26/09/2012

L'Orchestre Symphonique Canet en Roussillon Méditerranée a repris ses répétitions

orchestre symphonique,michel lefort,françois ragot,beethoven

Les vacances sont finies ! Comme pour tout un chacun, les activités reprennent et l'Orchestre Symphonique Canet en Roussillon Méditerranée n'échappe pas à cette règle.

Cette saison marque un tournant dans l'histoire de l'orchestre. En effet, le 4 novembre prochain, à 17h à la halle des sports Pierre de Coubertin, Michel Lefort, dirigera cet ensemble pour la dernière fois.

Pour cette occasion, il nous propose une des œuvres les plus connues du répertoire symphonique, la 9ième symphonie de Beethoven avec chœurs soliste et orchestre, dont le thème final constitue l'hymne européen.

Voici un quart de siècle que Michel Lefort a pris en main les destinées de ce qui était au départ un modeste orchestre de chambre pour, à force de volonté et d'amour de la musique, en faire cet orchestre symphonique dont la qualité des prestations a attiré à chaque fois un nombreux et fidèle public. C'est donc l'instrument "entre les dents" qu'a débuté la première répétition, ce lundi 10 septembre, à la salle Jean Piat, car les difficultés techniques s'ajoutent à la longueur de l’œuvre et demande des exécutants et du chef une énorme concentration. Mais faisons confiance à tous ces artistes qui ont toujours donné lors des concerts tout leur talent et leur savoir faire.

Se profile du même coup la succession de Michel Lefort.

L'avenir a été prévu et un concours s'est déroulé il y a un an pour désigner un nouveau chef et directeur artistique. François Ragot a été désigné sans conteste à une très forte majorité. Connu pour ses qualités de violoncelliste (comme Michel Lefort), il a déjà dirigé à quelques occasions la formation et sa pédagogie très efficace a fait la différence lors du concours. Le 4 novembre prochain, il sera parmi les exécutants en tant que chef de pupitre des violoncelles de l'OSCRM.

Pour la saison culturelle 2012/2013, François Ragot a mis au programme trois concerts.

En décembre, les plus beaux chants de Noël avec la chorale Osmose ; le concert du Nouvel An sera un hommage à Offenbach, et au printemps un concert original consacré au Chevalier de Saint George appelé en son temps « le nègre des Lumières » avec concerto, et œuvres symphoniques.

L'association accueille tout amateur de bon niveau quel que soit son âge et son instrument (cordes, bois, cuivres ou percussion) qui désire partager la joie de faire de la musique de qualité au sein d'une formation symphonique . Les répétitions ont lieu tous les lundis à 20h 30 au théâtre Jean Piat.

Pour tout renseignement tél. au 04 68 80 77 02 ou 06 14 47 63 22 ou envoyer un mail à osrcrm@cegetel.net

18:58 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : orchestre symphonique, michel lefort, françois ragot, beethoven | |  Facebook | | |  Imprimer | |

24/09/2012

Journée commémorative du Souvenir autour de la bataille de Bir Hakeim

 bir hakeim,général bresse

Il y a 70 ans, les 3.700 hommes de la première brigade des forces françaises libres livraient bataille dans le désert de Lybie contre les 35.000 attaquants que composaient les troupes allemandes du Général Rommel : Pendant seize jours, du 27 mai au 11 juin 1942, la France résista glorieusement aux attaques de l'AfrikaKorps et le répit ainsi gagné par les Français libres permit aux Britanniques, en mauvaise posture, de se replier et de triompher par la suite à El-Alamein en Egypte.

Telle fut la bataille de Bir Hakeim

bir hakeim,général bresseAfin de commémorer cette date anniversaire, la Municipalité a décidé de donner, à une place de Canet Village, à proximité de l'avenue du Maréchal Leclerc, le nom de Bir Hakeim, et d'organiser par la même occasion conférence et exposition autour du "Devoir de Mémoire".

