30/01/2013

Coup de projecteur sur 20 personalités qui ont fait bouger Canet en 2012

Colette et Marcel et François GrimaMINI GOLF.JPG

Voici quarante ans, Jacques Coupet, alors maire de Canet, inaugurait le mini-golf qui, aujourd’hui encore, reste incontournable pour trois générations de Canétois et de touristes.

Crée par Marcel Grima à son retour d’Algérie, il est aujourd’hui géré par son fils François qui en a pris la succession en 1999, et cette entreprise familiale ne cesse d’innover et de développer une animation emblématique que bon nombre d’habitués retrouvent d’année en année.

 

Serge AlbernyAlberny.JPG

L’originalité de la Semaine Sainte à Canet-en-Roussillon ne se situe pas particulièrement dans le rituel mais aussi dans son mode d’expression. Les traditions religieuses catalanes ont su retrouver ici une réelle authenticité. La ferveur locale d’aujourd’hui le démontre. Grâce à son implication, Serge Alberny, Président de la Confrérie de la Sanch de Canet a permis, avec son équipe pour la première fois en 2012, le déroulement de la Procession de la Sanch nocturne qui aura marqué les "esprits" des Canétois, le Vendredi Saint 6 avril.

 

Le Conseil Municipal des Enfants et des JeunesConseil Minicipal des Jeunes.JPG

Fin juin dernier, les enfants du Conseil Municipal des Jeunes se sont livrés à une belle opération de nettoyage des fonds sous-marins sur le littoral. Ils répondent également « présents » pour toutes les commémorations du souvenir. Un grand bravo à cette jeunesse en mouvement, engagée dans la vie communale.

 

Raymond AgesilasAgesilas.JPG

C'est à 102 ans que Raymond Agésilas poursuit inlassablement son œuvre militante en faveur du devoir de mémoire auprès des jeunes générations. Toujours présent à toutes les commémorations, Président de la Section canétoise de l'UFAC (Union Fédérale des Anciens Combattants) il donne à son action un lustre particulier en composant des poèmes nourrissant la gazette de son association. Son amour pour la France Libre n'a-t-il pas fait de lui le "serviteur de sa plume" et un Chevalier de la Légion d'Honneur empreint de grande humilité.

 

Michel Lefort

Michel Lefort a dirigé durant 25 ans l’Orchestre MICHEL LEFORT.JPGSymphonique de Canet qui était au départ un modeste orchestre de chambre pour en faire cette formation musicale dont la renommée dépasse les frontières départementales.A l’occasion de son dernier concert, la 9e symphonie de Beethoven magistralement interprétée, il transmet sa baguette à François Ragot.

Michel Lefort aura marqué de son empreinte la vie musicale canétoise.

 

Paul VernisPAul VERNIS.JPG

A tout juste 14 ans, Paul Vernis est le meilleur jeune joueur du tennis club
de Canet qu'il fréquente depuis l'âge de 5 ans.
Il a terminé 1er du classement des Masters 2012 pour la 2ème année consécutive, et a déjà à son actif 2 tournois remportés pour 2013. A n'en pas douter, voici une graine de champion qu’il faudra suivre.

 

Désiré GnanouDESIRE GNANOU.jpg

Toujours disponible et très impliqué dans le tissu associatif canétois, Désiré Gnanou est Président de la section départementale de l’ANAI (les Anciens d’Indochine), délégué départemental de la fondation Raoul Follereau (lutte contre la lèpre), collabore auprès de toutes les associations patriotiques, et marque un profond engagement au sein de la communauté catholique locale.

 

Guy Torres

Si, l’été, nous étalons notre serviette sur un sable propre et bien nivelé, c’est bien grâce à Guy Torres. Il est Guy TORRES.JPGresponsable de la plage au plan technique, et ses 38 ans de service au sein de la municipalité lui ont valu la Médaille d’or et Médaille d’honneur de la ville de Canet. Il détient, au sein de l’équipe municipale, un record de longévité professionnelle, ayant collaboré auprès de 3 maires.

 

Jacques JordaJaques JORDA.jpg

 Pour l’exceptionnel parcours accompli dans le rugby français, Jacques Jorda vient d’être promu Chevalier dans l’Ordre National du Mérite. Champion de France Junior au Stade Toulousain XV, joueur à l’USAP en 1969-1970, entraineur de nombreux clubs, dont le Saint Estève XIII, - Champions de France en 1989 et 1990, vainqueur de la Coupe Lord Derby en 1987.

