27/11/2013

La Confrérie de la Sanch de Canet au VIe Congrès des Confréries de Catalogne Nord et Sud

Mi novembre, au Palais des congrès de Perpignan, l’Archiconfrérie de la Sanch regroupant les Confréries des villages des Pyrénées-Orientales dont celle de Canet recevait pour leur VIe Congrès, les Confréries de Semaine Sainte venues de Catalogne du Sud.

Lconfrérie sancha veille, déjà, les congressistes avaient eu l’occasion de débattre autour de questions propres aux Confréries, notamment leur rôle dans la cité, leur spiritualité, la formation des confrères. Chaque «regidor» a fait un petit exposé résumant les travaux de son groupe. Le matin, Mgr Marceau, Evêque de Perpignan-Elne a ouvert le Congrès conduit par André Payret, président de l’Archiconfrérie de la Sanch. Le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol, est également intervenu, accompagné de son adjoint, Gérard Roger.

Deux conférences ont eu lieu, en catalan : Josiane confrérie sanchCabanas, a exposé le rôle politique et religieux de saint Vincent Ferrier en Roussillon, et Raymond Sala, conseiller municipal délégué au patrimoine, a fait l’exposé de la Sainte-Tombe d’Arles-sur-Tech. En fin de session, au même titre des Confréries retenues, le Président de la Confrérie de la Sanch de Canet, Serge Alberny s’est vu remettre, au nom de ses Confrères, la Médaille du VIe Congrès.

Le Dimanche à 10h 30, en la cathédrale Saint-Jean, Mgr André Marceau, a célébré la Messe solennelle à l’occasion du VIe Congrès des Confréries devant l’ensemble des confrères réunis. La magnifique procession de l’ensemble des Confréries Catalanes, dont la mosaïque des habits éclatait de couleurs à la lueur des chandeliers ouvrait la cérémonie religieuse. Le Dévot-Christ de Saint-Jacques, porté par les Confrères de l’Archiconfrérie de la Sanch, drapés de leur sac de pénitent noir rappelait à tous le recueillement traditionnel des Catalans du Vendredi Saint.

11:13 Publié dans Commémorations, Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : confrérie sanch | |  Facebook | | |  Imprimer | |

21/11/2013

Soirée « futée » pour Perpignan et le département..

Il y avait beaucoup de monde, ce soir-là, aux Voiles Rouges, la nouvelle structure d’accueil et de réception que la commune met à disposition des associations, des canétois et des entreprises désireuses de mieux communiquer.

Et « communiquer » était précisément le maitre mot pour le lancement annuel de la nouvelle édition du guide touristique, désormais incontournable, le « Petit Futé 2014 ».

Voici déjà 11 années que le guide des Pyrénées Orientales parait en novembre, ainsi que celui consacré à Perpignan qui va connaitre sa seconde année. Ils figurent tous deux en bonne place parmi les 480 guides touristiques et thématiques que la société diffuse depuis maintenant 37 ans, créée par deux étudiants HEC, qui continuent de diriger l’entreprise.

Pour que la fête soit pleinement réussie, Gérard Marion, le responsable local de l’édition, avait invité plus de 400 personnes pour partager un grand moment d’amitié, et comme il a coutume de le faire depuis de nombreuses années, dédier cet évènement à une association méritante.petit futé,gerard marion

Ainsi, il avait choisi de mettre à l’honneur « l’Association des Paralysés de France » et la vente des guides 2014 à prix réduit, couplé à une tombola, a permis de récolter plus de 800 € qui leur seront directement versés.

« Les deux guides du petit futé sont édités à plus de 35.000 exemplaires, a tenu à rappeler Gérard Marion en préambule à la soirée, et désormais chacun peut télécharger sur sa tablette ou son téléphone une version numérique spécifique et gratuite pour tout achat de l’un de ces guides. C’est un succès grandissant, unanimement apprécié par les milliers de touristes fréquentant notre département. »

Après un bref discours de Cathy Wanschoor, adjoint au maire déleguée à la Politique Touristique et vice-présidente de l’Office du Tourisme, ce fut le tour du représentant départemental des APF qui a adressé de vifs remerciements au responsable de l’événement, puis celui de la présidente du club des Soroptimist organisatrice de la vente des guides tout au long de la soirée.

Des partenaires spécialisés en évènementiel avaient eu la bonne idée d’organiser un défilé de mode, impliquant valides et handicapés. Les appareils photos ont alors crépité sous les applaudissements, accompagnés du regard admiratif d’un public se pressant devant l’estrade venu encourager les participants.

Toute bonne réception se doit d’organiser un buffet digne de ce nom, et ce fut bien entendu le cas, ou tout à chacun a pu apprécier les huitres, le jambon ibérique ou les petits fours que de nombreux commerçants locaux avaient tout spécialement préparés pour la soirée.

