22/04/2012

Le 8e forum de l'emploi saisonnier a rencontré un vif succès

La bourse aux emplois saisonniers, la 8e du nom, s'est déroulée au lycée Rosa Luxembourg de Canet en Roussillon.

L’organisation orchestrée par « La Maison des jeunes », la mairie de Canet, la « mission locale jeunes » et Pole Emploi a permis d’accueillir plus de 2 000 personnes en recherche d’emploi.IMG_0358.JPG

 Bernard Dupont, maire de Canet, a souhaité « tendre une main en direction des entreprises du port du fait de leur proximité géographique mais également en raison de la nature et du nombre des offres d'emploi dans ce secteur d'activité ».

 Le forum de Canet, au même titre que ceux de Perpignan et d’Argelès qui se déroulent en mars, est qualifié « d’officiel » par les instances départementales, regroupant 25 communes, de la Tour Bas-Elne à Leucate. Les autres forums n’étant que municipaux. 

Les grands secteurs d’activité étaient représentés, qu’il s’agisse du commerce et des services, de l’armée, de l’hôtellerie et la restauration et enfin la grande distribution.

Les responsables de 40 entreprises ont reçu des candidats potentiels de tous âges et 479 postes étaient à pourvoir dont 72 dans le commerce et les services, 115 dans l'armée, 178 parmi les grandes enseignes (Mc DO, Lidl, Intermarché et Aqualand) et 114 dans l'hôtellerie et la restauration

Cette grand messe de l’emploi au sein même du lycée, a vu défiler un grand nombre de jeunes, CV en main, qui faisaient la queue pour obtenir, qui un entretien, qui un renseignement. Vers 11h, les représentants de la municipalité en la personne de Gisèle Gayraud, Armande Barrere, Yvonne Pastor et Max Tibac, ainsi que Fernand Sire, député maire de Saint Laurent, ont inauguré la manifestation. 

Les participants ont trouvé judicieux le choix de délocaliser le forum au lycée permettant de libérer un plus grand nombre de places de parking, d’améliorer la fluidité à l'intérieur de l’enceinte et de donner une meilleures lisibilité à cette rencontre.

Quant aux entreprises, elles ont unanimement apprécié l’accueil et les moyens mis en œuvre pour recruter en un même lieu les demandeurs d’emploi.IMG_0357.JPG

10:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : emploi, saisonnier | |  Facebook | | |  Imprimer | |

20/04/2012

Le carnaval des commerçants et artisans de Canet Centre a défilé

Can7d_2305 Indep(1417 1025).JPG

Le public nombreux ne s'est pas laisser intimider par le froid et le vent et est venu admirer les chars fleuris qui ont défilé ce dimanche dans toute la station.

L'association des commerçants et artisans de Canet Centre avait organisé, pour la 3ème année consécutive ce carnaval, et petits et grands avaient sorti leurs habits bariolés pour le plaisir de tous les spectateurs.

Pour récompenser leurs efforts, il leur a été offert un bon goûter, suivi d'un bal pour les enfants et de l'élection des plus beaux déguisements.

Un orchestre joyeux en début de cortège a rythmé le défilé au son d'une samba brésilienne endiablée.
Une bien belle initiative de cette association dynamique qui, vu le succès rencontré, sera très certainement renouvelée.

Can7d_2300 Indep(1366 1890).JPG

Can7d_2319 Indep(1260 1890).JPG

19:29 Publié dans Blog, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carnaval | |  Facebook | | |  Imprimer | |

15/04/2012

Rénovation de Canet Sud – Le futur projet d'urbanisme expliqué aux résidents et commerçants

 travaux,sud

 travaux,sud

 Sur invitation de la mairie, 150 personnes ont pris part à la réunion d’information et de concertation sur l’aménagement de Canet Sud.

Les résidents du quartier, ainsi que de nombreux commerçants, se sont montrés attentifs au projet développé pour la réorganisation en profondeur de l’avenue de Toulouse, de la place Charles Trenet, de l’impasse Ipanéma et du front de mer.

Il faut souligner que Canet sud, éloigné par définition du centre de la station ou l’animation bat son plein durant la saison, est en demande pour rajeunir les infrastructures vieillissantes, certaines ayant plus de 25 ans.

Redynamiser et redonner une esthétique moderne, remarquable et attractive, tel est le maitre mot de cette opération d’envergure.

En préliminaire M. Le maire, entouré des adjoints concernés dans le projet, a présenté dans ses grandes lignes l’organisation future du quartier sud. Ainsi, une enveloppe financière de 3 millions d’euros lui est consacrée, dont 2.30 millions d’euros en aménagements de surface, sans hausse d’impôt.

20.000 m2 de réaménagement sont en jeu, sous la conduite du cabinet EDIFICAT, architecte spécialisé dans ce type d’opération.

Un belvédère sera implanté, duquel partiront deux passerelles particulièrement harmonieuses menant à la plage. Tout sera prévu pour assurer le démontage des équipements en hiver.

Des longs bancs traverseront la place, qui sera ornée d’une fontaine moderne originale et des végétaux d’espèces méditerranéennes (palmiers, cyprès) seront répartis pour apporter un peu de verdure dans cet univers minéral.

Au cours de la réunion, une projection de croquis est venue illustrer le propos de l’architecte coordinateur, lesquels croquis ont permis à tout un chacun d’imaginer le projet en phase final.

L’avenue de Toulouse, dont les commerçants se sentent directement impliqués, se verra quant à elle doté de containers enterrés, de trottoirs larges et dégagés, et d’emplacements de parkings « minutes ».

