25/03/2015

L’Arboretum a tenu son assemblée générale

arboretum

Dernièrement, aux Voiles Rouges, s’est tenue l’Assemblée Générale du Centre Catalan d'Études pour l'Agronomie Méditerranéenne et l'Environnement (CCEAME), en d’autres termes l’association qui gère l’Arboretum de Canet.

Étaient présents Viviane Sallarès, conseillère municipal déléguée à l’Environnement, le président Robert Garidou, accompagné de Jean Claude Picard, Guy Joulin, la trésorière Nicole Mestre et le trésorier adjoint.

En préambule, le président a tenu à témoigner son amitié et encourager tous les bénévoles qui, sans relâche, contribuent à développer cet écrin végétal qui attire de plus en plus de monde.

Il a tenu, en outre, a adresser des remerciements appuyés à la municipalité qui apporte son soutien financier par le biais d’une subvention et qui alloue également un crédit d’investissement non négligeable, contribuant ainsi a entretenir et moderniser le site de11 hectares.

Robert Garidou a développé ensuite les orientations passées et à venir. Aujourd’hui, 1.300 arbres sont plantés, et la collection de cépages regroupe 53 variétés viticoles. Le verger regroupe quant à lui des variétés anciennes de fruits tout à fait exceptionnelles et uniques dans notre région.

Parmi les projets, des séances de dégustation seront mise en place, permettant à chacun de découvrir gustativement ces collections rares et anciennes. Mais pour ce faire, il faudra mettre en place une organisation solide, chaque variété n’excédant pas cinq arbres et quand bien même la collection de cerisiers, par exemple, dénombre 38 variétés différentes. Dans un autre domaine, Il est aussi question d’organiser des visites « commentées » pour les personnes non-voyantes, et de réfléchir sur un chemin pour handicapés en fauteuil roulant.

Suite à l’absence prolongée de la salariée permanente, le président a lancé un appel afin de pourvoir à son remplacement les mardis et jeudis matin, et toutes les bonnes volontés seront les bienvenues.

La trésorière, Nicole Mestres, a ensuite donné lecture de son rapport financier de l’exercice écoulé, et son adjoint a fourni des éléments chiffrés sur le budget prévisionnel 2015. L’ensemble des comptes a été approuvé à l’unanimité.

Guy Joulin, le responsable scientifique de l’Arboretum, a informé les membres de la mise en place de la permaculture. Pour faire simple, il s’agit d’un art de vivre qui associe l'art de cultiver la terre pour la rendre fertile indéfiniment avec l'art d'aménager le territoire. Elle est un ensemble de pratiques et de principes visant à créer une production agricole durable.

Autre projet qui devrait voir le jour, une plaquette d’une trentaine de pages visant à promouvoir le site de l’Arboretum, émaillée de textes et de photos. En revanche, le site internet de l’association, après quelques déboires, devrait être à nouveau opérationnel dans les semaines qui viennent.

Avant de rendre la parole, Guy Joulin a souhaité donner les précisions suivantes.

Après les énormes problèmes rencontrés par les dégâts qu’ont provoqués les parasites du palmier, un nouveau fléau arrive en force. Une bactérie, contre laquelle les moyens de lutte sont actuellement inefficaces, décime de nombreuses espèces végétales et notamment l’olivier, la vigne, le chêne, les lauriers roses, et même la luzerne. Après avoir détruit plus de 60.000 ha en Italie, ce nouvel ennemi de nos jardins est à nos frontières, la Corse étant déjà touchée.

Une seule consigne pour tenter d’endiguer ce parasite : Observation et vigilance.

Le bureau a ensuite été renouvelé partiellement. Robert Garidou, Volker Gershwitz et Nicole Mestre sont reconduits. Quant à Marie Hélène Dejouan et Michel Rouzaud, ils rejoignent le bureau en qualité de nouveaux élus.

Pour terminer, Robert Garidou a informé l’assistance que le CCEAME devient une association officiellement agréée par la préfecture pour la protection de l’environnement. L’arboretum occupe dorénavant un rang privilégié, et devient ainsi reconnu pour son engagement dans la défense de l’environnement. Ce label lui confère le droit d’entreprendre des actions devant les juridictions administratives, pénales, civiles, et de participer à tous les débats publics officiels touchant à l’environnement.

Avant de se quitter, toute l’assistance s’est retrouvée devant le verre de l’amitié. 

arboretum

17:55 Publié dans Loisirs, Santé, Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arboretum | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.