12/05/2013

La Fête de l’Europe joyeusement célébrée à la Maison de jeunes

europe

La Journée de l’Europe, organisée à la Maison des Jeunes de Canet, sous la direction de Thierry Salord, a remporté un franc succès. Ce fut à la fois une journée de rencontres intergénérationnelles et interculturelles placée sous le thème « Tous Européens ».

Le Conseil Municipal des Enfants et des Jeunes épaulés de leurs camarades des ALSH (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) avaient, pour la circonstance, convié à la fête les pensionnaires de la maison de retraite La Loge de Mer, les associations patriotiques de Canet, les portes drapeaux, symbolisant la Paix, et bien sûr les ressortissants européens canétois…

Marie Thérèse Sanchez Schmid, la député européenne de notre département, accueillie par Armande Barrère, adjointe au maire, déléguée à la jeunesse, fit avec intérêt, le tour des différents stands proposés par les Accueils de Loisirs et par des ressortissants belges, Italiens et espagnols pour ne citer qu’eux. On pouvait découvrir, toujours sur le thème de l’Europe, des jeux, robots et puzzles, des expositions de différents objets et documents.europe

Puis vint un grand moment, emprunt de solennité, avec l’arrivée par petits groupes sur l’estrade, de musiciens de l’Orchestre Symphonique Canet en Roussillon Méditerranée sous la direction de son talentueux chef d’orchestre François Ragot. Des jeunes les accompagnaient, et tenaient le pupitre de chaque musicien. Avec la chorale C’Music de Carole Martinez, ils ont magnifiquement interprété, l’Hymne Européen et la Marseillaise.

Durant les différents discours, il fut rappelé que l’Europe va bientôt s’agrandir d’un 28e pays, la Croatie et que, avec ses 500 millions d’habitants, c’est notre avenir, économique, social et culturel que nos jeunes prennent en main dès aujourd’hui. Ensuite, le maire Bernard Dupont eut l’immense plaisir de recevoir, des mains de Maïté Sanchez-Schmid, la Médaille officiel du prix Nobel de la Paix décernée cette année à l’Europe.

La partie officielle terminée, tous les invités se sont retrouvés autour d’un superbe buffet avant de poursuivre tout l’après-midi cette joyeuse rencontre européenne.

13:35 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe | |  Facebook | | |  Imprimer | |

09/05/2013

.. Et si les Ricains n’étaient pas là ! ..

8 mai,mvcg,tourreilles

Une dizaine d’associations nationales et internationales, rattachées à la « Military Véhicle Conservation Group » (MVCG) se sont données rendez-vous à Canet les 8 et 9 mai, à l’occasion de la Fête de la Victoire du 8 mai 1945 sur l’Allemagne nazie.

8 mai,mvcg,tourreillesTous ces passionnés n’ont qu’un but : établir un lien entre cette génération de femmes et d’hommes qui se sont battus pour notre liberté et la jeune génération qui a pour devoir de ne pas les oublier, et ainsi rendre hommage à tous ces combattants, pour que l'histoire ne nous rattrape pas.8 mai,mvcg,tourreilles

Tous expriment ce devoir de mémoire en conservant les véhicules et matériels de l'époque, et en faisant revivre le passé de nos libérateurs par des reconstitutions fidèles lors de manifestations publiques, et de commémorations.

Plus de 200 figurants et pas moins de 80 véhicules de tous genres ont paradé durant ces deux jours dans les rues de Canet et sur la plage où un camp militaire US avait été reconstitué.

Sur leurs Jeep, camions, chars et motos, les "GI’s" de l’armée américaine 8 mai,mvcg,tourreillesont été à l’honneur, et en admirant ces matériels parfaitement entretenus, dont certains ont participé activement au débarquement en Normandie le 6 juin 1944, comment ne pas avoir un petit pincement au cœur en pensant à ces 59.000 américains qui ont débarqué le Jour J.

6.000 ont été tués ont posant leur pieds sur les plages Normandes, et le lourd tribut des troupes américaines durant toute la guerre se chiffrera à plus de 418.000 morts.

Depuis 5 ans, la MVCG du Languedoc Roussillon et son dynamique organisateur, Guy Tourreilles, présentent des matériels issus des 4 coins de France et de l’Europe. L’on pouvait entendre, ici ou là, parler anglais, italien, espagnol, sans oublier nos amis belges. Et le public, d’année en année, est toujours plus nombreux, preuve s’il en est que le succès de l’évènement ne se dément pas.

