02/11/2013

Le Conseil Municipal des Enfants et des Jeunes découvre les institutions nationales

IMGP0614 (Indep).JPGDepuis 1989, Canet-en-Roussillon organise le Conseil Municipal des Enfants et des Jeunes (CMEJ). 

Inscrit dans une démarche de démocratie locale, et attentif aux besoins qu’expriment les jeunes de la commune, le CMEJ est avant tout un lieu d'apprentissage à la citoyenneté.

Être citoyen, c’est aussi s'impliquer dans la vie de la cité ; le CMEJ est organisé en 4 commissions : Culture, Patrimoine et Environnement, Europe, et enfin Solidarité et Loisir.

Être citoyen, c'est aussi contribuer au devoir de mémoire au travers des différentes commémorations, mais c'est aussi connaître le fonctionnement démocratique de nos institutions, pour laquelle beaucoup se sont battus. 

Ainsi est né le projet « De Canet à Paris, à la découverte des institutions». 

Institutions locales, avec la découverte en début d’année du fonctionnement et de la visite de l’Hôtel de Ville suivie d'une rencontre très «institutionnelle» et constructive avec les Jeunes Sapeurs-Pompiers de Canet, mais le point d'orgue pour nos jeunes conseillers, fut la découverte des Institutions Nationales à Paris. 

Fin octobre, 16 Conseillers de 10 à 12 ans, accompagnés d'Armande Barrère, adjoint au maire, déléguée à la jeunesse, de Sandrine, animatrice référente du CMEJ, et de Thierry, Chef du Service Jeunesse, ont découvert l'Assemblée Nationale, chaleureusement accueillis par Fernand Siré , député de la circonscription qui leur a fait l’honneur de sa présence tout au long de la matinée. 

Ensuite, ce fut la visite du Sénat, organisée par le Sénateur François Calvet.

Moment fort de la visite du Sénat, l'intervention de Cécile Duflot, Ministre du Logement, précédée de celle d’un sénateur et de la Présidente du Sénat qui ont salué la présence et le rôle de ces jeunes citoyens, acteurs de la vie publique locale. 

Autre moment fort, la cérémonie de ravivage la Flamme du Soldat Inconnu, au pied de l'Arc de Triomphe. 

Parce que Paris est aussi une capitale culturelle, le groupe a visité l'Arc de Triomphe, les Champs Élysées, Notre Dame et l’Île de la Cité, Montmartre et le Musée Grévin. 

Souhaité par les jeunes, et soutenu par Amande Barrère, ce séjour est venu clôturer 2 ans d'implication pour ces jeunes conseillers qui reviendront sur leur voyage lors de «Regards d'Enfants», le projet sur le thème des droits de l’enfant. 

Lors des rendez-vous du Conseil Municipal des Enfants et des Jeunes, ont été évoqués les droits de l’enfant, et Sandrine et Thierry sont allés à la rencontre des enfants de CM1 et CM2 des écoles de la ville pour de nouvelles élections d’un CMEJ pour le mandat 2014/2015. 

Bonne chance aux futurs élus.

16:03 Publié dans Commémorations, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cmej | |  Facebook | | |  Imprimer | |

26/10/2013

Fête du Retour des canétois et des prisonniers de guerre au village

Fin octobre,  en présence de Bernard Dupont, maire de Canet et de Michel Saut, conseiller municipal, délégué aux Anciens Combattants, a eu lieu la messe de la «Fête du Retour» en l’église Saint-Jacques célébrée par le Père Philippe Charre, Curé de la Paroisse.

Sous l’égide du « Souvenir Français », avec les Associations Patriotiques et d’Anciens Combattants, ce jour de fête annuelle d’octobre a été institué dès la libération. Il marque le retour des prisonniers de Guerre de l’Allemagne nazie le 8 mai 1945 au terme de cinq années de captivité et celui des Canétois évacués par les Allemands du 15 février à octobre 1944.fête du retour,souvenir français

Bernard Dupont, les membres du conseil municipal et un grand nombre de Canétois étaient venus, pour cette occasion, se recueillir. La présence des enfants du catéchisme ne passait pas inaperçue, la transmission de la mémoire faisait son œuvre.

Avant la messe, Robert Saut, historien et membre du Souvenir Français a partagé avec l’assemblée les explications historiques portant sur cette « Fête du Retour » des prisonniers de guerre.

Le monde moderne n’aime pas la tradition. Après la disparition d’Antoine Cortale qui avait remis au gout du jour cette journée, la Fête du Retour tomba dans l’oubli jusqu’au jour où des hommes de bonne volonté décidèrent comme aujourd’hui, de leur redonner une forme renouvelée.