  

Robert SautRobert Saut.JPG

Qui mieux que Robert Saut peut parler de l’histoire de Canet, de ses monuments, de son passé, et des hommes qui ont vécu au village et à la plage ? Cet historien, chaleureux et curieux de tout, nous offre dans son dernier ouvrage "Nouvelles chroniques du Vieux Canet », un éclairage passionnant sur les vielles pierre et les personnages illustres de notre ville.

 

Christelle DuretChristelle Duret.jpg

Entraineur de l’équipe de GRS de Canet (Gymnastique Rythmique et sportive), Christelle Duret, du haut de ses 28 ans nous émerveille. Cette jeune femme, brillamment reçue au Diplôme d’État Jeunesse Éducation Populaire et Sports, dirige l’équipe GRS et a mené recemment « ses » filles aux Championnats de France individuels des catégories Critérium, Fédérales, Nationales B & Coupe Avenir GR qui se sont déroulés à Thiais fin janvier. Canet est le 1er club départemental et 3ème de la région.

 

Robert GaridouRobert Garridou.JPG

Une poignée de bénévoles et de passionnés entourent Robert Garidou, Président de l’association qui gère l’Arboretum de Canet, le CCEAM.

Son amour du régné végétal, son acharnement à bien faire et l’énergie débordante qu’il met en œuvre, ont permis de d’offrir aux visiteurs cet écrin végétal qui, désormais, accueille un jardin bio aquatique unique dans notre région.

 

Les Jeunes Sapeurs-Pompiers

Le 8 mai, le 14 juillet, ou le 11 novembre, Flore Estève, Alexis pompiers.jpgCanet, Julien Ducousset et Julien Belnoue répondent toujours présents. En 2012, leur a été décerné le diplôme officiel qui couronne 4 années d’implication studieuse dans l’apprentissage du métier de Pompier, et qui reconnait la réussite à un examen, mais aussi la consécration de leur formation.

Ils se sont également distingués lors des épreuves sportives départementales, régionales et nationales, et aux challenges sapeurs-pompiers.

 

Stella PrigentStella Prigent.JPG

Stress, anxiété, fatigue générale, douleurs articulaires et rhumatismales, rien ne lui résiste. Depuis janvier 2012, Stella Prigent pratique le Shiatsu et le Do In, disciplines énergétiques d’origine japonaise qui apportent bien être et qui aujourd’hui nous fait tant défaut.

 

Sylvie RodriguezSYLVIE RODRIGUEZ .JPG

La petite canétoise qui grimpe, qui grimpe. Sylvie Rodriguez chante comme personne, avec une sensualité exquise dotée d’une grande générosité d'âme, elle fait voyager son public entre Amérique Latine et Espagne. 

Cette artiste d'une grande sincérité et d'une sensibilité à fleur de peau joue décidément dans la cour des grands.

 

Angèle FresnelAngèle Fresnel.JPG

Angèle Fesnel peut être fière : en novembre dernier elle a réuni ses 6 petits-enfants et arrière-petits-enfants auprès d’elle pour fêter dignement ses cent ans.La famille d’Angèle Fresnel avait mis les petits plats dans les grands et avaient organisé une belle fête d’anniversaire en l’honneur de la Mamy centenaire. Tous étaient émus, et tout spécialement l’un de ses petits-enfants, restaurateur à Singapour, qui n’aurait voulu sous aucun prétexte rater pareil évènement.

 

Maxime CornillierMaxime Cornillier.jpg

Ancien entraineur du Cercle des nageurs de Marseille, et ancien coach de Frédéric Bousquet, Maxime Cornillier a intégré la structure de Canet en 2010. Grâce aux résultats de l’Équipe de France, la natation connait un essor sans précédent. Le club « Canet 66 » fait partie de l’élite des clubs français et sous la houlette de Maxime, le club a remporté plusieurs titres dans les championnats de France par équipe.

  

Fréderic FransensFrédéric Fransens.JPG

Frédéric Fransens est allé sur le toit du monde fêter ses quarante ans et planter le drapeau de Canet ! Ce gendarme canétois a pris sac et piolet pour gravir, durant 3 semaines, l’Himalaya et grimper à plus de 6000 m. Il ramène des souvenirs et des images plein la tête et assouvit un rêve de gosse qui lui tenait à cœur depuis de nombreuses années.