8 mai,mvcg,tourreilles

 

8 mai,mvcg,tourreilles

Amoureux de la belle mécanique militaire, et férus d’histoire, voilà le savoureux cocktail qu’enfants et adujltes, qui prenaient d’assaut les véhicules, ont pu « déguster » tout au long de ces deux journées, sous un soleil retrouvé.

8 mai,mvcg,tourreilles

8 mai,mvcg,tourreilles

8 mai,mvcg,tourreilles

 

09:51 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : 8 mai, mvcg, tourreilles | |  Facebook | | |  Imprimer | |

08/05/2013

Commémoration du 68e anniversaire de la Victoire du 8 mai, année de la Résistance

IMG_3095 (LeBlog).JPG

La Place Saint Jacques, au village, était comble en ce jour du 8 mai, pour la commémoration du 68e anniversaire de la victoire des alliés sur l’Allemagne nazie en 1945.

IMG_3105 (LeBlog).JPGEn effet, les portes drapeaux, les représentants de la légion étrangère, des réservistes de la marine, les jeunes sapeurs-pompiers de la commune, la police municipale, des enfants du conseil municipal des enfants et des jeunes avaient répondu présent pour accompagner le maire, Bernard Dupont, et son conseil municipal jusqu’au Monument aux Morts. S’était également joint au cortège un nombre toujours croissant de Canétois.

Sous un soleil de plomb, cause de petits malaises, et après la levée des couleurs, Michel Saut, conseiller municipal, délégué aux Anciens Combattants et aux Affaires Militaires a lu le message de Monsieur Kader Arif, Ministre délégué de la Défense et rappela « qu’en cette année 2013, à travers l’année de la Résistance, c’est à tous les combattants que la Nation rend hommage, à tous ceux dont le sacrifice librement consenti permit à la France de siéger à la table des vainqueurs et à l’Europe de se reconstruire ».IMG_3137 (LeBlog).JPG

Et Serge Alberny, représentant du « Souvenir Français » d’ajouter au nom de l’UFAC, « Fidèle au souvenir de tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour un monde sans guerre et sans haine, l’UFAC appelle tous les concitoyens à poursuivre le combat en faveur de la Solidarité et de la Paix ».

Valentin Aulet, jeune sapeur-pompier porta la flamme de la Liberté, et le maire, entouré des enfants du CMEJ, d’Henri Guiard, de Pierre Garrido et d’Alix Esthève déposèrent deux gerbes aux pieds du monument aux morts. L’Hymne à la Joie et la Marseillaise ont été chantés par la chorale C’Music, repris par une assistance émue.

Bernard Dupont termina la cérémonie en rendant hommage à la France debout, libre et fière de ses valeurs ..

Le cortège se rendit alors, à la « Maison du Combattant ». Une plaque commémorative a alors été dévoilée à la mémoire de deux amis de toujours, Jean Cuffi et Francis Figuères, en présence d’Alexandrine et Marie Thérèse leurs épouses.IMG_3119 (LeBlog).JPG

Francis Figuères (1920-2011) s’engage dans l’armée à 18 ans et rejoint directement l’Algérie. Marié avec Alexandrine en 1943 ils auront 6 enfants. Après une brillante carrière militaire sous de nombreux fronts, il se retire dans son pays natal et plus particulièrement à Canet. En 1968, il crée la 1668e section de la médaille militaire, des sections locales de l’UNC et de Rhin et Danube, desquelles pendant 35 ans, il sera président. Il est Officier dans l’ordre de la Légion d’Honneur, titulaire de la Médaille militaire, Officier National du Mérite et médaillé de la jeunesse et des sports.

Jean Cuffi (1922-2011) dit Jeannot, est fils de militaire. Engagé volontaire dès 1942 dans l’armée du Génie, il se retrouve durant sa carrière sur divers théâtres d’opérations, notamment en Indochine et en Algérie. Avec son épouse Mitaie il s’installe, chez elle, à Canet, poursuit une carrière civile et s’engage dans le milieu associatif. Cet « affagit », qu’il soulignait avec ironie, occupa la présidence de la section des médaillés militaires durant 33 ans, et celle du comité local du Souvenir Français pendant plus de 20 ans. Il sera en outre le fidèle adhérent de nombreuses associations d’anciens combattants, l’ANAI et l’UNC.

Jean Cuffi est titulaire de la médaille militaire et a été élevé au grade d’Officier dans l’Ordre National du Mérite.