Après le dépôt de la gerbe de la municipalité par le maire et le délégué des Anciens Combattants au pied du monument aux morts de l‘église, la messe a été célébrée dans l’esprit de l’unité autour de la renaissance d’une tradition dans la commémoration du double retour des Canétois et des prisonniers de guerre dans leurs foyers.

Serge Alberny, Président du Souvenir Français a conclu la cérémonie en présentant à l’assemblée le premier Drapeau des Anciens Combattants et Prisonniers de Guerre officiellement autorisé à Canet en 1945.

Un vin d’honneur offert par la ville concluait cette journée du Souvenir.

10:34 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fête du retour, souvenir français | |  Facebook | | |  Imprimer | |

24/10/2013

Les commerçants du port lauréats du Challenge du Commerce 2013 de la CCI

« L’Association des Commerçants du Port » a été mise à l’honneur lors de la remise des trophées du « Challenge du Commerce » organisé par la Chambre du Commerce et de l’Industrie dans la catégorie, « Dirigeants de l’année 2013 ».

Le trophée leur a été remis dernièrement lors d’une soirée de gala au Domaine Rombeau à Rivesaltes par Jean Pierre Navarro, président de la Chambre Consulaire de Perpignan.

Fabien Fabre, le président de l’association canétoise, a tenu à remercier la CCI pour avoir mis en avant les commerçants du port de Canet lors de cette cérémonie. Dans de son discours il a rappelé les actions menées sur le terrain tout au long de l’année, bénévolement, pour promouvoir le commerce de proximité, mettre en avant le quartier du port et encourager l’ouverture des commerces sur la ville tout au long de l’année.131 Soiree commerce (LeBlog).JPG

Il a également remercié la Ville de Canet et plus particulièrement son maire, Bernard Dupont, pour leur soutien inconditionnel, la FDAC et son président Bernard Dagan, la CCI et ses présidents Bernard Fourcade et Jean Pierre Navarro. 

Créée en 2009 à l’initiative de Serge Zrelli « l’Association des Commerçants du Port » n’a cessé depuis quatre ans de dynamiser les commerces et son quartier.

Pour ce faire, les membres de l’association ont mis sur pied de nombreuses animations tout au long de l’année, notamment une patinoire pour les vacances d’hiver. Celle-ci remporte chaque année un vif succès. En 2013, il a été organisé également un tournoi de Beach Volley et une course à pied qui furent très suivis avec plus de 300 participants.

Parallèlement à cela, une brochure pour mettre en avant les sports de glisse du Quai des Loisirs (Plongée, jets ski, Locations de bateaux…) a été éditée et distribuée à grande échelle à destination des touristes et un site internet (www.lescommercantsduport.com) a été créé pour offrir gratuitement une vitrine sur le web aux commerçants.

Ces derniers ont mis en place cette année un partenariat avec « l’Association des Vieux Gréements », chère à Marcel Sicard, pour promouvoir main dans la main le port et les commerces du quartier.

Et enfin, pour les fêtes de Noël, l’Association organise avec les commerçants de l’Avenue du Roussillon, le 18 décembre, dans l’après-midi, une animation entièrement gratuite avec des cadeaux et de nombreuses surprises.

16:02 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cci, fabien fabre, commerçants du port | |  Facebook | | |  Imprimer | |

23/10/2013

Le Rotary Club de Canet reçoit le gouverneur du district 1700, Alain Tignol

P1030766 (2) (LeBlog).JPG

Dernièrement, Alain Tignol a rendu visite au club de « Canet en Roussillon Centenaire ». II a été reçu par Yves Renard, le Président et les membres du club en présence de Joëlle Cramois, adjointe au Gouverneur, à l’hôtel des Flamants Roses, siège du club.

Le président a rappelé l’origine du Club crée pour le centenaire du Rotary International en 1905, et a exposé évolution et projets pour 2013/2014.

Le gouverneur, pour sa part, a développé les grandes orientations pour cette année en insistant sur le renforcement de la convivialité entre les membres d’une part, et les actions qu’il souhaite mettre en œuvre vers les jeunes dans le cadre d’ouverture professionnelle, d’autre part. Il a aussi recommandé à tous d’assister à la réunion de formation des comités élus et des nouveaux rotariens qui se tiendra à Perpignan sur le Rotary et la Fondation Rotary.

Puis a eu lieu l’intronisation de deux nouveaux membres : Isabelle Garidou et Robert Bonafos qui ont reçu la « Roue Rotarienne » des mains du Gouverneur.

