13/01/2015

Canet célèbre une cérémonie des vœux, grave et émouvante, devant une assistance nombreuse

voeux

Plus de 900 personnes avaient répondu à l’invitation de la commune pour assister, au gymnase Eric Tabarly, à la traditionnelle cérémonie des vœux à la population.

Carton d’invitation en main, une longue file d’attente s’étendait aux abords, et le maire, en personne, les accueillait et adressait à chaque arrivant un petit mot de bienvenue.

Le conseil municipal au grand complet, auquel s’étaient jointes différentes personnalités invitées, en la personne de Fernand Siré, Robert Vila, François Calvet, Jean Claude Torrens, Marc Médina, et Gilles Foxonet, ont écouté le premier édile dans un préambule empreint de gravité.

En effet, les récents évènements terroristes qui ont endeuillé la France entière étaient dans toutes les pensées. « L’heure est grave, la France est touchée dans sa chaire, mais nous sommes encore debout, plus que jamais. Et ce ne sont pas trois mécréants qui nous feront plier » a-t-il déclaré avec une vive émotion que l’on devinait dans la voix.

En mémoire aux 17 victimes des attentats toute la salle a observé une minute de silence et a entonné la Marseillaise pour « la défense de nos libertés », comme l’a précisé le maire, Bernard Dupont. Une salve d’applaudissements est venue conclure ces moments émouvants, comme pour signaler encore une fois la formidable solidarité qu’a le peuple français dans l’adversité.

Puis le maire a tenu à rappeler la situation difficile que vivent les collectivités locales au travers la réduction des dotations de l’état. Pour Canet, c’est un million d’euros de moins que le récent budget a du anticiper. Et la tâche n’est pas facile pour maintenir une qualité de vie au sein de la commune que la population est en droit d’attendre.

Comme il s’y est engagé durant la campagne qui l’a réélu, Bernard Dupont n’augmentera pas les impôts, et s’engage également à maintenir le niveau des investissements durant les trois prochaines années.

Parmi les grands projets qui verront le jour, il y a la refonte intégrale de l’aquarium au port, la construction de la nouvelle maison de retraite en remplacement de la Loge de Mer devenue vétuste et obsolète au fil du temps, la naissance d’un véritable Pôle Médical qui intégrera de nouvelles spécialités, et enfin, l’implantation de l’Office du Tourisme en entrée de ville au rond-point de l’Esparou. Des accords avec la Caisse des Dépôts et Consignations permettront de financer ces investissements sur des périodes longues, vraisemblablement trente ou quarante ans.

Mais la fête se doit de continuer. Après ces considérations économiques importantes pour l’avenir de la ville, place est venue de remercier et d’honorer cinq Canétois pour leur engagement et leur dévouement.

Ainsi, Alcira Alarcon, Jean Gayraud, Thibaut Razeyre, Robert Saut et Paul Colletin ont reçu tour à tour, des mains de Bernard Dupont qui a retracé brièvement leur parcours, la médaille d’Honneur de la Ville de Canet.

Et avant de laisser place au magnifique buffet que les Canétois ont visiblement apprécié tant il y avait de monde devant les petits fours et les coupes de ponch, Bernard Dupont a adressé de vives remerciements à toutes les équipes municipales, aux bénévoles, aux associations, aux forces de gendarmerie et aux soldats du feu.

« Rien ni personne ne fera plier la France, et personne ne nous empêchera de vivre normalement. » C’est par ces mots forts et plein d’espoir que la soirée a continué, et chacun semblait heureux et détendu de passer un agréable moment.

16:22 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voeux | |  Facebook | | |  Imprimer | |

06/01/2015

Raymond Agésilas s’en est allé

Un grand Monsieur vient de s’éteindre. Raymond Agésilas tire sa révérence à 103 ans, et laisse sa famille, son épouse Christiane et ses nombreux amis dans la peine, mais éblouis et émerveillés de la vie riche et remplie qu’il aura vécue.

A 20 ans, après de brillantes études de lettres et de droit qu’il termine à Paris, il s’oriente vers l’enseignement et devient instituteur, puis professeur certifié.

raymond agesilasIl consacrera toute sa carrière professionnelle aux enfants, enchainant jusqu’à la retraite des responsabilités de directeur de plusieurs établissements en région parisienne.

Mais la guerre va, durant quelques années, interrompre ce beau parcours d’enseignant, et après avoir accompli son service militaire en 1933-1934, il sera mobilisé en 1939 entre la Ligne Maginot et la Ligne Siegfried. En mai 1940.Il est fait prisonnier de guerre à Château-Porcien dans l’Aisne et est envoyé dans les camps en Autriche. Il s’en évadera en août 1941.