Le jeune sapeur-pompier, porteur de la Flamme de la Liberté, se vit remettre, des mains de Bernard Dupont, un diplôme d’honneur pour sa participation active au transport de la flamme.

De retour à la salle des mariages, un vin d’honneur bien apprécié en raison de la forte chaleur, fut offert à tous par la municipalité.

19:55 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 8 mai, fête victoire, cuffy, figueres | |  Facebook | | |  Imprimer | |

30/04/2013

Émouvante journée du Souvenir de la déportation

La journée nationale du souvenir des victimes de la déportation honore la mémoire de tous les déportés, sans distinction, et rend hommage à leur sacrifice. Cette journée a pour vocation de rappeler à tous ce drame historique majeur, les leçons qu’il s’en dégage, pour que de tels faits ne se reproduisent plus.

Cette journée se déroule chaque année le dernier dimanche d’avril. Cette date a été retenue en raison de la proximité avec la date anniversaire de la libération de la plupart des camps.

Au Monument aux morts de Canet, une assistance frigorifiée est venue assister vers 11h à cette commémoration qui réunissait tous les responsables des associations patriotiques de la ville, ainsi que Bernard Dupont, maire de Canet, entouré des membres de son conseil municipal.

Henri Guiart, en sa qualité de président local de la Fédération Nationale des Déportés Internes de la Résistance, a tenu à préciser dans son discoursdéportation « Il y a 80 ans, le nazisme triomphait. Hitler imposait son pouvoir en Allemagne, dans l’indifférence quasi générale et entrainait le monde dans un conflit qui prit fin en 1945 après des années de terreur, par la victoire sur le nazisme. C’est alors que les déportés survivants revinrent des camps de concentrations et d’extermination.. Nous lançons aujourd’hui un appel à la vigilance, au respect de l’être humain, de sa dignité et du droit à la différence. Ce message que nous adressons aux jeunes générations se veut partie prenante de la construction de l’avenir. »

Après les dépôts de gerbes, vint le discours de Bernard Dupont qui attira l’attention de tous sur une vigilance nécessaire et indispensable face aux extrémismes et sur le fait d’être particulièrement attentif, pour tirer les leçons du passé et préserver l’avenir.

L’assemblée s’est ensuite disloquée dans le calme et le recueillement.

12:05 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : déportation, guiart | |  Facebook | | |  Imprimer | |

23/04/2013

La Palmes Académiques pour celle qui a consacré 34 ans de sa vie aux enfants et à l’enseignement

De mémoire de canétois, on n’avait pas vu autant de monde à la salle de l’écoute du port depuis bien longtemps. Plus de 200 personnes avaient répondu présent à l’invitation du maire et tous avaient tenu à partager ce moment avec celle vers qui se portaient tous les regards et les appareils photos : Gisèle Gayraud.gysèle gayraud,palmes académiques

Cette fête lui était consacrée pour lui remettre très solennellement les insignes d’Officier dans l’Ordre des Palmes Académiques.

Rappelons que cette distinction, la plus ancienne à titre civil, honore certains membres de la communauté éducative ayant eu des fonctions éminentes, et récompense les services rendus au monde de l'enseignement.

34 années passées au service des enfants, et un parcours exemplaire

Bien que retraitée depuis juin 2000, Gisèle a consacré sa vie entière à l’enseignement et aux enfants. Elle intègre l’École Normale de Mende en 1962 et obtient ses diplômes. Avec Jean, son mari, ils décident de partir en coopération au Maroc ou elle enseignera durant 4 ans. En 1971, un poste d’institutrice s’ouvre en région parisienne, à Aulnay sous-bois, et y poursuivra sa carrière jusqu’à la retraite, devenant au passage directrice de plusieurs établissements scolaires jusqu’en 2000. Dès lors, après plus de 29 ans passés loin du pays, Gisèle et son mari quitte le « 93 » et s’installent à Canet.

En mars 2001, elle s’engage au côté d’Arlette Franco qui lui confie les affaires scolaires. Enfin, en 2008, puis en 2010, elle voit complétée sa délégation par celle des affaires culturelles, tache qu’elle assure avec brio et compétence.

Des mains de Claude Pharamond, Chevalier de la Légion d’Honneur et Officier des Palmes académiques, lui a été remis la décoration en récompense de sa longue et belle carrière. Dans un bref discours, Bernard Dupont a rappelé les liens d’amitiés très forts qui l’unissaient à Gisèle, qui à son tour, les bras chargés de fleurs et de cadeaux, a remercié toute l’assistance, et tout spécialement ses amis et parents. On pouvait apercevoir Jean, discrètement au fond de la salle, verser une petite larme.

