14/04/2013

Quand photos et peintures s’entremêlent dans les toiles de Véronique Gilbert

Véronique Gilbert, artiste plasticienne photographe, vient d'exposer au Lycée Rosa Luxemburg, établissement dans lequel elle enseigne les arts plastiques, ainsi que dans d’autres lycées du  département.véronique gilbert,peinture,lycée rosa luxemburg

Subtile alchimie entre photo et peinture, ses études l’amèneront à faire un travail photographique sur le portrait et son cheminement d’artiste l’engagera sur des expositions picturales, photographiques et travail de sculpture Elle tient sa passion de la photo d’un père qui la lui fit découvrir, et de voyages aux 4 coins du monde, notamment en Chine. Elle a travaillé également pour la presse, et a réalisé de nombreux reportages, a été publiée dans de nombreux magazines, notamment Sport 66 pendant plus d’un an.véronique gilbert,peinture,lycée rosa luxemburg

L’exposition actuelle révèle un travail d'acrylique sur bois avec pour thème principal le jazz. Le travail exposé résulte d'un gout prononcé pour cette musique et de la rencontre avec plusieurs musiciens de la région, eux-mêmes mis en scène aux côtés de grands noms du jazz et du blues. Le plus local de ces musiciens étant Jean Chartron, que l'on peut reconnaitre au sein de l'exposition. Le travail pictural sur ce thème est renouvelé depuis presque 10 ans, chaque œuvre restant bien entendu unique.

Les visiteurs peuvent admirer une série de portraits en noir et blanc à la facture hyper réaliste, se rapprochant de son travail et de son gout pour la photographie ainsi qu'un travail d'affiches de jazz en trompe l'œil, lui-même renvoyant à l'image photographique et à la presse.

Cette exposition a déjà été présentée en divers endroits et galeries musicales de la région ainsi qu'au château de Collioure, au Palais des Congrès pendant toute une saison musicale du caveau de la huchette, et dernièrement à l'espace "Lafayettegallery" des Galeries Lafayette toujours à Perpignan.

20:49 Publié dans Culture, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : véronique gilbert, peinture, lycée rosa luxemburg | |  Facebook | | |  Imprimer | |

11/04/2013

Les Amis du Vieux Canet en Pénédès pour deux jours

amis du vieux canet

Fin mars dernier, les Amis du Vieux Canet prenaient, tôt le matin, la route de la Catalogne sud en direction de la ville du Vendrell dans la région du Baix Penedès. Auparavant, ils firent une halte à Barcelone, afin de poursuivre leur exploration de l’œuvre architecturale d’Antoni Gaudi, et découvrir le Palais Güell que le maître réalisa entre 1886 et 1891 pour son ami et mécène Eusebi Güell.

Après avoir admiré les célèbres cheminées qui veillent sur la rambla, ils reprirent la route en longeant la côte de Garaf en direction de la cité médiévale du Vendrell qui a vu naître le maître Pau Casals et de la belle église gothique Sant Salvador. Le lendemain, visite du Musée Deu qui accueille l’une des plus importantes collections privées d’art catalan, et de la Fondation du sculpteur Appel.les Fenosa. Ce périple culturel prit fin avec la Maison natale de Pau Casals située au centre de la petite ville ainsi que la Villa Musée Casals que le violoncelliste fit construire, en front de mer, sur la plage de Sant-Salvador.

Un programme bien chargé mais qui a ravi la majorité des participants au voyage.

20:44 Publié dans Culture, Loisirs, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amis du vieux canet | |  Facebook | | |  Imprimer | |

10/04/2013

La merveilleuse histoire de la maison oubliée, la Villa Saint Christophe

Un jour de janvier 2009, arrive sur le bureau d’Arlette Franco, alors Députée Maire de Canet, une lettre expédiée par un professeur d’histoire de l’Université de l’État de l’Illinois aux États-Unis. Cet éminent universitaire s’intéresse à la « Villa Saint-Christophe », maison de convalescence qui accueilli, durant la dernière guerre, des enfants espagnols et juifs sortis des camps d’internement, dont notamment celui de Rivesaltes. villa st christophe,chiorleu,escudier,ménnonites,quakers

Deux sœurs, Simonne Chiroleu-Escudier et Mireille Chiroleu, bien connues de notre ville, passionnées de recherches historiques et très attachées à l’histoire de Canet-Plage, aidées d’Eric Escudier, ont assuré la coordination avec les Etats Unis et la traduction d’un grand nombre de documents, afin que l’histoire émouvante de la « Villa Saint-Christophe » soit aujourd’hui connue du plus grand nombre. 

