13/01/2015

Canet célèbre une cérémonie des vœux, grave et émouvante, devant une assistance nombreuse

voeux

Plus de 900 personnes avaient répondu à l’invitation de la commune pour assister, au gymnase Eric Tabarly, à la traditionnelle cérémonie des vœux à la population.

Carton d’invitation en main, une longue file d’attente s’étendait aux abords, et le maire, en personne, les accueillait et adressait à chaque arrivant un petit mot de bienvenue.

Le conseil municipal au grand complet, auquel s’étaient jointes différentes personnalités invitées, en la personne de Fernand Siré, Robert Vila, François Calvet, Jean Claude Torrens, Marc Médina, et Gilles Foxonet, ont écouté le premier édile dans un préambule empreint de gravité.

En effet, les récents évènements terroristes qui ont endeuillé la France entière étaient dans toutes les pensées. « L’heure est grave, la France est touchée dans sa chaire, mais nous sommes encore debout, plus que jamais. Et ce ne sont pas trois mécréants qui nous feront plier » a-t-il déclaré avec une vive émotion que l’on devinait dans la voix.

En mémoire aux 17 victimes des attentats toute la salle a observé une minute de silence et a entonné la Marseillaise pour « la défense de nos libertés », comme l’a précisé le maire, Bernard Dupont. Une salve d’applaudissements est venue conclure ces moments émouvants, comme pour signaler encore une fois la formidable solidarité qu’a le peuple français dans l’adversité.

Puis le maire a tenu à rappeler la situation difficile que vivent les collectivités locales au travers la réduction des dotations de l’état. Pour Canet, c’est un million d’euros de moins que le récent budget a du anticiper. Et la tâche n’est pas facile pour maintenir une qualité de vie au sein de la commune que la population est en droit d’attendre.

Comme il s’y est engagé durant la campagne qui l’a réélu, Bernard Dupont n’augmentera pas les impôts, et s’engage également à maintenir le niveau des investissements durant les trois prochaines années.

Parmi les grands projets qui verront le jour, il y a la refonte intégrale de l’aquarium au port, la construction de la nouvelle maison de retraite en remplacement de la Loge de Mer devenue vétuste et obsolète au fil du temps, la naissance d’un véritable Pôle Médical qui intégrera de nouvelles spécialités, et enfin, l’implantation de l’Office du Tourisme en entrée de ville au rond-point de l’Esparou. Des accords avec la Caisse des Dépôts et Consignations permettront de financer ces investissements sur des périodes longues, vraisemblablement trente ou quarante ans.

Mais la fête se doit de continuer. Après ces considérations économiques importantes pour l’avenir de la ville, place est venue de remercier et d’honorer cinq Canétois pour leur engagement et leur dévouement.

Ainsi, Alcira Alarcon, Jean Gayraud, Thibaut Razeyre, Robert Saut et Paul Colletin ont reçu tour à tour, des mains de Bernard Dupont qui a retracé brièvement leur parcours, la médaille d’Honneur de la Ville de Canet.

Et avant de laisser place au magnifique buffet que les Canétois ont visiblement apprécié tant il y avait de monde devant les petits fours et les coupes de ponch, Bernard Dupont a adressé de vives remerciements à toutes les équipes municipales, aux bénévoles, aux associations, aux forces de gendarmerie et aux soldats du feu.

« Rien ni personne ne fera plier la France, et personne ne nous empêchera de vivre normalement. » C’est par ces mots forts et plein d’espoir que la soirée a continué, et chacun semblait heureux et détendu de passer un agréable moment.

16:22 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voeux | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.