 En début d'après-midi, une foule nombreuse, conviée à cette inauguration s'est rendue à Canet Village, et Michel Saut, Délégué aux Anciens Combattants et aux Affaires Militaires, après avoir donné le coup d'envoi de cette manifestation du souvenir a donné la parole au Général Robert Bresse, Président de la Fondation de la France Libre. 

Ce dernier a rappelé les faits historiques de cette bataille, le contexte militaire de l'époque, l'appel du Général De Gaulle, mais a tenu aussi à souligner que "perpétuer le souvenir des ces témoins de l'histoire, c'est les remercier de leur héritage. Le devoir de mémoire, c'est faire en sorte que toutes ces souffrances n'aient pas été acceptées pour rien". bir hakeim,général bresse

Et le Général a voulu préciser à la fin de son discours que si, "Bir Hakeim n'a été qu’un épisode de la guerre, et un combat de la bataille de Libye, pour la France, ce fut une résurrection".

 Bernard Dupont, maire de Canet, a tenu ensuite à remercier les officiers généraux de leur présence, ils étaient au nombre de dix pour la circonstance, et particulièrement le Colonel Salvat, dernier témoin ayant combattu à Bir Hakeim.

Puis la stèle commémorative recouverte du drapeau français a été dévoilée, ainsi qu'une plaque de rue, par le Colonel Salvat, Bernard Dupont et le Général Bresse.

 Après le traditionnel dépôt de gerbe, l'assistance s'est ensuite rendue à la Galerie des Hospices afin d'inaugurer l'exposition historique et philatélique consacrée aux "grands conflits du XXe siècle".

Le Président du "Club Philatélique Côte Radieuse", Jean Luc Hubert, a organisé cette exposition en hommage à tous ceux et celles qui ont souffert, et tout particulièrement sa famille. Sur deux étages, ce sont des centaines de documents d'époque rares et exceptionnels à disposition du public. Le Président a commenté les nombreuses planches philatéliques, notamment les grandes étapes historiques de la dernière guerre, et plus particulièrement celles autour du Général de Gaulle.bir hakeim,général bresse

 En fin de soirée, le théâtre Jean Piat a accueilli les passionnés d'histoire qui ont assisté à une conférence-débat du Général Bresse sur le thème "Les grandes démocraties dans la seconde guerre mondiale".

bir hakeim,général bresseCet historien hors pair, ancien Directeur national du musée de l'Armée, a captivé son auditoire durant 1h30, en relatant les rapports de forces existants entre les grandes puissances de la dernière guerre, à savoir l'Allemagne bien sûr, face à la Grande Bretagne, les USA et la France.

Le Capitaine Bernard Dupont, premier magistrat de la commune et officier tout à la fois, a clos cette journée du souvenir en remettant la médaille de la ville de Canet à dix vétérans, ainsi qu'aux invités d'honneur, le Général Bresse et le Colonel Salvat.

Avant que tout le monde ne se sépare, riche d'une journée émouvante et empreinte de solennité, un buffet de l'amitié a été servi.

18:56 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bir hakeim, général bresse | |  Facebook | | |  Imprimer | |

22/09/2012

Le comité local du "Souvenir Français" pleinement satisfait de sa participation au forum des associations

Samedi 8 septembre, le comité local du Souvenir Français tenait pour la première année, un stand au forum des Associations.

Ce fut un franc succès, un large public découvrait cette association patriotique ayant en charge l’information et la transmission du devoir de mémoire.

La vocation de l'association est de conserver la mémoire de celles et ceux qui sont morts pour la France ou qui l’ont honorée par de belles actions, notamment en entretenant leurs tombes ainsi que les monuments élevés à leur gloire tant en France qu’à l’étranger.

C'est aussi transmettre le flambeau aux jeunes générations successives en leur inculquant, par le maintien du souvenir, le sens du devoir, l’amour de la Patrie et le respect des valeurs.

Toutes ces missions sont assurées par des bénévoles avec l’aide et sous l’impulsion de la municipalité de Canet.