Cette histoire se déroule d’avril 1941 à février 1943, mais il n’a pas été possible, hélas, de retrouver dans la mémoire des anciens de la commune, le moindre souvenir de cette maison de convalescence, l’édifice ayant lui même disparu, sacrifié à la gloutonnerie du marché immobilier, et remplacé aujourd’hui par la résidence le Beaulieu. 

Pourtant, pendant 22 mois, sous le régime de Vichy et alors que des réfugiés espagnols et juifs de toutes nationalités se trouvaient dans des camps d’internement, une action de sauvetage exceptionnelle était menée par une poignée de travailleurs humanitaires de confession Mennonites. Venus de Suisse, et des États Unis, aidés par des réfugiés espagnols et français ils ont travaillé en symbiose avec les Quakers, autre communauté religieuse, dans cette villa bourgeoise du front de mer. Plus de 200 enfants, âgés de 3 à 15 ans, ont été sortis des camps, nourris, instruits, durant des séjours allant de 15 jours à plusieurs mois. A partir de 1942, des petits juifs ont été cachés et sauvés de la déportation. 

Ce sont des recherches en direction des Etats Unis qui ont permis de retrouver le cheminement et l’action extraordinaire de ces travailleurs humanitaires Mennonites et Quakers et d’avoir accès à des documents extrêmement précieux, photos prises à Canet, listes d’enfants hébergés, description de la vie difficile qu’ont vécue les acteurs de ce drame qu’à été l’internement des enfants durant cette terrible période. (voir note du 29/04)

Vient de sortir aux éditions « Alliance» un ouvrage très documenté et abondamment illustré, consacré à ce devoir de mémoire et retraçant l’histoire de cette maison qui, au cœur de la station, a sauvé des centaines d’enfants de la barbarie nazie. 

(Photos : collections privées Mireille Chiroleu – Simonne Escudier - Mennonite Church USA Archives) 

« La Villa St Christophe, maison de convalescence pour enfants des camps d’internement »

Alliance Editions à St Estéve– Prix de l’ouvrage : 25 €

____________________________________________________________________________________

Les Mennonites

Les Mennonites forment un groupe religieux et culturel fondé au XVIe siècle pendant la Réforme protestante, au moment où quelques chrétiens se séparent de l’Église romaine. Son fondateur est un prêtre hollandais, Menno Simons (1492-1559). Ils furent parmi les premiers à adopter le principe de séparation de l'Église et de l'État et à avoir condamné l'esclavage. L'ordination des anabaptistes (qui veut dire « rebaptisés ») et des Mennonites diffère de celle des catholiques en ce sens que, pour eux, le baptême est un choix fait par le fidèle à l'âge adulte, et non lorsqu'il est enfant, et que la communion inclut parfois le lavement des pieds comme symbole d'humilité et de service. Les membres de cette communauté protestante refusent également le recours à la violence. . . Les Mennonites sont très discrets, sobres et travailleurs. Ils veulent vivre hors du monde, mais le bien est leur mission, l'hospitalité une obligation quasi divine. À mesure de leur croissance économique, une partie de ces communautés s'accommode de quelques progrès, de l'électricité à l'essence, notamment pour les travaux les plus durs.

En butte aux persécutions, les Mennonites se sont répandus en Europe puis aux États-Unis. Ils sont aujourd'hui plus d’un million trois cent mille répartis sur les 5 continents, dont 2400 environ en France dans une trentaine d'Églises locales.

Durant la dernière guerre, le Secours Mennonite Américain fut présent en France et notamment à Canet. Il s’employa par divers moyens à aider les enfants, en collaboration avec les autres œuvres religieuses chrétiennes et juives.

