10/05/2014

Un début de saison flamboyant pour le club nautique

  • Les catamarans à La Rochelle

Le week-end de Pâques a été très animé pour les coureurs licenciés eu Club Nautique Canet Perpignan. En Catamaran, l’équipage équipe club concourrait pour le national jeune en SL 16.

Les frères Fort, Julien et Cédric, champion de France en titre, sont montés à La Rochelle et ont rejoint soixante autres concurrents pour en découdre sur un plan d’eau très technique.club nautique

Durant les quatre jours, la météo n’a pas facilité la tâche de nos coureurs, le vent s’amusant à basculer complètement durant les manches, ruinant parfois les espoirs des régatiers.

C’est au bout d’un suspense insoutenable et d’une dernière manche disputée que Julien et Cédric ont réussi à empocher une superbe 3ème place et ont porté haut et fort les couleurs de Canet.

  • Les Optimists à Cannes

Les optimists se sont donnés rendez-vous entre le 19 et le 25 avril dernier pour la prestigieuse CIP (Coupe Internationale du Printemps) réunissant près de 300 régatiers. Aurélien Fort et Elie Gilles avaient obtenu leur qualification respective en D2 et en D1, soit les plus hauts niveaux nationaux.  Ils ont brillamment représenté le club face à des coureurs venant de toute la France ainsi que de l’étranger.

Au bout de 13 manches courues dans un vent léger, Aurélien termine en 35ème position du groupe D2 et Elie 142ème en D1. 

  • Les quillards à Marseille

Les équipages se sont donc rendus dans la cité phocéenne à l’occasion de la SNIM (Semaine Nautique Internationale de Méditerranée) du 18 au 21 avril. Au programme de nombreuses manches courues de jour comme de nuit. Dans cette épreuve au niveau relevé, notons la performance de l’équipage mené par les canétois Florian Faucheux, Nicolas Croce et Marc Soldani qui terminent à la 6ème place dont une manche remportée dans le groupe IRC3. Pour un autre membre présent, Dorian Gachon, son bateau terminant 5ème du Groupe IRC4. 

Ce week-end pascal a donc permis au Club de Canet de briller à travers tout le pays et ce n’est que le début de la saison.

Tous ces jeunes talents sont issus de l’école de sport du Club dont le recrutement se déroule tout au long de l’année auprès de l’école Française de voile.

www.voileca.net ou 04.68.73.33.95

16:55 Publié dans Loisirs, Nautisme, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : club nautique | |  Facebook | | |  Imprimer | |

20/04/2014

L’assemblée générale de l’association « Les Vieux Gréements de Canet » fixe le cap pour 2014

Début avril, l’association «Les Vieux Gréements de Canet» a tenu son assemblée générale ordinaire dans les locaux du foyer Moudat.

31 propriétaires sur 45 étaient présents.

Le président de l’association, Marcel Sicard, ouvre la séance et remercie de sa présence de Jean Marie Portes, représentant la municipalité de Canet.

Après avoir souhaité la bienvenue aux trois nouveaux arrivants, deux barques méditerranéennes et une chaloupe sardinière bretonne, le président rappelle l’ordre du jour et informe l’assemblée de la démission du Vice-président, Raymond Fernandez, qui a souhaité quitter l’association pour raisons personnelles.

Dans son rapport moral, Marcel Sicard souligne les efforts importants réalisés par les adhérents pour mettre en valeur les bateaux qui sont, quasiment tous, en parfait état d’entretien. Cette démarche permet de sauvegarder un patrimoine naviguant extrêmement vulnérable, témoin d’un savoir-faire et d’une tradition qui ne tarderaient pas à disparaître sans ces passionnés.

Le secrétaire, Patrick Sauvan, présente ensuite le rapport d’activité.

Le calendrier des manifestations a été respecté, même si la météo du printemps a contrarié certaines prestations. Le secrétaire met l’accent sur les pêches à la traine et les pêches au lamparo, sur la journée du 15 août, la participation au forum des associations ainsi qu’aux journées du patrimoine.

Toutes ces activités ont connu un vif succès auprès des visiteurs, observateurs ou participants, ce qui démontre la pertinence de la démarche retenue. Il faut maintenant renforcer le nombre de participants, améliorer la communication ainsi que la signalétique.

Globalement, le programme de 2014 doit mieux répondre aux attentes des adhérents, comme à celles de la municipalité de Canet.

Enfin, la réalisation du site de l’association sur internet permet de mieux diffuser les divers aspects de son action auprès du public.

Le rapport financier présenté par le trésorier, Daniel Amadieu, fait ressortir un exercice équilibré reflétant une gestion prudente et sérieuse de l’association. L’assemblée adopte les comptes présentés et donne quitus au trésorier.vieux grééments,marcel sicard

Le renouvellement des administrateurs se faisant par tiers, deux administrateurs sortants, Daniel Amadieu et Thierry Grassard, sollicitent un nouveau mandat.