Le Souvenir Français des Pyrénées-Orientales est présent dans plus de 80 communes soit une présence dans plus d’une commune sur trois du département.Can7d_3690 Indep(1559 1200).JPG

En liaison étroite avec les municipalités, elle participe à l’entretien des tombes des soldats du département morts pour la France. Sur les monuments aux Morts des Pyrénées-Orientales, plus de 10 000 noms sont gravés, dont près de 8 500 tués lors de la 1ière Guerre Mondiale.

241 monuments aux Morts, obélisques, statues, frontons, portiques ou simples stèles seront érigés, dans nos cimetières (53), sur la place de nos villages, devant l’école, ou l’église pour les autres

Aujourd’hui la volonté de sortir les monuments aux Morts de nos cimetières est évidente, dans la mesure où les noms gravés sur ces plaques représentent la Mémoire de nos soldats. « Les Morts avec les Morts et les vivants avec les vivants ! ». La mémoire est bien vivante. Elle doit être accessible aux plus jeunes.  

Pour adhérer ou vous renseigner vous pouvez contacter Serge Alberny au 04 68 80 91 37 ou 06 30 63 68 90 - Mail : serge.alberny@sfr.fr

18:57 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : souvenir français | |  Facebook | | |  Imprimer | |

08/09/2012

Les Associations en forum ont fait le plein de visiteurs

A en juger par la fréquentation exceptionnelle durant le forum, Canet peut s'enorgueillir d'être richement dotée en associations, petites ou grandes, couvrant tous les domaines d'une population très en demande.

Cliquez sur la flêche au centre pour lire la vidéo

Pas moins de 80 stands, sur la centaine d'associations recensées, ont été à disposition de celles et ceux voulant s'impliquer dans une activité sportive, culturelle, ou tout simplement de loisir.

Et le public, nombreux, n'a pas raté ce rendez-vous annuel qui permet de tisser un lien si particulier avec les canetois et son environnement associatif dans le cadre du Forum des Associations.

Tout au long de la journée, des animations se sont déroulées qui ont permis d'admirer le travail remarquable des membres de la "Gymnastique Rythmique et Sportive", du "Club de Country", ou de la "Llevantina" avec ses sardanes.

Vers 11h le maire, Bernard Dupont, est venu rendre visite et s'est attardé auprès de chaque stand. Il a renouvelé son attachement en faveur du milieu associatif en déclarant : "Qu'ils soient de souche ou adoptés, tous les habitants de notre ville sont des canetois de cœur. S'ils le sont, c'est grâce à l'exceptionnel tissu social que représentent les Associations de notre ville."

En cette rentrée 2012, de nouvelles associations sont présentes. Citons, en autres, le "Club des plaisanciers", sous la présidence de Jean Florence qui s'est fixé comme objectif de créer un lien entre plaisanciers "voiles et moteurs", et de mettre les compétences marines de ses membres au service de tous.

Pour les passionnés de Country, le "Canet Country & Line Novely", animé par Michel Rahoux, organise ses cours le samedi de 9h à 12h et le mercredi de 18 à 21h.

Quant aux "Gens du nord" venus se perdent dans le sud, ils ne sont pas oubliés et ont la possibilité de se regrouper au sein de l'association "Les nordistes de Canet en Roussillon" qu'anime avec enthousiasme Sylvie Hubert.

Promouvoir et attirer un large public autour d'une idée, d'une passion, ou d'un idéal : le milieu association est là pour y répondre, et Canet, à travers ses associations démontre, s'il en était besoin, qu'elle sait être présente.

forum,associationsforum,associationsforum,associationsforum,associationsforum,associationsforum,associationsforum,associationsforum,associationsforum,associationsforum,associations

forum,associations

 

09:58 Publié dans Culture, Loisirs, Sport, Voyage | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : forum, associations | |  Facebook | | |  Imprimer | |

01/09/2012

Les touristes ont dansé la Sardane tout l’été place Méditerranée

sardane,lleventina

C’est bien la fin de la saison estivale, pour les initiations à la sardane, mais d’autres animations sont encore prévues à la plage et au village durant tout ce mois de septembre.