A ce propos, dans l’assistance, nombreux étaient les commerçants qui ont exprimés leur crainte et leur souhait de maintenir une politique de stationnement cohérente. Il en va de l’avenir de certains commerces qui ne comprendraient pas l’exode des touristes vers d’autres centres d’intérêts pourvus plus largement en termes d’emplacements de parking.

M. Bernard DUPONT s’est engagé, afin de rassurer les commerçants septiques, de mettre en place une concertation sur la problématique stationnement, ou prendra part la mairie, les commerçants et le cabinet d’architecture menant le projet. Toutes les suggestions seront examinées.

Enfin, la population du quartier devra endurer une gêne certaine, consécutive à l’importance des travaux mais, comme l’a rappelé le maire, « c’est 7 mois de souffrance pour 10 années de mieux vivre. »

Les travaux débuteront en octobre prochain et se termineront au printemps 2013.

L’impression émanant de cette réunion, de la bouche même de certains résidents, est bonne et le projet semble sérieux et bien pensé.

A toutes les questions posées les différents intervenants ont apporté beaucoup de réponses, se sont voulus rassurants et confiants, sachant que dans quelques mois un quartier neuf verra le jour, prêt à parier sur l’avenir.

 travaux,sud

09:17 Publié dans Blog, Travaux | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : travaux, sud | |  Facebook | | |  Imprimer | |

13/04/2012

Une procession nocturne de la Sanch pour le première fois à Canet

procession,sanchPour la première fois, une procession nocturne a été organisée par la Confrérie de la Sanch de Canet qui aura marqué les « esprits » des Canétois, ce vendredi Saint 6 avril 2012.

En effet, à 20h, après l'office de la Passion, plus de 30 Consœurs et Confrères vêtus des « Caparuxa » pour les hommes, tenue et mantilles noires pour les femmes et tenue de circonstances pour les enfants, accompagnaient le condamné à mort Jésus-Christ à la croix en arpentant les rues du village, en silence et dans un profond recueillement.

Seuls les cliquetis de la crécelle tournée par un enfant pénitent conduisant le cortège venaient rythmer les pas.

Tel était le sens religieux de la procession de la Sanch qui s'adressait aux canétoises et canétois, croyants ou non croyants ayant rejoint nombreux le cortège à la suite de la « Mater Dolorosa » drapée de noir, sur « Cadirete » bordée de fleurs rouge sang et portée par les consœurs dans les rues du village.

Trois « reposoirs » marquaient les étapes de la procession où les lectures conduisaient l'ensemble des pénitents à la méditation de la Passion du Christ. Le quatrième reposoir terminait la procession de la Sanch au bas de l'Hôtel de l'église Saint Jacques où le Dévot Christ couché à même le sol représentait la mort.

La Confrérie de la Sanch de Canet, alliée à l’Archiconfrérie de Perpignan et des villages alentours, s’était retrouvée dans l’après midi à l’Eglise St Jacques de Perpignan pour la Procession qui a serpenté dans tout le centre ville.

Tous les membres se veulent accompagner le Christ condamné à mort « au Calvaire » sur son chemin semé d’épreuves et de souffrances, qui est celui de tous et que nous suivons dans nos vies d’aujourd’hui.

Au moment de se quitter, tous les pénitents ont renouvelé leur souhait de perpétuer cette tradition religieuse qui, pour la première fois en nocturne à Canet, a révélé le sens profond de la foi catholique.

21:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : procession, sanch | |  Facebook | | |  Imprimer | |

29/03/2012

Des jeunes très impliqués dans l’opération d’éducation routière « Conduis Ta Vie 2012 »

sans titre-119299 Indep(1417 943).jpg

La semaine de la « Sécurité Routière » s’est déroulée pour la troisième année consécutive, du 21 au 29 mars dernier.

Pour aborder « prudemment » leur vie d’adulte au volant, les jeunes, de la maternelle au lycée, doivent être sensibilisés aux dangers de la route, et le projet d’Education Routière, qui s’inscrit dans le cadre du « Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance » (CLSPD), a pour but d’organiser ces actions de prévention et d’information.

L’opération « Conduis ta vie » est le point d’orgue de cette campagne menée depuis le début de l’année par Service Jeunesse de la commune de Canet, en partenariat avec les accueils de loisirs (ALAE et ALSH), la Prévention Routière et l’Association Française d’Education Routière (AFER66).

Sont venus prêter leur concours à ces séances d’éducation routière, les pompiers, le SDIS, la Gendarmerie Nationale et la police municipale.

En effet, ces professionnels expérimentés mettent les jeunes en situation afin de leur faire découvrir les espaces publics de circulation, de leur faire reconnaitre les dangers de la rue et de la route, d’étudier avec eux toutes les difficultés des espaces de circulation, et surtout leur permettre d’exercer leur sens critique afin de repérer les endroits et les comportements dangereux.

Toute bonne formation, à son terme, est sanctionnée par un document « officiel » et tous ces jeunes se sont vus remettre leur précieux diplôme des mains de Michel Saut, délégué à la Prévention Routière, Gisèle Gayraud, déléguée aux affaires scolaires et à la culture et enfin Armande Barrère, déléguée à la jeunesse.

Souhaitons que les enfants eux-mêmes interpellent leurs parents lorsqu’ils ne respectent pas les règles élémentaires du Code de la route. Il en va de la sécurité de tous, et ce message ils l’ont bien compris.

br-117297 Indep(1417 943).jpg

19:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sécurité, routière | |  Facebook | | |  Imprimer | |