Le siège laissé vacant par Raymond Fernandez, démissionnaire est ouvert à candidature. Au terme des opérations de vote, sont élus Daniel Amadieu, Thierry Grassard, et Pascal Blanchard.

Le président fait ensuite voter quelques résolutions qui furent adoptées à l’unanimité: fixation de la cotisation des adhérents à 60€, fixation de la cotisation des membres sympathisants à 30€ et adoption du programme 2014.

Puis vint le moment des questions diverses qui terminèrent cette assemblée générale conviviale.

10:29 Publié dans Nautisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vieux grééments, marcel sicard | |  Facebook | | |  Imprimer | |

09/04/2014

Des voiles Canétoises équiperont Jolokia sur la Route du Rhum

julien baroudi,eric jail,defi cat,jolokia,route du rhum

«Jeux de Toiles» vient de souffler sa première bougie, et déjà cette petite voilerie, installée dans la zone technique de Canet village, s’apprête à jouer dans la cour des grands.

En effet, elle a été choisie pour équiper Jolokia, un bateau de 15 m qui prendra le départ de la mythique «Route du Rhum» le 2 novembre prochain à St Malo.

Les couleurs de notre département seront défendues par son skipper, Eric Jail, kiné ostéopathe de 52 ans. Une solide expérience de la voile, quatre traversées de l’atlantique, une navigation en méditerranée qu’il connait parfaitement, et trois années de prise en main de son bateau seront les atouts qui lui permettront de mener à bien son aventure.

 julien baroudi,eric jail,defi cat,jolokia,route du rhumEric Jail ne tarit pas d’éloges à l’égard de cette toute jeune société, qui s’est investie pleinement à ses côtés dans cet ambitieux projet depuis plusieurs mois.

«Ce bateau, nous confie-t-il, a été conçu en 2004, spécialement pour la Route du Rhum, mais n’a jamais encore participé à cette compétition. Seul à bord, je vais devoir affronter 15 à 20 jours de course avant de rallier Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Les voiles, leur état, leurs formes, les matériaux utilisés, les réglages sont des éléments déterminants pour être bien placé, et travailler avec une entreprise catalane, compétente dans son domaine, est un réel bonheur pour moi.»

De son côté, Julien Baroudi l’un des deux dirigeants de Jeu de Toiles tient à rappeler «Nous avons conçu les voiles ici à Canet, en partenariat avec la société «Véga Voiles» installée au Grau-du-Roi. Ce challenge est une vitrine exceptionnelle qui nous est offerte afin d’y démontrer notre savoir-faire dans le domaine de la voile, et cette course, ne l’oublions pas, c’est plus de 100 bateaux, et près de 2 millions de spectateurs qui vont venir à St Malo assister aux préparatifs et au départ. Les caméras des télévisions du monde entier seront braquées sur cette course qui n’a lieu que tous les quatre ans.»

Grand-voile, génois, trinquette, c’est 180 m2 de voiles spécialement conçues par le maitre voilier canétois. Julien a rejoint d’ores et déjà «Défi Cat», la structure associative qui aura en charge la préparation et l’organisation de la course autour de son skipper et de Jolokia. Il accompagnera au mieux Jolokia pour, d’une part intervenir dans les phases de préparation, et d’autre part l’assister durant la compétition.

Quelle belle aventure pour ce voilier aux couleurs catalanes qui, au matin du 2 novembre, pourra hisser fièrement sa grand-voile «made in Canet».

Et, en attendant, bon vent Jolokia.

10:34 Publié dans Nautisme, Sport, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : julien baroudi, eric jail, defi cat, jolokia, route du rhum | |  Facebook | | |  Imprimer | |

08/04/2014

Le Club Nautique de Canet aux couleurs du printemps ..

Les stations de ski viennent de fermer et il est temps de remiser le matériel hivernal et de se tourner vers la mer pour naviguer.

Avant de naviguer librement, il est primordial d’acquérir un certain savoir-faire.

Le Club Nautique de Canet propose des formules adaptées à l’emploi du temps de chacun, quel que soit son niveau, pour appendre, se perfectionner, mais surtout se faire plaisir.

En poussant la porte du club nautique, vous serez agréablement accueilli et serez guidé afin de choisir et entamer votre parcours voile.

club nautique,cncpDans le cadre de notre école de voile labellisée auprès de la fédération française de voile, la progression est suivie par un moniteur diplômé et consignée dans un passeport voile.

Les plus jeunes vont naviguer sur Optimists, petits dériveurs légers, faciles à mettre en œuvre, très marins, spécialement conçus pour les enfants. C’est le bateau idéal pour découvrir la voile.