 

Robert ChesauxRobert Chesaux.JPG

A 72 ans, Robert Chesaux, Président de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM), en poste depuis plus de 5 ans mais qui œuvre en son sein depuis 1999, vient au secours des plaisanciers en difficulté. Sous sa responsabilité, l’unité de sauvetage de la station, créée voici trente ans, ne compte pas moins de 28 membres sauveteurs embarqués, tous bénévoles, avec pour unique objectif de secourir gratuitement les vies humaines en danger, en mer et sur les côtes, 24h/24 et 365 jours par an.Michel PRECLOUX.JPG

  

Michel Precloux

À 71 ans, Michel Précloux, Président du Comité Départemental de Natation et Directeur Technique du Meeting depuis sa création sait de quoi il parle. Depuis 25 ans, toute l’organisation technique du meeting de Canet passe entre ses mains. 105 bénévoles, pour la plupart de Canet, sont « coaché » par Michel, et du haut de la tribune technique, aux côtés de la presse, il surveille et conduit toutes les opérations afin que tout se passe pour le mieux.

07/01/2013

Canet a souhaité les vœux à sa population : Proximité et nouvelles technos au programme

voeux

Point d’orgue dans la vie de la commune, telle est la cérémonie des vœux du maire à la population canétoise, organisée début janvier au gymnase Éric Tabarly.

Plus de 1.500 personnes, invitées par Bernard Dupont et son équipe, ont été conviées à assister à une soirée exceptionnelle durant laquelle les orientations 2013 ont été définies.

Plusieurs temps ont rythmés la soirée : discours, remises de médailles, buffet et musique.

Canet, en seconde place derrière Perpignan, avait souhaité pour l’occasion la présence de Jean Paul Alduy, Président de PMCA, Daniel Mach, maire de Pollestres, Robert Vila, maire de St Estève, Pierre Roig, maire de st Marie, Thierry Del Poso, maire de St Cyprien, Fernand Siré, député maire de St Laurent de la Salanque et enfin de Maité Sanchez Schmid, députée européenne.

Un court métrage de 15 minutes, diffusé sur un écran géant, a permis de fixer dans l’esprit de chacun le travail accompli par l’équipe en place, mais surtout de voir de quelle façon Canet se projette dans l’avenir avec confiance.

Jean Paul Alduy, lors de son bref discours, a rappelé les liens particuliers et forts qu’il a tissé avec Canet, et a annoncé la mise en place et le financement, à hauteur de 10 M€, dans le programme « Contrat Étang » destiné à sauver cet écrin naturel entre Canet et Saint Cyprien.

Vint ensuite le moment tant attendu, celui du discours de maire.

Entouré de toute son équipe de conseillers municipaux, y compris de conseillers de la minorité, Bernard Dupont a tenu a rappeler que Canet, véritable ville touristique, accueille dorénavant 13.528 habitants et maintient sa place de seconde ville dans le département. 

2013 verra les grandes réalisations promises se mettre en place progressivement. Les salles de réception des « Chais du Roussillon » accueilleront les séminaires et autres manifestation de la vie associative, l’école de musique verra le jour, ainsi que la fin de l’aménagement de Canet Sud, de l’avenue Édouard Herriot et de certaines rues du village.

« Je tiens à remercier les élus et à les féliciter pour la cohésion exceptionnelle dont ils font preuve dans l’action municipale. Fait à souligner, le budget 2013 a été voté à l’unanimité, y compris par la minorité, ce qui démontre un rassemblement autour de valeurs communes dans l’intérêt du service public. »

2013 sera aussi l’année de la Proximité. Écouter les gens, et tenir compte de qu’ils ont à dire, voilà le message fort de l’année qui commence. Cela se traduira par un soutien aux commissaires de quartier, et une réorganisation souple, mais ferme des services de proximité.

voeuxLa proximité c’est aussi communiquer et la ville met en place un nouveau site web, repensé tant sur la forme que sur le fond. « Actu, Vie locale, Pratique, et Loisirs » tels sont les 4 thèmes forts de ce nouvel outil, complétés par une appli. Smartphone.

La cérémonie des vœux est aussi l’occasion de récompenser des canétois méritants impliqués dans la vie locale.

Des mains de Bernard Dupont, la médaille de la ville a été remise à Louis Journet, Jean Pierre Pastor et Georgette Gnanou. 