Et si l’on repartait à la redécouverte de son département et ses bonnes tables ?

Voilà une idée qui germait dans tête des invités, ravis d’avoir passé une excellente soirée, un Petit Futé sous le bras ..

17:09 Publié dans Culture, Livre, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : petit futé, gerard marion | |  Facebook | | |  Imprimer | |

19/11/2013

Georges Brassens toujours présent dans les mémoires

brassens,copains d'après« Les Copains d’Après » ont organisé trois journées Brassens, différentes, complémentaires et festives. 

Le premier jour, la chorale s’est produite tout d’abord à la Loge de Mer pour les anciens, puis au théâtre Jean Piat avec les élèves du CM2 de l’école Pierre et Marie Curie du village, dirigés par Madame Camblor et trois solistes. 

Samedi, retour au théâtre Jean Piat.

La chorale, toujours elle, en grande forme, remporte un très grand succès avec « Nougaro, du Jazz et des Mots », tout en harmonies polyphoniques des 4 voix rythmées par le son du piano, tout en délicatesse et surtout, sans tomber dans l'imitation. 

Armande Barrère et René Roudières, adjoints au maire représentaient la municipalité. 

Et pour finir ce beau week-end, le dimanche, en partenariat avec le Ciné-Club Canétoiles, séance cinéma « A la rencontre de George Brassens ». Deux films ont été projetés, « Pourquoi t’as des cheveux blancs » de Jean Marie Perrier, qui a montré un Brassens naturel et authentique et le célèbre « Portes des Lilas » de René Clair. 

Belle réussite pour ces 7e Journées Brassens et rendez-vous est pris pour 2014.

08:41 Publié dans Commémorations, Culture, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brassens, copains d'après | |  Facebook | | |  Imprimer | |

17/11/2013

Caroline Milin a exposé ses oeuvres au lycée Rosa Luxemburg

Cette jeune artiste peintre de 33 ans, nous a livrés un panel de ses différentes périodes picturales. Elle axe son travail sur le visage, et toutes les formes d’expression que celui-ci peut reproduire à travers le regard.

Artiste plasticienne avant tout, elle utilise la peinture acrylique sur toile, sur bois ou tissu noir pour réaliser des séries d'œuvres de différents thèmes. Brou de noix, pastels ou encre de chine façonnent des portraits expressifs débordant d’émotions et de sentiments.caroline milin

Elle a nourri son inspiration des différents voyages qu’elle a faits, au Mexique notamment, et de rencontres enrichissantes.

Caroline Milin s’est fait remarquer, dans notre département, par son travail particulier de portrait grand format.

Les regards y sont incontournables car porteurs de cette force de caractère propre à sa personnalité. Ses portraits, ses jazzmen et ses immenses figures en séquence voyagent dans de nombreuses expositions locales ou à l’étranger.

Le Conseil Général, en 2012, a fait l’acquisition d’une grande fresque d’environ 6 mètres de haut intitulée « Couleurs Catalogne ». Elle se trouve, à ce jour, à la Maison de la Catalinité à Perpignan.

L’artiste s’est illustrée aussi lors de concerts au Château de Sau ou au Domaine de la Perdrix en peignant, en direct, sur de grandes toiles des portraits saisissants d’artistes célèbres.

Sa peinture nous attire, exerce sur le spectateur une certaine fascination et nous entraine vers « l’autre » comme aspiré par les traits de son visage ou de son regard profond. Une artiste dont l’œuvre ne peut laisser indifférent.

Caroline Milin – Galerie « l’attrape rêves » – Tél. 06 64 22 63 33

10:09 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : caroline milin | |  Facebook | | |  Imprimer | |

14/11/2013

Un bon départ de saison 2013-2014 pour l'Esbart la Llevantina

lleventinaLes 11 et 12 octobre, le grand rassemblement pour l'aplec sardaniste de Lourdes-Tarbes fut un réel succès.

Avec des amis des différents foments de Cabestany, Port-Vendres, Bages et Argelès, plus de 70 sardanistes étaient présents au départ de Canet en direction de Lourdes.

Dès leur arrivée, bien vite mêlés à la foule des pèlerins profitant de la température estivale, les différents foments, dont la Llevantina, ont vite donné une teinte festive au rassemblement.

Deux jours, pendant lesquels pèlerins et profanes se sont retrouvés dans une parfaite harmonie.

La messe a été célébrée dans la chapelle Sainte Bernadette, accompagnée par les chanteurs de Bordères et les deux cobles Tres Vents et Nova Germanor. Ce superbe concert a ému l'immense foule présente.

À la sortie de la messe, les cobles et des centaines de sardanistes se sont regroupés autour de la statue de la Vierge pour lui offrir trois sardanes en témoignage de fidélité.

