01/06/2015

Démoustiquer, mais pas que ..

Plus de 80 personnes ont répondu à l’invitation d’Alain Grappe, président de l’association « Eden 66 », afin d’assister à une conférence sur nos «amis» les moustiques.

En effet,  André Palau, directeur de la section de Canet de l’Entente Interdépartementale pour lamoustique,eid,tigre Démoustication du Littoral Méditerranéen (EID méditerranée) a expliqué à un public très intéressé comment « être sec avec les moustiques » et a signalé les problèmes qu’il rencontre au sein de l’EID pour démoustiquer, en particulier en zone urbaine. Les missions de l’EID-Med obéissent à deux impératifs, le contrôle de la nuisance causée par les moustiques et la préservation des zones humides par une action sélective sur ces milieux.

Il faut savoir qu’il existe une quarantaine d’espèces de moustiques sur le littoral, mais seul un petit nombre pique l’homme. Les moustiques mâles sont inoffensifs, seules les femelles piquent, elles ont besoin des protéines contenues dans le sang qu’elles ingèrent pour porter leurs œufs à maturité. Dans nos régions, le moustique n’est plus vecteur de maladies graves depuis plus d’un demi-siècle, mais l’apparition depuis 2004 du « moustique tigre », vecteur potentiel du chikungunia et de la dingue, a justifié la mise en place par le ministère de la santé d’un plan national anti-dissémination dont l’EID-Med est un partenaire actif.

Toutefois, il faut bien comprendre que, sans l’aide des particuliers, l’EID ne peut pas faire un travail en profondeur.

Donc pour « être sec avec les moustiques » il faut vider, curer, couvrir, ranger et jeter.

Avant de voler, les moustiques tels que le « moustique tigre » se développent sous forme de larve dans l’eau et ce sont les œufs au contact de l’eau qui déclenchent tout le processus. C’est donc à ce niveau qu’il faut agir. Soit faire un traitement contre les larves, soit supprimer les eaux stagnantes, systématiquement chez soi. Pour cela, nous devons vider une fois par semaine tous les réceptacles tels que les coupelles sous les pots, les gamelles pour les animaux, les pots à réserve d’eau. Il faut également, ranger à l’abri de la pluie les brouettes, les seaux et arrosoirs entre autres. Pourquoi, par exemple, ne pas introduire des poissons rouges dans un bassin d’agréments, ils sont très friands de larves. Aux particuliers de jouer, et 50% du succès est assuré.

Après toutes ces explications, appuyées d’un diaporama très pédagogique, André Palau a répondu aux questions du public autour d’un sympathique apéritif offert par l’association « Eden 66 ».

moustique,eid,tigre

10:11 Publié dans Santé, Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : moustique, eid, tigre | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.