Destiné à un public un peu plus âgé, le Funboat à partir de 11 ans reprend les avantages du dériveur et du catamaran dans une formule gagnante destinée à l’apprentissage et au plaisir de la glisse.

C’est un bateau solide, capable d’accueillir deux adultes, stable et tolérant. Un compagnon rêvé pour débuter la voile, capable de devenir joueur quand le vent se lève. En fait, c’est un bateau universel.

Enfin, le catamaran, demandant un petit peu d’expérience, est une usine à sensations. Support d’équipage par excellence, doté d’un double trapèze, ce bateau dispose d’une puissance le rendant intéressant par tout type de météo. Capable de magnifiques accélérations, rapide et sportif, il permet d’acquérir rapidement le niveau technique permettant de le pousser dans ses derniers retranchements.

L’école Française de Voile propose des stages à la semaine durant les vacances de Pâques, du 21 avril au 16 mai. Avec les formules «stages week-end» vous pouvez naviguer le samedi sur une base de quatre séances, à partir du 03 mai. Pour les enfants, à partir de 7 ans le «mercredi voile» permet de découvrir la voile et le milieu marin, les mercredis après-midi entre le 14 mai et le 25 juin prochain.

Informations, inscriptions et réservations : www.voileca.net - gabriel@voileca.net - 04 68 73 33 95

10:34 Publié dans Nautisme, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : club nautique, cncp | |  Facebook | | |  Imprimer | |

22/03/2014

Une conférence sur les voiles d’avant qui a passionné un large public de plaisanciers

Des passionnés de voiles et de courses au large s’étaient retrouvés dans la salle de conférence de la structure d’accueil si bien nommée, les Voiles Rouges, pour y entendre un spécialiste de cette pièce de tissu située à l’avant du bateau, qu’il s’agisse du foc, du génois, du gennaker, ou bien du spinnacker.

En effet, à l’initiative de Jean Florence, président du « Club des Plaisanciers de Canet en Roussillon », Bernard Mallaret et Alain Baillat sont venus expliquer à un public d’initiés les nouvelles évolutions techniques dans le domaine de la voile d’avant.

club des plaisanciers de canet en roussillon,delta voiles,jean florence,bernard mallaret,alain baillatEt Bernard Mallaret sait de quoi il parle. Dirigeant de Delta Voiles, leader incontesté dans le secteur de la voilerie, il s’est spécialisé dans la fabrication de voiles de qualité pour la course et la croisière. Le palmarès de l’entreprise est éloquent, s’étant distinguée a de multiples reprises dans les courses mythiques telles que le tour de France à la voile, la solitaire du Figaro ou le Vendée Globe.

Décryptage des nouvelles voiles Code D, Code O gennacker, spi asymétriques, réglages et optimisations des voiles pour naviguer en toute sécurité, tels ont été les thèmes très techniques abordés lors de cette conférence.

Les énormes progrès réalisés dans le domaine sont dorénavant à la portée de tous, et non plus seulement réservés à la compétition. Des schémas et vidéo projection ont été diffusés permettant à chacun de bien saisir les avantages de ces nouveaux équipements.

La sécurité passe par une manipulation des voiles et des manœuvres grandement facilités désormais, comme en témoignent les questions-réponses abordées en fin de conférence.

Et pour clore cette réunion qui a ravi un auditoire avide de nouveautés, chacun a été convié à boire le verre de l’amitié ou l’on a parlé voiles et bateaux bien tard dans la soirée.

15/02/2014

Les Jeunes Sapeurs-Pompiers en immersion à l’aquarium pour mieux comprendre les dangers de la mer

 pompier,aquarium,mer

Ils ont tous entre 14 et 16 ans, se prénomment Florian, Benjamin ou Mégane et n’ont qu’un rêve en tête, devenir sapeur-pompier.

Le chemin est encore long, et ces 7 Jeunes Sapeurs-Pompiers (JSP) en deuxième année, ont encore deux bonnes années de formation avant de décrocher le précieux et tant convoité diplôme de Sapeur-Pompier.

Outre les interventions de secours aux biens et aux personnes, le pompier a pour mission principale de combattre le feu.

Mais durant sa carrière il sera aussi confronté à des dangers émanant du règne animal, dangers qu’il devra connaître pour parfaitement les maitriser.

C’est par cette approche que le Capitaine Laurent Mourette, dirigeant l’unité de sapeurs-pompiers de Canet, accompagné de Bruno Canet, pompier de son état et conseiller municipal délégué aux sports, ont souhaité sensibiliser ces jeunes aux dangers de la mer et de sa faune, en leur offrant une visite « privée » à l’aquarium de Canet, mais riche d’enseignement.