 ____________________________________________________________________________________

Les Quakers

La Société Religieuse des Amis est un mouvement religieux fondé en Angleterre au XVIIe siècle par des dissidents de l'Église anglicane. Les membres de ce mouvement sont communément connus sous le nom de « Quakers » mais ils se nomment entre eux « Amis » et « Amies ». Les historiens s'accordent à désigner George Fox comme le principal fondateur ou le plus important meneur des débuts du mouvement.

Cette religion se caractérise par le rejet du dogmatisme, de toute hiérarchie religieuse et de cérémonies rituelles. On n’y trouve ni autel, ni estrade, ni musique, ni prêtres, ni pasteurs, ni président. Chacun peut alors s'exprimer comme il l'entend. Si la Bible est vénérée, il n'y a nul besoin d'un prêtre pour parler à Dieu. Les sacrements sont honnis et le mariage est très simple. Alors qu'à l'origine, les Quakers étaient Chrétiens, il arrive aujourd'hui que d'aucuns se prétendent complètement agnostiques, voire athées. En fait, l'apanage des Chrétiens n'est plus de mise car chez les Quakers, l'important est la communion spirituelle sans dogme. Cette « église » peut ainsi réunir des Catholiques, des Protestants, des Orthodoxes, des Juifs, des Musulmans ou des Bouddhistes.

Le mouvement Quaker étant très minoritaire, bien peu de personnes en ont entendu parler. Le livre « La Case de l'oncle Tom », dès 1853, a pu contribuer à faire connaître les familles Quakers dans le monde francophone. Les Quakers sont cependant surtout connus par leurs actions.

L'aide matérielle qu'ils ont apportée aux victimes des deux dernières guerres mondiales a beaucoup fait pour leur réputation.

En Allemagne, ce sont des millions de personnes qui ont reçu l'aide alimentaire organisée après les deux guerres mondiales et nombreux sont ceux qui se souviennent de la « ration Quaker ». Cependant la grande majorité des bénéficiaires n’avait aucune idée du mouvement à l'origine de cette aide.

Au cours des années 1941 et 1942, les Quakers choisirent des enfants juifs parmi ceux qui se trouvaient dans des foyers et des camps de réfugiés du sud de la France pour les transférer aux États-Unis sous les auspices du Comité américain de protection des enfants européens.

L'action des Quakers durant la Seconde Guerre Mondiale leur valut le Prix Nobel de la paix en 1947.

19:25 Publié dans Culture, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : villa st christophe, chiorleu, escudier, ménnonites, quakers | |  Facebook | | |  Imprimer | |

30/03/2013

Vendredi Saint, recueilli et émouvant dans les rues du village

La Procession de la Sanch, nocturne, organisée par la Confrérie de la Sanch de Canet, a remporté un franc succès auprès des Canétois venus nombreux, en ce vendredi Saint.

vendredi saint,sanchÀ 21 h, après l'office de la Passion plus de 30 Consœurs et Confrères vêtus des "caparutxa" pour les hommes, tenue et mantille noire pour les femmes et tenue de circonstance pour les enfants, accompagnaient le "condamné à mort Jésus-Christ  à la croix" en arpentant les rues du village dans un profond recueillement et sous un fond musical grégorien.

La cloche de cuivre du "Régidor" donnait la cadence des pas, religieusement posés sur le pavé.

Croyants ou non croyants, plus de 120 processionnaires allongeaient le cortège à la suite de la "Mater Dolorosa" drapée de noir, sur "cadirette" bordée de fleurs rouge sang. Cette statue de la Sainte Vierge, souffrant la passion du Christ, était délicatement portée par les consœurs de la Confrérie.

Dans les rues, plongées dans la nuit, régnait une atmosphère de douce piété populaire où chacune et chacun portait sur ses épaules son lourd secret du cœur, comme s'ils remettaient eux aussi leur Esprit au Père.

Brandis par une dizaine d'enfants, mantille blanche pour les filles et scapulaire noir sur aube blanche pour les garçons, les flambeaux escortaient la Vierge noire et le Dévot Christ en croix dressé sur un baudrier par un Pénitent dont le visage était enfoui sous la "Caparutxa". Il y avait un sentiment de vive émotion et de gravité qui hérissait le poil...Canet était entré dans la prière du Notre Père et du Salut à la Vierge Marie.