Comme tous les étés depuis 22 ans, a eu lieu mardi 28 août, sous un soleil un peu triste, le dernier cours d’initiation à la sardane de la saison éstivale, organisé conjointement par l’Office du Tourisme et "l’Esbart la Llevantina" de Canet, place de la Méditerranée.

sardane,lleventinaDès le premier cours, début juillet et jusqu’à fin août, une centaine d’apprentis sardanistes ont participé chaque mardi à ces initiations. Quel plaisir pour tous les membres de la Llevantina, sous les directives de Séverin Roitg, de montrer les pas « de la plus belle danse du monde » la Sardane, à toutes ces personnes venues de toutes les régions de France, de sud Catalogne et de bien d’autres pays.

Ces danseurs amateurs se sont produits devant un public très nombreux qui n'a pas raté un seul de ces rendez-vous. 

Mais la rentrée a démarré, et ce mois de septembre a commencé par une invitation andorrane du foment sardaniste "La Grandalla d’Encamp" à l’aplec des 1er et 2 septembre. "La Llevantina" a eu l’honneur de représenter Canet à cette manifestation folklorique de haut niveau en organisant six danses du Roussillon et de Catalogne sud lors de l’ouverture de la soirée de gala. 

Quant aux cours d’initiation à la sardane, ils ont repris à partir du 12 septembre au foyer Moudat à 19h30, et ont été précédés par une participation active au Forum des Associations de Canet le 8 septembre dernier.

D'autres moments forts sont en préparation pour le trimestre qui vient.

En octobre, participation à l’aplec de "Las Roquettes" à Barcelone, en novembre, rencontres sardanistes avec d’autres foments et enfin, en décembre, rendez-vous est pris pour fêter la saint Eloi à Perpignan.

Cliquez sur la flêche au centre pour lire la vidéo.

20:52 Publié dans Culture, Loisirs, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sardane, lleventina | |  Facebook | | |  Imprimer | |

31/08/2012

Saint François de Paule, saint protecteur de Canet, célébré par la population dans les rues du village

procession,saint françois de paule

La « Confrérie de la Sanch », en ce dimanche 26 Août, s’est inscrite une nouvelle fois dans la tradition, en prenant en charge l’animation de la fête annuelle du Saint protecteur, afin de resserrer les liens unissant les Canétoise et Canétois au culte de Saint-François de Paule.

Après la procession d’une centaine de participants, dans les rues du village, derrière la lourde et fleurie cadirette dans laquelle resplendissait le polychrome ensoleillé de la statue de Saint-François de Paule, un public nombreux s’est rassemblé en l’Eglise Saint-Jacques pour assister à la célébration de l’eucharistie.procession,saint françois de paule

Au nom de la ville de Canet le maire, Bernard Dupont, a renouvelé le vœu qui consacre la cité au culte de Saint-François de Paule, Saint protecteur. La messe a été célébrée par le Père Fabio, assisté des membres de la « Confrérie de la Sanch » pour l’animation de la liturgie.

Le Président de l’association, Serge Alberny, dans son mot d’accueil a présenté l’historique de la vie du Saint protecteur.

En effet, il a précisé que Saint-François de Paule (1436-1507), fit partie des Saints qui ont donné autrement leur vie que par des formes traditionnelles de Martyr comme l‘a été Saint-Jacques le Saint Patron de Canet. Il faisait partie de ces hommes baignant dans l’idéal Franciscain. Il était en tant qu’Ermite à la recherche du dépouillement absolu, de l’humilité radicale. Il créa le groupe des Minimes s’égrainant un peu partout, mais aussi à Perpignan.

Après l’épidémie de 1632 à Perpignan, en 1674, une nouvelle épidémie de peste sévit à Canet. Les consuls de la cité se sont mobilisés, ainsi les processions se sont organisées et constituées avec les religieux des Minimes de Perpignan pour porter les reliques de Saint-François de Paule dans les rues du village.