Une conversation s’est engagée entre les membres et le Gouverneur concernant les activités diverses du Rotary au cours du dîner préparé par le Chef Vincent Bricaud, membre du club.

Une visite très intéressante qui a permis de mieux cadrer les orientations du club pour cette année dans le respect de la devise « Agir avec le Rotary, changer des vies ».

15:33 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rotary | |  Facebook | | |  Imprimer | |

14/10/2013

Les « Voiles Rouges » prennent le large !

les voiles rouges

Devant un parterre de plus de 800 personnes, invitées sur cartons par la municipalité, s’est déroulée vendredi l’inauguration du bâtiment les « Voiles Rouges », implanté à la sortie de Canet à proximité du Crématorium.

Cet édifice de 1.700 m2, ayant abrité durant plusieurs années les «Chais du Roussillon», est en travaux depuis de nombreux mois et voit le jour officiellement en ce mois d’octobre. Il constitue le nouvel outil destiné à accueillir les évènements associatifs et familiaux, ainsi que les congrès, séminaires et autres évènements liés au tourisme d’affaire.

Bernard Dupont, le maire, avait souhaité la présence à cette inauguration, de Maïté Sanchez Schmid, députée européenne, de Fernand Siré, député de la circonscription, de François Calvet, sénateur, et de Jean Claude Torrens, conseiller général.

Après le coup de ciseau traditionnel dans le ruban tricolore, donné par Cathy Wanschoor, adjoint au maire, déléguée au Tourisme, le cortège officiel s’est rendu devant la plaque commémorative, dévoilée à la mémoire de Bernard Gozdik, ancien adjoint au maire décédé en 2010.les voiles rouges

Cathy Wanschoor a pris la parole et a tenu à remercier tous ceux qui l’on aidée à mener à bien ce projet ambitieux, devenu aujourd’hui une splendide réalité.

« Nous sommes en mesure de proposer un lieu idéal et adapté aux évènements de toutes natures, car ce type de structure, jusqu’à présent, n’existait pas dans la commune. Plus qu’un long discours, les chiffres parlent d’eux-mêmes : Le coût total des travaux, incluant l’acquisition du bâtiment initial, s’établit à 3,8 millions d’euros et dans un style architectural contemporain, paré de verre et de toiles d’ombrage rouges, le tout est doté de deux grandes salles, ultra équipées, l’une de 516 m2, la seconde de 513 m2 divisible par cloison amovible, pouvant accueillir en tout un millier de personnes environ, ainsi que 142 places de stationnement prévues, intérieures et extérieures. 

Après un bref discours de Fernand Siré, député maire de St Laurent de la Salanque, émaillé de quelques traits d’humour dont il a le secret, Bernard Dupont a tenu à rappeler l’importance de ce lieu pour la vie de ses administrés et les orientations qu’il entend lui donner.

« Non seulement j’ai souhaité que les Canétois puissent avoir dorénavant un lieu pour organiser leurs évènements privés tels que mariages, baptêmes, ou communions, évitant ainsi de recourir aux prestations d’autres villes pour répondre à leurs besoins, mais les associations, qui tissent le lien indispensable à la cohésion sociale de notre ville trouveront ici l’endroit parfait pour la tenue de leurs assemblées générales, ou de leurs réunions festives. Un tel espace, confortable et fonctionnel, pourra accueillir sans problème les 4 ou 500 membres des associations les plus importantes.

Enfin, pour que Canet poursuive sa migration vers un statut de ville touristique, et non plus essentiellement balnéaire, il fallait offrir des prestations de qualité et un bâtiment adapté au développement du tourisme d’affaire. Le monde de l’entreprise trouvera en ce lieu, l’endroit idéal pour organiser ses séminaires, ses colloques ou sessions de formation.»

Pour terminer la cérémonie inaugurale dans la convivialité et la bonne humeur, le public présent a été invité à rejoindre un immense buffet unanimement apprécié.les voiles rouges

Ont suivi alors quelques bons morceaux de jazz que l’orchestre, spécialement convié à la fête, a joué toute la soirée

Et le vent, ce soir-là, gonflait doucement les « Voiles Rouges », tel un bateau lors de sa première mise à l’eau.

10:51 Publié dans Commémorations, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : les voiles rouges | |  Facebook | | |  Imprimer | |

29/09/2013

Julie Bensaïd, ancienne correspondante de l’Indépendant, vient de nous quitter

C’est avec une infinie tristesse que bon nombre de canétois ont appris le décès de Julie Bensaïd.