Après le repas, départ vers Tarbes où s'est déroulé le 18ème Aplec organisé de mains de maître par les Catalans de la ville. La qualité irréprochable des Cobles, la parfaite organisation et le nombre de sardanistes ont donné à cet Aplec un titre de noblesse.

« Un grand merci à tous ceux qui par leur travail, leur persévérance et leur amour pour la sardane ont permis encore une fois que l'Aplec de Tarbes fasse partie de notre tradition et mérite, avec notre amitié, toute notre fidélité. Même si Carmen, Maryse et toute l'équipe doutent quant au prochain Aplec, souhaitons que la bonne volonté de tous permette le renouvellement d'une aussi belle fête » rapporte Serge Banzet, président de la Llevantina.

Par ailleurs, le 27 octobre, l'Esbart dansaïre la Llevantina a participé à l'aplec de sardanes «Les Roquettes » à Barcelone. Quatre cobles assuraient leur prestation.

Un temps paradisiaque, un cadre d'un romantisme rare, des cobles parmi les meilleures du sud de la Catalogne et le choix des interprétations ont ravi même les plus difficiles. La colla Gegantera de Nou Barris a apporté un plus, pour le régal des yeux en interprétant un Ball et une sardane.

Le repas servi sur le lieu même a offert un moment privilégié grâce au concert interprété par la Banda Sinfόnica de l'Agrupaciό l'Ideal d'en Clavé de les Roquettes.

Au final de cette fête grandiose et après la sardane des Fanalets, les catalans ont quitté ce lieu magique après mille embrassades et en se promettant, avec beaucoup de nostalgie, de se retrouver l'an prochain.

Per molts anys.

17:28 Publié dans Culture, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lleventina | |  Facebook | | |  Imprimer | |

25/10/2013

«Jeunes et Solidaires», les ados Canétois se mobilisent

maison des jeunes,accueil de loisirsLigne directrice de la politique jeunesse, orientée et soutenue par Armande Barrère, Adjoint au maire, déléguée à la jeunesse, le Projet Éducatif Local est au cœur de la dynamique de projet au sein des Accueils de Loisirs. 

« Regards d'Enfants », concernant les droits de l’enfant, est un des thèmes du projet porté par un groupe d'adolescents de 12 à 15 ans. 

« Jeunes et Solidaires » va amener les jeunes à s’impliquer dans plusieurs actions citoyennes, dont la vente de brioches pour l'Association ADAPEI, qui accompagne les familles d'enfants handicapés, participer à la distribution des « Colis de Noël » avec le Centre Communal d'Action Sociale et s'impliquer pour la grande fête « Regards d'Enfants » qui mobilise tous les accueils de loisirs de la ville pour les droits de l’enfant. 

Enfin, des droits de l'enfant, il en est question aussi pour la dernière action de ce projet, car c'est le droit à l’Éducation que les ados vont défendre en s'investissant pour favoriser l’accès à l'éducation des enfants de Guinée, en Afrique, en leur faisant parvenir des fournitures scolaires par l'intermédiaire des partenaires du projet national. 

Ainsi, et jusqu'au 20 décembre, les ados vont sillonner et communiquer auprès des services de la ville, des commerçants, des écoles, des accueils de loisirs et sensibiliser les enfants et les familles afin de récolter des fournitures scolaires neuves pour les faire parvenir aux partenaires et ainsi contribuer à améliorer la rentrée 2014 pour des enfants guinéens. 

Pour la rentrée 2013, près de 10.000 élèves, enseignants et parents se sont mobilisés pour collecter 10 m3 de matériel scolaire neuf pour les écoles du Sénégal. 

Saluons l’implication et l'engagement de ces jeunes qui comptent sur votre générosité et ainsi contribuer à faire parvenir une grande quantité de fournitures aux enfants qui en ont besoin. 

Contact et information : Nathalie, Maison Des Jeunes - Colline des Loisirs - 04-68-86-71-74

10:14 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maison des jeunes, accueil de loisirs | |  Facebook | | |  Imprimer | |

22/10/2013

Canet d'antan .. séquence nostalgie !

Je remercie l'agence immobilière "Sud Immobilier" pour m'avoir autorisé la diffusion de ce petit montage de 14 mn qui retrace la vie à Canet de 1950 à 1970. La réalisation et le montage de ce film ont été effectués par Monsieur Joseph Olivé, que je tenais également à remercier.

 

Pour le visionner en plein écran, cliquer sur l'icone située en bas et à droite de la fenêtre de visualisation

11:36 Publié dans Culture, Film, Loisirs, Voyage | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : canet d'hier, film, joseph olive, sud immobilier | |  Facebook | | |  Imprimer | |