05/06/2014

Le boutre «Nizwa» a fait escale quelques jours au port de Canet

 nizwa,boutre

Mi-juin, chacun a pu admirer un bateau que nous n’avons pas souvent l’occasion de voir sur nos côtes, et qui a jeté l’ancre dans le port de Canet pour une escale technique.  

Il s’agit d’un boutre traditionnel construit en 1992 au Sultana d’Oman.

Mais qu’est-ce au juste ? 

Nizwa, puisqu’il s’appelle ainsi, est un bateau de type « boutre » utilisé depuis le 9ème siècle pour le commerce et la pêche. Ce type d’embarcation est fabriqué dans l’ensemble des pays du Golfe Persique, l’Inde et de la cote Est Africaine. Appartenant à la grande famille des boutres, le Sambuk servait en particulier à la pêche à la perle et au commerce local. 

Ses caractéristiques sont impressionnantes. Fabriqué en Teck africain et bois exotiques du Pakistan et d’Inde, il mesure 28m de long pour 6m de large, est équipé de trois gréements latins offrant 220m2 de surface de voile, et peut embarquer jusqu’à sept personnes.  

nizwa,boutreJocelyn Pierre, son heureux propriétaire de 38 ans, est fier de nous en parler. « J’ai acheté ce bateau en 2004 sur un coup de cœur au cours d’un déplacement professionnel à Dubaï. J’ai alors effectue les travaux de rénovation à Ajman, un émirat proche de Dubaï, et afin de rendre à Nizwa le caractère historique et traditionnel des boutres du siècle dernier, j’ai travaillé avec une main d’œuvre locale constituée d’Indiens et de Pakistanais ayant les connaissances des techniques traditionnelles. Les travaux ont duré un an et demi avant que Nizwa puisse naviguer avec son nouveau gréement et être habitable, le long des côtes de Dubaï ».

Pour son retour en France, la route en mer Rouge a suivi de près les traces de l’aventurier et écrivain français Henry de Monfreid, telles que relatées dans ses ouvrages, notamment le plus connu « Les secrets de la mer Rouge ». Les écrits du célèbre navigateur ont inspiré de façon étroite le programme de retour. Cela a été une véritable aventure maritime, historique et culturelle, le bateau traversant des zones de navigations complexes, notamment en mer Rouge, au Yémen, à Djibouti, en Érythrée, ou au Soudan. 

Il a quitté le port de Canet le 16 juin et un convoi exceptionnel le conduit jusqu’à La Rochelle, d’où il participera fin juillet à « Temps Fête », le festival maritime de Douarnenez.

14:52 Publié dans Nautisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nizwa, boutre | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.