Julie bensaïdCette grande dame vient de nous quitter dans sa 90e année, et laissera dans la mémoire des canétois qui l’ont bien connue, le souvenir d’une femme d’une grande énergie que maladie et vieillesse n’avaient pas altérée.

Elle nous a quittés discrètement, sans faire de bruit, elle qui avait eu une vie riche, généreuse, mais semée d’embuches.

Avant d’avoir exercé avec dévouement son métier d’institutrice à l’école de Canet plage jusqu’à la retraite, Julie, à son retour d’Algérie en 1962 avec son mari Léon, ses trois enfants et «son canari en cage», comme elle se plaisait à le dire, s’installe à Canet, après quelques mois de pérégrinations à travers la France. Le sort, hélas, qu’ont connu les réfugiés d’Algérie de l’époque.

Sans aucun préjugé, et avec beaucoup de cœur, elle enseignera durant un an à l’école du camp de Harkis de Rivesaltes, avant de rejoindre l’école canétoise.

En 1975, elle devient correspondante de l’Indépendant pour Canet, et durant 6 ans, elle sera le témoin infatigable des petits et grands évènements que la commune a vécus. Bon nombre de ses articles seront publiés dans la rubrique de la ville, et on peut saluer avec beaucoup d’humilité son travail presque artisanal, elle qui n’imaginait pas un instant qu’Internet et le numérique allaient bousculer le quotidien du correspondant local.

Nous tenions, par ces quelques lignes, à lui rendre ce dernier hommage, et présentons à la famille, Éveline, Éliette, Jacky et les 6 petits enfants, nos plus sincères condoléances.

18:43 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : julie bensaïd | |  Facebook | | |  Imprimer | |

27/09/2013

Émouvante inauguration au stade St Michel en mémoire de Marcel Hernandez

marcel hernandez,scr xv

S’il est un personnage emblématique qui a marqué les esprits du monde rugbystique à Canet, on ne peut passer sous silence le parcours exemplaire accompli par Marcel Hernandez qui nous a quittés en 2011 à l’âge de 63 ans. 

Ce charisme exceptionnel, cette présence et la passion qui l’a toujours animé manquent aujourd’hui à celles et ceux qui l’ont bien connu. 

Enfant du pays, il poursuit des études à l’école de police de Sens. Canet lui manque et avec sa femme Geneviève, ils décident de quitter les CRS de Montauban et de revenir monter une poissonnerie au village. Par la suite, il passera 20 années de sa vie au service des canétois au sein de la police municipale. 

En hommage à celui qui fut successivement joueur, entraineur, puis dirigeant de l’US Canet et de l’entente « Salanque Côte radieuse (SCR XV) » la mairie, sous l’impulsion de David Bret, Coprésident de la SCR XV, a tenu à donner le nom de « Marcel Hernandez » au club house inauguré au Stade St Michel.marcel hernandez,scr xv

Une émouvante cérémonie, au cours de laquelle son fils Laurent était présent, s’est déroulée au stade et, outre la présence de Bernard Dupont le maire, ont voulu témoigner de leur amitié les dirigeants de la SCR XV, Jean François Imbernon, international de rugby et double vainqueur du Grand Chelem au tournoi des cinq nations, ainsi que les maires de Sainte Marie et de Torreilles. 

Dans la foule nombreuse, on apercevait des amis, mais aussi bon nombre de joueurs qui avaient disputé le match mythique de la finale du Championnat de France Honneur 88-89 contre le C.A. Lormont. L’occasion était belle de les unir à cette commémoration du souvenir, de les réunir à nouveau et de les mettre à l’honneur. 

Michel Saut, conseiller municipal, a retracé la vie de son ami Marcel Hernandez qu’il a bien connu et avec qui il a usé ses premiers maillots.

« Nous jouions sur un terrain pentu avec des maillots blancs, trop grands sur nos frêles épaules» précise-il des sanglots dans la voix.

Après un bref discours de David Bret, qui de son côté, a tenu à remercier tous ceux qui ont voulu soutenir son projet, Bernard Dupont a remis personnellement à chacun des joueurs de la finale de 88-89 une photo commémorative encadrée. Elle met à l’honneur ces joueurs en témoignage de leur performance passée. 

Avant de convier tout le monde à l’apéritif de l’amitié, Bernard Dupont, et Laurent Hernandez ont salué les bons résultats de la SCR XV qui laissent augurer une saison d’excellence.

Qui plus est, le regroupement de toutes les écoles et équipes de rugby donne une force qui vient définitivement confirmer le slogan du club : Trois villages, Une passion.

18:43 Publié dans Commémorations, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marcel hernandez, scr xv | |  Facebook | | |  Imprimer | |