Trois "reposoirs" marquaient les étapes de la procession par la lecture de la passion du Christ. L'ensemble des pénitents plongeaient ainsi dans la méditation des souffrances et des humiliations subies par le Christ.

vendredi saint,sanchLe quatrième reposoir achevait la procession de la Sanch au bas de l'Hôtel de l'église Saint Jacques où gisait le Dévot Christ couché à même le sol et que chacun pouvait venir adorer.

Le Président, Serge Alberny rappelle que « la Confrérie de la Sanch de Canet, s’implique dans la semaine sainte, pivot central de sa vocation, dimanche des Rameaux, chemin de Croix, célébration de la sainte cène suivie d’une veillée de prière nocturne au reposoir le jeudi saint, office de la Passion suivi de la Procession dans les rues de Canet le vendredi saint. Elle organise chaque année le renouvellement du vœu de la ville de Canet à Saint-François de Paule le Saint protecteur, participe à d’autres manifestations comme la Fête de la Saint-Jacques le Saint patron. Elle organise également l’Aplec du lundi de Pentecôte qui rassemble les paroissiens de la Communauté de Paroisses  au Château Vicomtal de Canet.

Composante de l'Archiconfrérie de la Sanch, la Confrérie de Canet intègre chaque année l'imposante procession du Vendredi Saint à Perpignan où elle arbore sa bannière ».

10:49 Publié dans Commémorations, Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vendredi saint, sanch | |  Facebook | | |  Imprimer | |

28/03/2013

Concert au Siècle des Lumières

Dans ce printemps qui n'arrive pas, un rayon de lumière éclairait la salle du théâtre Jean Piat, en ce dimanche des Rameaux.

De lumière, il en était question, car le concert tournait autour de deux compositeurs du dix-huitième siècle, W.A. Mozart, qu'on ne présente plus, et Monsieur de Saint George (1745-1799) surnommé le «nègre des lumières».osrcm,mozart,st georges

Ce dernier né en Guadeloupe, d'un planteur et d'une esclave créole, a eu une carrière d'une trentaine d'années aussi bien dans le domaine musical que militaire Il a fini sa vie dans la misère, après une année de prison sous la Terreur. Ce fût un grand séducteur, ce qui a sans doute aidé sa carrière. osrcm,mozart,st georgeLa plupart de ses œuvres sont perdues, et le directeur artistique de l'OSCRM , François Ragot a voulu faire découvrir quelques-unes de ses compositions en parallèle avec Mozart. Cela a valu, à l’auditoire, une fin d'après-midi fort agréable, avec une première partie consacrée à Mozart et une seconde essentiellement à Saint George.osrcm,mozart,st georges

On retiendra que même si ses compositions de ce dernier sont agréables à l'oreille, elles n'ont pas la profondeur de celles de Mozart. Mais, les airs des deux compositeurs ont été admirablement défendus par deux jeunes interprètes, Ulrike van Cotthem, qui apparait très souvent dans la programmation des concerts de François Ragot, et la cérétane Christine Rigaud. Elles font partie de la nouvelle génération de chanteuses mais également d’actrices. Toutes deux, ont conquis le nombreux public canétois, qui est ressorti enchanté de ce moment musical.

Pour l'occasion, la Camerata «Isaac Albéniz» de Gérone s'est associée à l'OSRCM, une expérience qui renforce les liens sociaux et culturels entre les deux communautés catalanes.

10:28 Publié dans Culture, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : osrcm, mozart, st george | |  Facebook | | |  Imprimer | |

21/03/2013

Les accueils de loisirs périscolaires proposent tout au long de l’année une multitude d’activités

Chaque jour, la ville de Canet accueille plus de 500 enfants sur le temps périscolaire.

Ces accueils font partis du Projet Éducatif Local de la Ville, colonne vertébrale de l'organisation des structures péri et extra scolaires souhaitées par la municipalité.

Ainsi, au sein des écoles, des équipes d'animatrices organisent le quotidien, en dehors des temps scolaires, pour les jeunes canétois et canétoises de 7h30 à 8h50, de 12h à 13h50 et de 17h à 18h30.accueil de loisirs

Chaque école a un Accueil de Loisirs Associé à l'École (ALAE) qui lui est rattaché.