Le mot de la fin est un grand message d’encouragement. « Ne baissez pas les bras, travaillez encore plus dur, c’est la seule façon de s’en sortir, et j’ai confiance en vous »

 

Toute l’assistance s’est alors rendue vers le buffet du traiteur Philippe Mele, et jusque tard dans la nuit, les invités ont dansé, pensant que le slogan de la ville « Canet tu nous plais toute l’année » est décidement bien trouvé.

15:05 Publié dans Commémorations, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voeux | |  Facebook | | |  Imprimer | |

06/01/2013

La municipalité rend hommage à ses employés et leur offre une fête grandiose

voeux,employés

Pour le maire et son équipe, le début de l’année est l’occasion de remercier et de saluer le travail remarquable qu’effectuent au quotidien les employés municipaux. Près de 500 personnes travaillent dans la commune, et comme le souligne Bernard Dupont, « chacun y a sa place pour servir la commune et ses administrés de la meilleure des façons ».

Pour l’occasion 400 employés municipaux et leurs familles se sont rendus au Gymnase Eric Tabarly pour assister à la cérémonie en leur honneur. 

Au programme, buffet délicieux préparé par Philippe Mele et musique endiablée. Un court métrage sur Canet a été projeté sur un écran géant, qui fait la synthèse des réalisations et futurs projets de la municipalité en terme de développements, et la soirée a ensuite débuté par le mot de bienvenue de l’animateur Fred Erikson, qui a convié tous les élus, et les principaux responsables municipaux à venir le rejoindre sur scène.

André Campos, responsable du service commerce et président de l’Amicale des Agents Municipaux et Paul Reinert, Directeur Général des services, ainsi que le maire, Bernard Dupont, prirent à tour de rôle la parole pour remercier l’ensemble du personnel et leur souhaiter une bonne année.

Le premier adjoint Francis Clique a ensuite eu l’insigne honneur de décerner à 21 récipiendaires les médailles d’argent et de vermeil du travail.voeux,employés

Michèle Aznar, Angélique Photinodellis, Stéphane Moulenat, Didier Baraton, Christine Corcinos, Annick Palmade- Duval, Catherine Fiilipiak, Emile Hita et Pascale Idrac ont reçu une médaille d’argent récompensant 20 ans de service.

Quant à Jean Balmisa, Yves Cuesta, M.R. Jouanole, Annick Leoncini, Philippe Lompech, Erci Perez, Pierre Rastell, Patrick Richoud, Christine Rolina, Antoine Sanchez, Michel Tricoire, et Paul Wickel, c’est une médaille de Vermeil qui récompense leur 30 ans de service.

Avant de terminer la soirée en dansant, chacun s’est attardé au buffet pour déguster foie gras, saumon fumé, et « Pata Négra ».

15:55 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voeux, employés | |  Facebook | | |  Imprimer | |

20/12/2012

Les « Jeunes Sapeurs-Pompiers » mettent à l’honneur Edgard Duret

Pour la rentrée 2012, le Centre d’Incendie et de Secours a recruté 9 jeunes de 13 à 14 ans, venant renforcer la section des Jeunes Sapeurs-Pompiers.edgard duret,pompiers
Le Capitaine Laurent Mourette, Chef de centre, et l’équipe des animateurs ont souhaité donner à ce renfort le nom de « promotion Edgard Duret », afin de rendre hommage à celui qui, en 2001, fut à l’initiative de la création de la section.
Aujourd’hui, Edgard Duret, gentiment surnommé « mon Colonel », est retraité de l’activité de Sapeur-Pompier Volontaire, mais ne manque pas, les mercredis après-midi, de venir saluer les jeunes et leur apporter quelques précieux conseils.
Au Cours d’un gouter offert par la « Vigatane », pizzéria du village, les jeunes ont chaleureusement remercié la direction de l’établissement qui a financé les tenues, spécialement confectionnées pour eux, et remises à chacun à l’occasion de cette manifestation.

14:06 Publié dans Commémorations, Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : edgard duret, pompiers | |  Facebook | | |  Imprimer | |

29/11/2012

Angèle fête ses cent ans entourée de sa famille

angele fresnel,centenaireÀ l’initiative de sa fille unique, Claudine Le Henaff et de Jean Bernardoux, commissaire de quartier, la famille d’Angèle Fresnel avait mis les petits plats dans les grands et avaient organisé une belle fête d’anniversaire en l’honneur de la Mamy centenaire.

