26/05/2015

Citeco66 et ses bénévoles ont investi la plage de la Crouste et ont ramassé quantité des déchets polluants

citeco66,plage de la crouste

Dans le cadre de l’opération internationale « Nettoyons la Méditerranée » qui implique 14 pays et des milliers de personnes, et pour la 6e édition consécutive, Citeco66 a organisé une vaste opération d’élimination de déchets sur la plage de la Crouste, au nord de Canet à l’embouchure de la Têt.

Pas moins de 40 bénévoles avaient répondu présents à l’appel, désormais habituel, d’Eric Malafosse, président de l’association écologiste.

En effet, plusieurs fois par an, des opérations similaires sont mises en place pour dépolluer un site profondément souillé par les déchets de toutes natures.

Et la plage de la Crouste offre le spectacle édifiant et navrant de ce que l’homme peut faire subir à la nature, jetant sans compter des milliers d’objets en plastiques, d’emballages, de pneus, de pièces métalliques, qui mettront des siècles à se dégrader s’ils ne sont pas évacués.

Au beau milieu d’une quantité impressionnante de bois flotté, les bénévoles, qu’il s’agisse d’enfants, d’adultes ou de personnes âgées, ont fouillé et ramassé des heures durant les immondices que les tempêtes, les vents ont déposés durant l’hiver.

Il faut savoir que 75% des déchets plastiques se retrouvent au fond des mers, et que nous ne retrouvons sur nos plages qu’une partie des 25% restant.

Citeco66, association créée en 2004, s’est donnée pour mission de protéger notre environnement, la faune, la flore afin préserver la biodiversité. Par le biais d’actions citoyennes avec ses membres, elle entend sensibiliser les administrations publiques à une conscience écologiste, dans le respect de l’environnement et de la santé des citoyens. 

ONG, municipalités, écoles, volontaires, sont tous invités à s’unir dans cette action de sensibilisation internationale au nom de l’amour que nous portons à notre planète et au nom de la fraternité et amitié entre les peuples de la Méditerranée. 

Pour donner plus d’impact à l’opération, des élus de la ville se sont rendus sur les lieux pour, d’une part se rendre compte de la dégradation du milieu naturel, et d’autre part féliciter les Eco-citoyens de leur engagement. 

Et à cette occasion, Eric Malafosse n’a pas manqué de rappeler aux conseillers et adjoints que le maire se doit d’exercer son pouvoir de police à l’égard de certains irresponsables qui ne respectent rien ni personne, à l’image d’un viticulteur indélicat qui ne cesse de polluer les abords de l’étang de Canet avec des plastiques que le vent dissémine.

« Il ne sert à rien, a-t-il précisé, de nettoyer et de dépolluer un endroit si d’autres, clairement identifiés, continuent de répandre des polluants au nez et à la barbe des autorités. Le temps n’est plus au rappel à la loi, il s’agit de réprimer si l’on ne se fait pas entendre. »

citeco66,plage de la crouste

Aux dires des élus présents qui s’y sont engagé, le message semble être passé et fera l’objet d’un suivi tout particulier au sein de l’équipe municipale au cours des prochaines semaines. 

Au terme de cette opération, une « montagne » de détritus engrangés durant la matinée, tel un trophée de chasse peu glorieux, a été regroupée, avant d’être enlevée par les services de ramassage. 

Et chacun a repris ses activités, fiers et satisfaits d’avoir accompli une belle action pour tenter de conserver une belle planète ! 

Association Citeco66 - http://citeco66.blogspot.fr - citeco66@aliceadsl.fr

Tél. 06 52 29 32 92

10:00 Publié dans Santé, Science, Sécurité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : citeco66, plage de la crouste | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Commentaires

"Bonjour Madame, Je viens de lire l'article sur le nettoyage de la plage à l'embouchure de la TET. Pêcheur,il m'arrive d'y aller quelques fois et il est vrai que cette plage mériterait un peu plus d'attention de la part des services communaux mais pas seulement.Il y a également un travail à faire auprès des campings car en plus des détritus il devient difficile d'y marcher car c'est en plus le lieu de promenade des campeurs accompagnés de leurs chiens. Enfin je trouve que la percée de la dune qui me semblait être un espace protégé , sans doute pour réaliser un accès directe au camping , n'est pas très écologique.Cette dernière débouchant sur une plage privée !!!!!!!! Merci pour votre blog que je lis régulièrement. Cordialement André Albrech"
Bien cordialement,

Écrit par : André Albrech | 17/06/2015

Les commentaires sont fermés.