Et quand sa délégation aux affaires scolaires et à la culture lui laisse quelques répits, elle s’adonne avec joie à ses passions : la sardane et le Catalan. Décidément pour Gisèle le « lien social » n’est pas vide de sens.

La soirée s’est terminée de la plus belle des façons et tous les invités se sont alors retrouvés devant un immense buffet.

19:03 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gysèle gayraud, palmes académiques | |  Facebook | | |  Imprimer | |

13/04/2013

La remise solennelle de cartes d’électeur à de jeunes majeurs de la commune

cartes,electeurs

Avoir 18 ans aujourd’hui, c’est sourire à la vie, la tête pleine de projets.

Mais c’est aussi, prendre conscience, peu à peu, de ses responsabilités d’adulte, face à la société. S’exprimer, décider et prendre son avenir en main, c’est un acte citoyen qu’il convient de marquer, et se voir remettre officiellement sa carte d’électeur au cours d’une cérémonie simple mais solennelle, marquera longtemps l’esprit des jeunes présents ce soir-là. 

Pour fêter cet évènement citoyen, la municipalité avait convié à la remise des cartes d’électeur une vingtaine de jeunes de la commune, ainsi que leur famille.

Le maire, Bernard Dupond, accompagné de 3 jeunes du Conseil Municipal des Enfants et des Jeunes, et assisté d’Armande Barrère, adjointe au maire et de Michel Saut, conseiller municipal, respectivement déléguée à la Jeunesse et à la Prévention et Proximité ont accueilli chacun d’entre eux afin de leur remettre le précieux sésame, témoin de leur nouvelle condition de citoyen majeur.

cartes,electeursLa pochette qui leur a été remise contenait aussi une entrée gratuite à l’aquarium, à la piscine Europa, et au théâtre Jean Piat. 

« Nous sommes ici pour vous accompagner dans cette nouvelle étape de votre vie » précise Bernard Dupond, cette carte vous ouvre le droit de voter, mais non l’obligation, l’acte citoyen étant libre dans notre pays.

Mais n’oubliez jamais que par le passé, des gens ont donné leur vie pour le droit de vote. Peu importe pour qui vous voterez, mais votez, et manifestez ainsi, par ce geste politique et citoyen, votre volonté de faire bouger les choses en portant à la tête de nos institutions les hommes et les femmes que vous aurez choisis. »

Fanny, Léa, Madeleine, Maeva, Tony, Benjamin, Emma et tous les autres, sont repartis, émus pour certains, mais bien décidés à mettre en œuvre cette « feuille de route », Ô combien symbolique.

« À vous de jouer, nous vous faisons confiance », c’est en ces mots de conclusion que Michel Saut clôtura la cérémonie, et toute l’assistance s’est retrouvée autour d’un apéritif de l’amitié offert par la municipalité.

13:29 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cartes, electeurs | |  Facebook | | |  Imprimer | |

05/04/2013

Les artistes de Noël récompensés

La salle de l’Écoute du port est toujours comble pour la remise des prix des plus belles illuminations de Noël et ce fut le cas en ce début de printemps morose. La tâche n’est pas simple, car c’est toujours avec beaucoup d’ingéniosité que les Canétois décorent leur maison et cette année, il est agréable de constater que les commerçants se sont, en nombre, associés à ce concours.

Le maître de cérémonie, Francis Clique, premier adjoint au maire, secondé par Gisèle Gayraud et Renée Roudières, eut le plaisir de récompenser 36 propriétaires d’appartements, maisons ou commerces du village comme de la plage. Il n’a pas manqué de féliciter les lauréats et à regretté l’absence du 1er prix, Louis Schaffner, absent pour raison de santé.

Ce dernier a gagné un séjour de 8 jours, pour deux personnes, sur la Costa Brava, dans un hôtel 3 étoiles.

Voici les 10 premiers gagnants :

10. Daniel Rocher; 9. Jean Bernard Sauré; 8. Steve et Dean Perkovic; 7. Michèle Daous; 6. Jean Paul Meon; 5. Pascal Sauvé; 4. Gisèle Viguié; 3. David Das Naves; 2. André Puig; 1. Louis Schaffner.noël,illuminations

- La maison de Steve et Dean Perkovic -

14:32 Publié dans Commémorations, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : noël, illuminations | |  Facebook | | |  Imprimer | |