Durant deux heures, Patrick Masanet, l’un des deux biologistes de l’aquarium qui abrite depuis 31 ans plus de 350 espèces des 5 continents a commenté, avec moult détails, les dangers qui guettent les baigneurs ou les pêcheurs dans un univers aquatiques bien mystérieux à nos yeux.

pompier,aquarium,mer« Quelle est la différence y a-t-il entre un poisson venimeux et un poisson vénéneux, que faire devant une piqure de vive, doit-on traiter par le chaud ou le froid, quels risques encourent les pêcheurs en présence d’une raie torpille et quels soins doit-on donner à un plongeur mordu par un congre ou brulé par des anémones de mer ou des méduses ? »

Si les questions fusaient de toutes parts, le biologiste de l’aquarium a fourni des explications simples et instructives, conséquences d’une expérience éprouvée par un contact quotidien qui n’est pas exempt de danger.pompier,aquarium,mer

Plus exotiques, mais tout aussi passionnants, ont été les instants passés devant les aquariums abritant les requins à pointes noires ou les piranhas d’Amazonie, que nos jeunes pompiers en devenir ont admiré, non sans une certaine fascination, se réjouissant presque de ne jamais les rencontrer dans le cadre de leur future vie professionnelle.

Lorsque nous mettons les pieds dans l’eau, ravi de profiter de quelques jours de vacances bien méritées, n’oublions pas que la mer a ses lois et ses règles. Si la délicieuse rascasse émerveille nos papilles, la pêcher sans précaution peut vite tourner au drame.

Notre planète met en avant cette formidable biodiversité, et cela, les sept jeunes sapeurs-pompiers l’ont bien compris.

10:09 Publié dans Nautisme, Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pompier, aquarium, mer | |  Facebook | | |  Imprimer | |

04/02/2014

Des élèves du Lycée Rosa Luxemburg s’intéressent à leurs déchets

Le lycée Rosa Luxemburg, en la personne de Sandrine Battle, professeur de mathématiques et de sciences physiques, a souhaité sensibiliser une classe de CAP de « Réparation et Entretien des Embarcations de Plaisance » à la problématique des déchets et de leur gestion.

Ainsi, les 11 élèves de cette section, accompagnés de quelques professeurs, se sont rendus une matinée durant au port de Canet ou les attendaient les responsables du Port, Didier Baraton, maitre de port adjoint, Daniel Schemla, attaché de direction, Pierre Mérico, adjoint au maire et administrateur délégué du port et Viviane Sallarès conseiller municipal délégué à l’environnement.

lycée rosa luxemburg, déchetsLa réflexion qu’a menée les professeurs et les élèves consistait à prendre exemple sur les structures portuaires en termes de gestion des déchets afin d’implanter au sein du lycée, et plus particulièrement dans les ateliers de construction et de réparation navale, un point propre pouvant recueillir les résidus industriels de toutes natures.

Pour mener à bien cette étude, un scenario de fin de vie d’un bateau a été pensé et mis en œuvre : prévention des fuites d’hydrocarbure, mise en place d’un dispositif antipollution, redirection vers la zone de carénage, sortie de l’eau, démantèlement avec explication du devenir des différents déchets, leur stockage et leur élimination.

Ce projet initié cette année se poursuivra durant trois ans, et s’inscrit parfaitement dans le programme d’actions d’un « lycée 21 », concernant toutes les initiatives ayant un rapport avec les aspects environnementaux, sociaux et économiques pour en assurer un « développement durable ».

Durant deux heures, les professionnels ont répondu à un flot nourri de questions émanant des élèves ou des encadrants : comment classer les déchets, comment déterminer leur nocivité, pour l’homme et l’environnement, combien de temps restent-ils dangereux, qu’est- ce qu’on en fait, et où les entrepose-t-on ?

Pour l’exercice par lui-même, la vedette de la SNSM de Canet jouait le rôle, peu enviable, d’embarcation en danger. Il a été expliqué aux élèves la procédure mise en œuvre pour limiter une fuite d’hydrocarbures à l’aide de barrages flottants, suivi d’une mise hors d’eau à l’aide grâce à l’élévateur 50T de la zone technique du port.lycée rosa luxemburg, déchets

Enfin, de nombreux jeunes ont été intéressés par la point propre à disposition des plaisanciers sur lequel sont installés de nombreux bac récupérateurs spécialisés selon la nature des déchets : fusées de détresse périmées, bac récupérateurs de batteries hors d’usage, d’huiles de vidanges, ou de produits de peintures pour ne citer que ceux-ci.

Reste maintenant à examiner et adapter la mine d’informations recueillie afin de soumettre à l’administration du lycée un projet environnemental solide et bien pensé.

10:03 Publié dans Nautisme, Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lycée rosa luxemburg, déchets | |  Facebook | | |  Imprimer | |