Après une carrière civile et militaire très remplie, ponctuées de responsabilités importantes, Raymond Agésilas a milité dans le monde associatif. En plus de ses nombreuses activités professionnelles, Raymond Agésilas, par son dévouement et sa disponibilité n’a cessé depuis les années 1945 de s’engager dans des associations diverses en exerçant des fonctions bénévoles.

Autre facette atypique de ce personnage hors du commun, il s’est distingué sur le plan artistique en créant une troupe théâtrale dans la Creuse à Guéret et à la Souterraine. Il fut organisateur de spectacles de ballets dans plusieurs villes de France avec les jeunes danseurs de l’Opéra de Paris.

Romancier, poète et homme de plume, primé dans de nombreux concours et jeux floraux, il a entre autres écris et publiés « Stalag XVII B, le Maquis de l’âge-aux-fils, Poèmes, contes et nouvelles, et le Petit Raymond »

Pour ceux qui l’ont approché, chacun se souviendra de son étonnante vivacité d’esprit, de son humour, de sa lucidité exceptionnelle, lui qui à 100 ans passés écrivait encore dans son bulletin mensuel polycopié, des poèmes, exprimait ses coup de gueule ou ses coups de cœur, et gratifiait ses lecteurs de quelques bonnes histoires drôles, dont lui seul avait le secret.

A Canet, nombreux sont ceux qui saluent le Président fondateur de la section locale de l’UFAC, l’Union Fédérale des Anciens combattants et Veuves de Guerre, qu’il créa en 1992. Il était de toutes les commémorations, de tous les défilés, et chacun rend hommage aujourd’hui à son engagement inconditionnel.

Homme simple, discret, cultivé et généreux, Raymond Agésilas, se passionnait de tout, de la France, de l’histoire avec un grand H, des guerres qui nous ont endeuillés, lui qui fut admiré et écouté des enfants.

Raymond Agésilas était titulaire de nombreuses décorations, et plus particulièrement, la Légion d’Honneur, la Médaille Militaire, la Croix de guerre 39/45, la Croix du Combattant, et la Médaille de Reconnaissance de la Nation.

16:27 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : raymond agesilas | |  Facebook | | |  Imprimer | |

05/08/2014

Un buste du Général de Gaulle garde la ville

A l’occasion de la commémoration du 74e anniversaire de l’appel historique du Général de Gaulle, une stèle à sa mémoire a été inaugurée au rond-point Europa.

A l’initiative de Jean Gayraud encouragé par son épouse Gisèle, un magnifique buste du général a été réalisé en un temps record par l’artiste Renée Bouigue, afin d’être prêt pour la cérémonie.

Ce fut ensuite Henri Guiard, président local de la fédération nationale des déportés internes de la Résistance et Michel Saut, adjoint délégué aux anciens combattants, qui lurent chacun à leur tour, le texte de l’appel du général de Gaulle et le message de Kader Arif, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la défense. 

Après les dépôts de gerbes et les remerciements aux associations patriotiques ainsi qu’aux portes drapeaux pour leurs présences, Bernard Dupont, maire de Canet clôtura la cérémonie par quelques mots rappelant, au public toujours nombreux, le rôle essentiel du Général de Gaulle pendant la dernière guerre mondiale.de gaulle

14:23 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : de gaulle | |  Facebook | | |  Imprimer | |

16/06/2014

Repas champêtre annuel de l’Union Nationale des Anciens Combattants

C'est sous un soleil de plomb, une tramontane déchaînée, et heureusement à l'ombre du préau du Château de l'Esparrou et du chapiteau gracieusement mis à disposition par la commune qu'a eu lieu, dernièrement, le repas champêtre annuel organisé par la section de l'UNC de Canet.

Les festivités débutèrent par un apéritif de bienvenue, partagé avec Bernard Dupont, maire et président d'honneur, accompagné de trois adjoints, Armande Barrère, Gisèle Gayraud et Michel Saut ainsi que de Stéphane Loda, prouvant une fois de plus l'attachement de la municipalité de Canet au monde Combattant. Ensuite une délicieuse et copieuse fideoa, arrosée avec modération par les vins du Château, remporta tous les suffrages des convives.

Cette manifestation fut rehaussée par la présence de deux vétérans de la dernière guerre : Messieurs Alix Etheve et Jean-Baptiste Germain ainsi que de Madame Cuffi, veuve de notre regretté Jean Cuffi, figure légendaire des Associations Patriotiques Canétoises.