Le Conseil de la Communauté Séculière de Canet institua la Fête annuelle en souvenir des bienfaits obtenus.

Le 27 Août 1854, les Canétois témoignèrent encore leur gratitude à Saint-François de Paule, leur protecteur afin qu’il intercède en leur nom auprès de Dieu pour enrayer la grave épidémie de choléra qui frappait Canet. 

Dès lors le 27 Août, est instituée la fête votive en hommage à Saint-François de Paule.

10:38 Publié dans Blog, Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : procession, saint françois de paule | |  Facebook | | |  Imprimer | |

15/08/2012

Dans la vraie tradition catalane, bel hommage rendu à la Vierge Marie, à la Mer et aux Pécheurs

15 aout,pecheurs,marins,grééments,patrimoine

La Fête de la Mer, tradition bien ancrée dans la station, rend hommage à la Vierge Marie, aux marins-pêcheurs et aux plaisanciers, chaque 15 août. Entre célébration religieuse et fête païenne, c’est un rendez-vous incontournable de l’été et l’occasion de passer une journée inoubliable. 

Le jour de l’Assomption, ce sont tous les gens de la mer et leurs différents métiers qui se placent sous la protection de la Vierge Marie.15 aout,pecheurs,marins,grééments,patrimoine

Mais, au-delà d’une fête religieuse, c’est aussi un hommage, une journée consacrée à la mémoire de tous ceux qui ont péri en mer. Une évocation des métiers difficiles, parfois ingrats, comme celui de la pêche et des sauveteurs en mer. C’est pourquoi cette fête tient profondément au cœur des canetois, et la SNSM, ainsi que les Associations « les Vieux Gréements » et les « Bateaux du Patrimoine » s’y sont associées.

Chaque année la municipalité de Canet, met à l’honneur la mer avec les pêcheurs en mer et de l’étang et cela pendant deux jours, en proposant un programme varié de festivités et d’animations.15 aout,pecheurs,marins,grééments,patrimoine

Malheureusement cette année, et par mesure de sécurité, le feu d’artifice prévu le 14 au soir, n’a pas pu avoir lieu en raison d’un fort vent marin, mais le public un peu déçu n’a pas boudé la place Méditerranée noire de monde.

Le 15 aout à 10h, touristes et canétois se sont attroupés au port, et on suivi, dans un profond recueillement, la bénédiction maritime célébrée par le ministre du culte catholique. Les « Vieux Gréements » et les « bateaux du Patrimoine »ont alors pris la mer, excellente occasion pour eux de mettre en avant leurs magnifiques embarcations qui ont été admirées à loisir par les touristes se pressant au port et sur la jetée.15 aout,pecheurs,marins,grééments,patrimoine

 Et c’est à bord du « Jean Marie » que les estivants et les canétois, invités pour la circonstance, ainsi que les élus, ont embarqué pour jeter en mer une gerbe de fleurs en hommage aux disparus. Le Père Aniou, prêtre béninois en séjour à Canet, en charge des cérémonies religieuses en mer et sur terre, a célébrée ensuite, sous un grand soleil particulièrement chaud, une très belle messe de l’Assomption, en plein air, sur l’avant port.

Ensuite a été servi un apéritif à l’Ecoute du port, et la journée s’est poursuivie sur un espace de la zone technique, par une immense sardinade proposée gratuitement à tous par la société "Sillages".

Hospitalité, partage et devoir de mémoire, telles sont les valeurs que tous ont partagées dans la bonne humeur et la joie de se connaitre ou de se retrouver autour d’un plat du poisson qui incarne le plus la méditerranée : la sardine.15 aout,pecheurs,marins,grééments,patrimoine

 

11:58 Publié dans Culture, Nautisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 15 aout, pecheurs, marins, gréements, patrimoine | |  Facebook | | |  Imprimer | |