11/11/2013

Un 11 Novembre célébré dans la tradition

Une assistance fort nombreuse s’était massée au cimetière devant la stèle du monument aux Morts pour célébrer le 95e anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918.

Le conseil municipal au grand complet entourait le maire, Bernard Dupont.

En outre, toutes les associations patriotiques et d’anciens combattants étaient présentes, ainsi que les portes drapeaux, les sapeurs-pompiers, des membres de la Légion étrangère, des jeunes réservistes de la marine nationale et le Conseil municipal des Jeunes (CMEJ).

Lorsque la flamme du souvenir fut déposée au pied du monument aux Morts, Michel Saut, conseiller municipal, délégué aux anciens combattants, a donné lecture du message de Kader Arif, ministre délégué aux anciens combattants, rendant un brillant hommage à tous les morts tombés pour la France « Aux hommes et aux femmes morts pour la France, à tous leurs compagnons d’armes, à celles et ceux qui continuent de porter leur mémoire, la France exprime sa reconnaissance et sa solidarité ». Serge Alberny rappela, ensuite, l’importance du devoir de mémoire.

Puis un jeune du CMEJ a lu un texte très émouvant sur le « poilu » des tranchées, et deux gerbes ont été déposées par le maire, des enfants du CMEJ, et d’anciens combattants.

Dans un profond recueillement, les 200 personnes présentes ont alors observé une minute de silence, et ont ensuite entonné la Marseillaise tous en cœur avec la chorale C’Music.

Le cortège a pris la direction de la salle des mariages, ou quatre récipiendaires ont reçu des décorations.

Jean Paul Martinez a reçu la médaille de la Reconnaissance de la Nation, Viviane Legoalec, les insignes de porte-drapeaux pour 13 ans de bons et loyaux services, Philippe China et Jean Selles, la Croix du Combattant en présence du « plus que centenaire » canétois, Raymond Agésilas.ruru.jpg

Bernard Dupont a passé en revue les porte-drapeaux, et un vin d’honneur a été servi, offert par la municipalité.

Parallèlement à cette cérémonie, le Souvenir Français a réuni le monde Patriotique et Combattant autour d’une Choucroute dansante dans la grande salle des Voiles Rouges. Une première qui a rencontré un vif succès.

Les convives rassemblés ont été honorés de la présence Bernard Dupont et des membres de son conseil municipal.

Le Lieutenant-Colonel René Belondrade a fait larmoyer le public captivé lorsqu’il a déclamé le poème « Aux morts pour mon pays » d’Albert Bauzil.

Bernard Dupont s’est félicité, pour sa part, du regain canétois qui se concrétise par une présence grandissante de la population aux cérémonies officielles en faveur du devoir de mémoire, en saluant l’initiative de cette journée.

17:48 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 11 novembre | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.