Chacun porte un nom.

Aux écoles maternelles des Myosotis, «Bleu Coccinelle», aux Pâquerettes, «Les Pitchouns», aux écoles élémentaires Jean Mermoz c’est «L'Aéropostale», et à Pierre et Marie Curie c’est «Le Petit Prince».

Si les temps du matin et du soir proposent des garderies afin de répondre aux besoins des familles, le temps méridien, plus long, favorise la mise en place d'activités et de projets.

Plus de 30 animatrices œuvrent pour assurer la sécurité physique et affective des enfants bénéficiaires, mais proposent aussi de nombreuses activités sportives, manuelles, culturelles...

Au-delà de ces animations, ces équipes s'impliquent et proposent aux enfants des projets d'envergure. Certains sont communs et adaptés à chaque public. «Conduis ta Vie», sur la sécurité routière, «Regards d'Enfants», sur les droits et devoirs des enfants, «Manger, Bouger», qui valorise les bienfaits de la pratique d'activités physiques et d'une alimentation équilibrée et enfin, «Les Mini-Toques, pour les CM1 et CM2. L’objectif est de sensibiliser les enfants à l'art du bien manger, à la consommation de légumes de saison et à utiliser des produits du terroir, en réalisant une recette pour 6 personnes. Ce projet départemental unique en France est le fruit d'un partenariat entre le SIST Perpignan Méditerranée et l'association des « Toques Blanches du Roussillon ».

Mais au-delà des projets communs les animateurs proposent aussi des projets uniques.

Ainsi en 2012/2013, les enfants ont bénéficié ou bénéficieront d’actions sur différents thèmes, notamment celui concernant «GAUDI», qui les a conduits sur les traces du célèbre artiste catalan, avec la réalisation d'un dragon en mosaïque, en partenariat avec l'association locale « Escultores de Catalunya ».

Citons aussi «La Retirada» qui a permis aux animatrices de sensibiliser les enfants d'une façon ludique sur cette période de l'histoire du département.

Le «Voyage autour du livre» afin d’intéresser les enfants sur le livre en tant que support, au travers des histoires et en partenariat avec l'association locale «Lettres et notes canétoises».

«Entre terre et mer, préparons les vacances», mènera les enfants à préparer avec l'équipe un livret sur les sorties de découvertes culturelles et originales du département tout en prenant conscience de l'intérêt d'être bien protégé du soleil.

«Canet, l'étang d'hier à nos jours», découverte de l'environnement, de la faune, de la flore et des cabanes de pécheurs qui bordent l'étang de Canet.

Et bien d'autres projets et ateliers sur divers thèmes sont proposés suivant les périodes qui rythment l'année tels que le carnaval, les fêtes qui touchent à la famille, les kermesses et les traditionnels spectacles de fin d'année ...

Informations et renseignements aux bureaux des Affaires Scolaires, Impasse Jean Mermoz du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h  -  Tél.04-68-86-71-78

13:37 Publié dans Culture, Jeux, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : accueil de loisirs | |  Facebook | | |  Imprimer | |

17/03/2013

De la country pour la Saint Patrick

C'est pour fêter la Saint Patrick que le club Canet Country& Line Novelty s'est réuni le 17 mars dernier au foyer Moudat, avec une pensée toute particulière pour les amis de Maynooth avec lesquels la ville est jumelée

Dans une ambiance toujours dynamique et joviale, le groupe a évolué sous la direction à la musique et à la danse, d’Hélène, au son de rythmes celtiques et autres pour passer un après-midi chaleureux, convivial et détendu.

Une bonne nouvelle pour la country canétoise, des danseurs sont en pleine préparation, toujours coachés par de leur professeur Hélène, pour représenter Canet au championnat de France de country qui se déroulera le 13 avril à Lunac en Aveyron. Souhaitons que nos champions reviennent les bras chargés de médailles ou à défaut les yeux et la tête remplis de souvenirs.country

20:26 Publié dans Culture, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : country | |  Facebook | | |  Imprimer | |