Cette bretonne vit à Canet depuis bientôt dix ans, et se souvient de son mari, mort durant la dernière guerre voici 69 ans.

 

Un buffet préparé au Plazza avait permis à la vingtaine d’invités de porter un toast à la santé d’Angèle et pour célébrer cet évènement, le maire Bernard Dupont avait tenu à être présent, pour lui remettre la médaille angele fresnel,centenairede la ville de Canet accompagnée d’un énorme bouquet de fleurs.

 

Tous ont posé, émus et heureux, pour la traditionnelle photo qui figurera dans les albums familiaux durant quelques générations, et tout spécialement l’un de ses petits-enfants, restaurateur à Singapour, qui n’aurait voulu sous aucun prétexte rater pareil évènement.

15:01 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : angele fresnel, centenaire | |  Facebook | | |  Imprimer | |

21/11/2012

Cérémonie de bienvenue en l’honneur des nouveaux canétois

IMG_1726 (LeBlog).JPG

« Quand on choisit de s’installer et de vivre à Canet, c’est parce que l’on sait qu’ici, tout est fait pour que les familles puisent s’épanouir et profiter d’un cadre de vie exceptionnel … »

Voilà en une phrase, le mot d’accueil du maire, Bernard Dupont, adressé aux nouveaux canétois pour lesquels une cérémonie de bienvenue était consacrée.

Pour l’occasion, la salle de l’Écoute du Port était noire de monde, et les invités ont pris place, intrigués mais ravis du petit livret contenant tous les guides pratiques pour bien s’installer à Canet.

Bernard Dupont a ensuite présenté, un à un, les membres de son équipe municipale, avec des explications sur les délégations de chacun, ainsi que les principaux responsables des différents services municipaux. Formule élégante pour mettre un visage sur un nom.

« Choisir Canet, c’est aussi choisir une offre de services conséquente » a-t’ il tenu à souligner. Qu’il s’agisse des services scolaires, de la maternelle au lycée, des services à la Jeunesse, avec une Maison des Jeunes dynamique, des services aux personnes âgées, avec comme objectif prioritaire de favoriser le maintien à domicile, ou des services liés aux activités sportives ou culturelles, le nouvel arrivant aura à disposition un large panel de possibilités.

En outre, pour parfaire la bonne intégration du nouveau arrivant, un tissu associatif exceptionnel est en place, dans tous les domaines ; Pour preuve, le succès sans cesse renouvelé du forum des associations qui d’année en année s’affirment comme un lien essentiel dans la vie de la commune.

Lors du dernier recensement, Canet se positionnait seconde ville du département avec 13.256 habitants, et rentrait dans le Top Classement des 20 premières villes de France en terme de développement rapide et harmonieux.

De quoi attirer les « prétendants » au soleil !

« Mais nous nous fixons un cap maximum de 18 à 20.000 habitants, a dit le maire, afin de maitriser une démographie raisonnable, et préserver la qualité de vie »

Un programme qui a séduit l’auditoire, et lors du jeu des « questions-réponses », on devinait dans l’assistance une joie certaine quant au choix de venir s’établir dans cette belle station qui, pour le futur de certains, allait passer du statut de « lieu de vacances », a celui privilégié de « résidence principale » !

Afin de clôturer cette soirée dans la bonne humeur, canétois anciens et nouveaux se sont retrouvés autour d’un bel apéritif catalan offert par la municipalité. Une occasion supplémentaire de se souhaiter la bienvenue, un verre de muscat à la main.

IMG_1737 (LeBlog).JPGMonique, 63 ans et David 65 ans, retraités

« Nous habitions la banlieue lilloise et nous venions dans la région depuis très longtemps passer nos vacances. St Cyprien nous plaisait beaucoup, mais nous avons préféré Canet pour son charme, et dès que nous avons été en retraite nous sommes descendus et avons acheté une maison. Nous sommes installés depuis le mois de décembre dernier, et nous profitons aujourd’hui pleinement de temps libre dans cette belle station. » 

 

IMG_1738 (LeBlog).JPGStéphanie, 40 ans, laborantine

« Je viens de Lyon, et je connais Canet depuis un an. J’étais provisoirement sur Perpignan, mais j’ai décidé de venir m’installer à Canet, et j’y suis de façon définitive depuis un mois. Ma vie c’est le sport, surtout le Kit Surf et la planche à voile, alors avec le vent que nous avons sur cette côte, je suis dans mon élément. La plage est superbe, proche de chez moi. Je ne pouvais pas rêver mieux. Je suis ravie d’être ici, rien ne manque. » 