L'assistance se sépara en fin d'après- midi en se donnant rendez-vous pour la cérémonie d'anniversaire de l'Appel du Général de Gaulle, le 18 Juin, les anciens combattants n'oubliant pas que leur principale vocation consiste en Devoir de Mémoire et entretien de la flamme du Souvenir.

unc

14:53 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : unc | |  Facebook | | |  Imprimer | |

19/05/2014

Emouvante cérémonie de remise de brevets et d’insignes de la préparation militaire « Quartier-Maitre Fort » promotion 2013/2014

préparation militaire,marie canepa

C'est sous un magnifique soleil qu'a eu lieu, samedi 17 mai à l’Ecoute du Port à Canet, la remise de brevets et d'insignes aux stagiaires de la promotion 2013/14, de la préparation militaire marine. Celle-ci est ouverte aux garçons et aux filles de 16 à 23 ans et permet aux jeunes d'avoir une première expérience de la vie en équipage et de recevoir une formation nouvelle.

Ces préparations militaires marines sont présentes dans toute la France.

Le centre de préparation militaire marine "Quartier-maitre FORT" rayonne dans tout le département des PO. Il est implanté au Barcarès qui fournit gracieusement les infrastructures et une partie des moyens nécessaires à l’instruction et à la formation.

Cette formation a, en outre, pour but d’accroître l’ouverture d’esprit des stagiaires sur l’environnement maritime ; ils doivent apprendre à vivre en collectivité, soudés comme un véritable équipage, à cultiver les relations avec les autres, l’esprit d’entraide et de camaraderie.

C’est à la demande de Michel Saut, adjoint délégué aux affaires militaires et en présence du maire Bernard Dupont et de Pierre Mérico, adjoint, que cette cérémonie s’est déroulée à Canet.

préparation militaire,marie canepaLa Canétoise Marie Canépa, qui participe régulièrement aux cérémonies militaires, et notamment à celle du 8 mai dernier, est sortie 5e de cette promotion avec la mention « Bien ».

Ce sont 20 stagiaires qui ont été brevetés, dont 4 filles, par le capitaine de vaisseau Frédéric Paillat, commandant de la marine à Marseille, et ce en présence du Colonel Zocchetto délégué militaire départemental, de Monsieur Peron, administrateur aux affaires maritimes de Port-Vendres, des Présidents des associations d'anciens combattants et des Portes Drapeaux.

Les trois premiers de la promotion sont par ordre de mérite, Cassandre Meyer, Major de sa promotion, Ronan Sieffert, et Yenk Julian qui ont obtenu la mention « Très bien ».

A l'issue de cette manifestation, un vin d'honneur a été offert par la municipalité.

16:58 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : préparation militaire, marie canepa | |  Facebook | | |  Imprimer | |

12/05/2014

La Fête de l'Europe à Canet : tous des Européens !

Pour quatrième année, la municipalité de Canet, par l’intermédiaire de son élu à la Jeunesse, Jean Serre, le Conseil Municipal des Enfants et des Jeunes et l’accueil de loisirs adolescent, ont organisé une journée exceptionnelle sur le thème «Tous des Européens», vendredi 9 mai dernier.

Plus de 120 enfants et jeunes de 3 à 17 ans et autant d’adultes étaient présents.

Les équipes des accueils de loisirs de la ville, maternel, élémentaire, passerelle et adolescent se sont mobilisés pour préparer cette journée placée sous le signe de la convivialité, du partage et de l'inter-génération. Plusieurs ressortissants européens Canétois ont joué le jeu et répondu aux questions des enfants et des jeunes. 

_DC03592 [1600x1200].jpg

 

Ainsi, au programme, dans la matinée, des ateliers et des animations afin de faire découvrir de façon ludique l’Europe à nos chérubins.

Toujours mobilisée pour cette fête européenne, Marie-Thérèse Sanchez-Schmid, députée européenne, a ouvert la manifestation, accueillie par le maire, Bernard Dupont, et de nombreux élus du Conseil Municipal.  

  • La musique trait d’union entre européens 

Moment émouvant de cette journée, l’intervention de l’Orchestre Symphonique Canet Roussillon Méditerranée et de l'Association C'Music, qui ont offert à l'assemblée présente, un hymne européen et une « Ode à la Joie » extraordinaire d'émotion.

Après l'intervention des élus, l'orchestre, les chœurs, les élus, les enfants et toutes les personnes présentes ont chanté la Marseillaise, accompagnés par les jeunes conseillers du CMEJ. 

