur a été offerte d'effectuer un geste fort pour l’ environnement en nettoyant la plage des déchets accumulés durant l’été et en les triant, d’une part, dans le but de les faire détruire par les structures municipales et d’autre part de recycler certains déchets, dans le cadre d’une action pédagogie au sein de leur école, l’après -midi.st jean,nettoyage,environnement

« Quand on voit tout ce que l’on trouve sur la plage, moi, nous disait Mathilde, je ne jetterai plus rien ».

Voilà une prise de conscience qui illustre le fait que l’action entreprise ce matin-là n’aura pas été vaine.

Quant à nos enfants, ils sont pour l’heure les meilleurs ambassadeurs pour la préservation de notre environnement.

10:49 Publié dans Santé, Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : st jean, nettoyage, environnement | |  Facebook | | |  Imprimer | |

17/07/2013

Un nouveau ravageur de palmier découvert dans la commune : le Charançon rouge

Longtemps épargnée, Canet est aujourd’hui contaminée par le charançon rouge, insecte friand du palmier. Ce redoutable ravageur originaire d’Asie a atteint le Moyen-Orient puis l’Europe en 2006 et le Languedoc Roussillon depuis 2007 où il cause des dégâts considérables sur les palmiers.palmier, charançon

Plusieurs spécimens sur la commune ont été piégés dans le cadre des mesures de vigilance prises par les services techniques de la ville. Déjà des traitements préventifs ont été réalisés sur des arbres du domaine public.

Pour lutter contre ce fléau, il est impératif de localiser tous les palmiers contaminés. Ces arbres devront être assainis sans délai pour éviter la propagation de charançon et la contamination d’autres palmiers. Ce ravageur, particulièrement dommageable aux palmiers est classé de « Lutte Obligatoire » par la réglementation et tout symptôme suspect doit être signalé.

C’est la raison pour laquelle les arbres des particuliers sont aussi concernés. Ce ravageur s’attaque surtout aux Phoenix, mais aussi aux Chamaerops Humilis, ainsi qu’aux palmiers de Chine et Washingtonia.palmier, charançon

Les principaux symptômes suspects sont : dépérissement, chute de palmes, sciures, trous….

Parmi les mesures d’informations déployées par la ville, le maire, Bernard Dupont, a souhaité réunir les commissaires de quartier « car, leur a-t-il dit, vous êtes des acteurs majeurs auprès de nos concitoyens et vous traduisez notre volonté de proximité », mettant ainsi en exergue leurs missions au quotidien tout au long de l’année. Jacky Lançon, responsable des Espaces verts de la Ville, leur présenta les symptômes qui laissaient à penser que les arbres étaient contaminés, insista sur la nécessité d’informer la ville, et indiqua les moyens de lutte contre cet insecte venu de Chine.

Justement, pour lutter efficacement contre ce fléau et si vous pensez avoir détecté un arbre contaminé, contactez votre commissaire de quartier, ou le service Espaces Verts de la Ville (04.68.86.70.44) ou la Fédération Régionale de Défense contre les organismes nuisibles (04.67.75.64.48).

19:06 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : palmier, charançon | |  Facebook | | |  Imprimer | |

01/06/2013

Le Lycée Rosa Luxemburg met à disposition ses installations pour un concours national d’excellence

Dernièrement, s’est déroulé au Lycée Rosa Luxemburg, le « Concours Général des Métiers Pastiques et Composites ». C’est dans les ateliers modernes, gigantesques et parfaitement adaptés que les candidats ont pu évoluer pour les épreuves pratiques.

Ce concours de l’excellence, qui valorise la formation professionnelle, repose sur une épreuve en 2 parties.

À l’issue de la première partie, épreuve écrite de 4 heures, 9 candidats provenant des académies de Clermont-Ferrand, de Nantes, de Strasbourg, de Lyon, d’Orléans-Tours et de Reims ont été retenus par le jury pour passer l’épreuve d’admission. Les élèves ont été évalués sur 3 épreuves pratiques de 2 h 30 chacune.DSCN9465 (LeBlog).JPG

La fabrication d’une boite en polystyrène par la technique de l’injection, et la seconde la fabrication d’un pont de bateau en résine polyester et fibre de verre par la technique de moulage sous vide par infusion. Et enfin, un contrôle de laboratoire de réception matière : détermination de l’indice de fluidité de 2 matières, polyéthylène et polypropylène.

Le lauréat, se rendra à l’université de la Sorbonne à Paris afin de recevoir, des mains du Ministre de l’Éducation Nationale, le prix du Concours Général pour la section du Baccalauréat Professionnel Plastiques et Composites.

11:36 Publié dans Blog, Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lycée rosa luxemburg, concours | |  Facebook | | |  Imprimer | |