04/02/2014

Des élèves du Lycée Rosa Luxemburg s’intéressent à leurs déchets

Le lycée Rosa Luxemburg, en la personne de Sandrine Battle, professeur de mathématiques et de sciences physiques, a souhaité sensibiliser une classe de CAP de « Réparation et Entretien des Embarcations de Plaisance » à la problématique des déchets et de leur gestion.

Ainsi, les 11 élèves de cette section, accompagnés de quelques professeurs, se sont rendus une matinée durant au port de Canet ou les attendaient les responsables du Port, Didier Baraton, maitre de port adjoint, Daniel Schemla, attaché de direction, Pierre Mérico, adjoint au maire et administrateur délégué du port et Viviane Sallarès conseiller municipal délégué à l’environnement.

lycée rosa luxemburg, déchetsLa réflexion qu’a menée les professeurs et les élèves consistait à prendre exemple sur les structures portuaires en termes de gestion des déchets afin d’implanter au sein du lycée, et plus particulièrement dans les ateliers de construction et de réparation navale, un point propre pouvant recueillir les résidus industriels de toutes natures.

Pour mener à bien cette étude, un scenario de fin de vie d’un bateau a été pensé et mis en œuvre : prévention des fuites d’hydrocarbure, mise en place d’un dispositif antipollution, redirection vers la zone de carénage, sortie de l’eau, démantèlement avec explication du devenir des différents déchets, leur stockage et leur élimination.

Ce projet initié cette année se poursuivra durant trois ans, et s’inscrit parfaitement dans le programme d’actions d’un « lycée 21 », concernant toutes les initiatives ayant un rapport avec les aspects environnementaux, sociaux et économiques pour en assurer un « développement durable ».

Durant deux heures, les professionnels ont répondu à un flot nourri de questions émanant des élèves ou des encadrants : comment classer les déchets, comment déterminer leur nocivité, pour l’homme et l’environnement, combien de temps restent-ils dangereux, qu’est- ce qu’on en fait, et où les entrepose-t-on ?

Pour l’exercice par lui-même, la vedette de la SNSM de Canet jouait le rôle, peu enviable, d’embarcation en danger. Il a été expliqué aux élèves la procédure mise en œuvre pour limiter une fuite d’hydrocarbures à l’aide de barrages flottants, suivi d’une mise hors d’eau à l’aide grâce à l’élévateur 50T de la zone technique du port.lycée rosa luxemburg, déchets

Enfin, de nombreux jeunes ont été intéressés par la point propre à disposition des plaisanciers sur lequel sont installés de nombreux bac récupérateurs spécialisés selon la nature des déchets : fusées de détresse périmées, bac récupérateurs de batteries hors d’usage, d’huiles de vidanges, ou de produits de peintures pour ne citer que ceux-ci.

Reste maintenant à examiner et adapter la mine d’informations recueillie afin de soumettre à l’administration du lycée un projet environnemental solide et bien pensé.

10:03 Publié dans Nautisme, Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lycée rosa luxemburg, déchets | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.