Cette année, le Service Jeunesse souhaitait donner une dimension différente à cette fête l’Europe et a ainsi invité le rappeur perpignanais « R-CAN » qui a répondu présent.

C’est avec beaucoup d’émotion que l’artiste, accompagné de l’Orchestre Symphonique et de Carole, de la Chorale C’Music, s’est lancé dans une «impro» sur le thème du vivre ensemble, de la tolérance et de l’amitié entre les peuples. Que du bonheur ! 

Après l’intervention des artistes, les élus ont chaleureusement remercié tous les acteurs de leur implication avant de se retrouver autour du pot de l’amitié. 

Les adolescentes de l’ALSH ados ont clôturé cette première partie chargée d'émotion par une danse orientale endiablée. 

Au cours de l'après-midi, les enfants ont joué au château gonflable pendant que les plus grands disputaient la coupe d’Europe, mais de baby-foot géant (fou rire garanti). 

Rendez-vous est pris pour l'année prochaine

16:55 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fete de l'europe | |  Facebook | | |  Imprimer | |

09/05/2014

Jeeps, char et blindés ont attiré des milliers de visiteurs durant deux jours

Les 7 et 8 Mai dernier, et pour la sixième année consécutive, le MVCG Languedoc Roussillon (Military Vehicle Conservation Group), a célébré le 69ème anniversaire de la libération de 1945.8 mai,char,blindé,vehicules militaires

Le Théâtre de la Mer s’est paré pour l’occasion aux couleurs américaines. 

Quelques milliers de personnes sont venues s’émerveiller, sous un ciel radieux, devant les engins, témoins d’un passé glorieux qu’ont vécu nos parents et grands-parents. 

Venus de toute la France, d'Espagne, de Belgique comme de Suisse, des collectionneurs avisés se sont réunis pour que perdure le souvenir de ceux qui se sont battus.8 mai,char,blindé,vehicules militaires

Ils sont le témoignage d’un passé et d’évènements auxquels nous devons la paix et notre liberté d’aujourd’hui… 

8 mai,char,blindé,vehicules militaires8 mai 1945. Les cloches de toutes les églises de France sonnent à la volée la fin de la seconde guerre mondiale en Europe. L'Allemagne a signé sa reddition, sans condition. A la radio de Gaulle en fait une annonce solennelle : « La guerre est gagnée. Voici la victoire. C'est la victoire des Nations Unies et c'est la victoire de la France. L'ennemi allemand vient de capituler devant les armées alliées de l'Ouest et de l'Est. ». Une foule considérable célèbre la fin de la guerre en France et partout en Europe mettant un point final à cinq années noires. La foule chante, danse, exulte. La France est libérée du poids de l'occupation et de la guerre. Son ennemi est définitivement terrassé. 

Les collectionneurs et figurants en tenues d’époque ne sont que l’humble faire-valoir de ce tableau vivant réaliste. Il n’est nullement question de faire l’apologie de la guerre, mais simplement de témoigner. En sauvegardant et en présentant ce patrimoine aux jeunes générations, ces passionnés contribuent modestement à cet engagement indispensable qu’est le Devoir de Mémoire. 

8 mai,char,blindé,vehicules militairesPlus de 60 véhicules et 150 participants en tenues d'époques étaient rassemblés sur la grande dalle du Théâtre de la Mer. Un campement américain et de superbes présentations historiques étaient reconstitués. Divers exposés, représentations, démonstrations d'engins s'y sont déroulés au rythme des musiques inoubliables de Glenn Miller que l'Orchestre de Jean Claude Laurent a joué tout l’après-midi place Méditerranée. 

Deux impressionnants défilés se sont déroulés. L'un, en fin de matinée à la plage et au village, et l'autre l'après-midi dans les rues de la plage. L’on a pu admirer un magnifique Char Sherman en tête, suivit de blindés et d'un surprenant panel d'engins de toutes sortes, dont certains très rares aujourd'hui.

Fourmillant également de Jeeps, Dodges, GMC, le convoi s'est déplacé dans toute la ville, tandis que de partout, la population agitait des drapeaux. Même les commerçants furent de la partie, dont beaucoup avaient décorés leur vitrine aux couleurs de la Victoire. 

L’ambiance ce jour-là avait un parfum de Libération. 

Rendez-vous est déjà pris pour 2015. Et on murmure en coulisse que cette commémoration sera encore plus grandiose l'an prochain !8 mai,char,blindé,vehicules militaires

 

16:56 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 8 mai, char, blindé, vehicules militaires | |  Facebook | | |  Imprimer | |