 

IMG_1739 (LeBlog).JPGAntony, 42 ans, Travail dans l’environnement, Chantal, 45 ans, Auxiliaire de puériculture, et leurs enfants, Matis, 10 ans et Lucas 13 ans

« Je connais la station depuis plus de 25 ans, car je faisais mes études sur Perpignan. Nous venons de Toulouse, mais nous avons beaucoup « bourlingué », surtout en Afrique. À Toulouse, on passait un temps fou dans les embouteillages. Et pour l’école et les activités des enfants, c’étaient des trajets sans fins pour les accompagner, revenir les chercher, bref beaucoup de fatigue en déplacements. Ici, tout est sur place, le collège et les activités, et les enfants se régalent. Plages à 5 mn de la maison, et le week-end, on est à une heure des stations de skis. Et surtout, on jouit ici d’un temps exceptionnel. C’est vraiment une autre vie. » 

 

IMG_1743 (LeBlog).JPGSlavica, 51 ans, Styliste couturière et Jugoslav, 42 ans, Électricien sans emploi

 « Nous sommes originaires de Serbie, mais nous sommes installés en France depuis quelques années. Il n’est pas compliqué d’imaginer que Canet est pour nous le paradis. Après avoir vendu notre maison à Paris, nous sommes arrivés ici en décembre 2011 avec notre fille de 12 ans. Elle se plait beaucoup ici, et est scolarisé au collège de Canet. La vie est calme, pas trépidante comme à Paris : ici les gens sont cool ! Je recherche un petit commerce dans la station et mon mari du travail dans l’électricité. Mais une chose est sûre : nous resterons ici, notre vie est maintenant en France, et l’accueil que nous ont réservé les canétois est formidable. »

 

13:32 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nouveaux canétois | |  Facebook | | |  Imprimer | |

18/11/2012

Une Commémoration du 94ème anniversaire de la Victoire du 11 novembre pleine d’émotion

11 novembre

La commémoration du 94ème anniversaire de la Victoire du 11 novembre a rassemblé un public généreux composé, entre-autres, de jeunes enfants, venus en nombre assister aux deux cérémonies en présence du maire, Bernard Dupont, secondé de Michel Saut, délégué aux Anciens Combattants, des adjoints et des conseillers municipaux.

En l’église Saint-Jacques, le Président du Souvenir Français, Serge Alberny, a ouvert cette matinée par l’appel nominatif des Morts pour la France, après leur avoir rendu un brillant hommage suivi d’un dépôt de gerbe, et précisa, « Lorsque une Commune perd ses hommes dans la fleur de l’âge, le besoin impérieux de se souvenir donne sa raison d’être, devant la longue liste des noms gravés sur une pierre levée… En ce 94ème anniversaire de la Victoire du 11 novembre 1918, avec la Municipalité, les Associations Patriotiques, d’Anciens Combattants, et leurs Porte-drapeaux, nos pensées vont dans un élan d’amour, de communion, de reconnaissance et de glorification à ceux qui ont ajouté au rouge de notre Drapeau, la pourpre éclatante de leur sang en sacrifice pour la France ».11 novembre11 novembre

Après la messe célébrée par le Curé Philippe Charre, un très important cortège, conduit par la flamme portée par les jeunes du Conseil Municipal des enfants, a pris la direction du monument aux morts. La flamme du Souvenir, déposée au pied des douze tombes des soldats tombés au champ d’honneur, a rendu solennelle la lecture du message du Ministre Délégué aux Anciens Combattants faite par Michel Saut.11 novembre11 novembre

L’allocution prononcée par le maire, Bernard Dupont, a été suivie d’une vibrante « Marseillaise » interprétée par la chorale de Canet en conclusion de cette cérémonie au cimetière.

Le cortège de retour s’est ensuite dirigé vers la mairie ou une autre cérémonie, s’est déroulée en l’honneur de Patrick Vieillard à qui l’on a décerné la Croix du Combattant et de Jacky Gibelin, qui s’est vu remettre le Diplôme et l’insigne de Porte Drapeau FNACA par le Maire de Canet.

Cette commémoration contre l’oubli de ceux qui ont versé leur sang pour la France s’est conclue par un vin d’honneur.

21:01 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 11 novembre | |  Facebook | | |  Imprimer | |