27/09/2013

Émouvante inauguration au stade St Michel en mémoire de Marcel Hernandez

marcel hernandez,scr xv

S’il est un personnage emblématique qui a marqué les esprits du monde rugbystique à Canet, on ne peut passer sous silence le parcours exemplaire accompli par Marcel Hernandez qui nous a quittés en 2011 à l’âge de 63 ans. 

Ce charisme exceptionnel, cette présence et la passion qui l’a toujours animé manquent aujourd’hui à celles et ceux qui l’ont bien connu. 

Enfant du pays, il poursuit des études à l’école de police de Sens. Canet lui manque et avec sa femme Geneviève, ils décident de quitter les CRS de Montauban et de revenir monter une poissonnerie au village. Par la suite, il passera 20 années de sa vie au service des canétois au sein de la police municipale. 

En hommage à celui qui fut successivement joueur, entraineur, puis dirigeant de l’US Canet et de l’entente « Salanque Côte radieuse (SCR XV) » la mairie, sous l’impulsion de David Bret, Coprésident de la SCR XV, a tenu à donner le nom de « Marcel Hernandez » au club house inauguré au Stade St Michel.marcel hernandez,scr xv

Une émouvante cérémonie, au cours de laquelle son fils Laurent était présent, s’est déroulée au stade et, outre la présence de Bernard Dupont le maire, ont voulu témoigner de leur amitié les dirigeants de la SCR XV, Jean François Imbernon, international de rugby et double vainqueur du Grand Chelem au tournoi des cinq nations, ainsi que les maires de Sainte Marie et de Torreilles. 

Dans la foule nombreuse, on apercevait des amis, mais aussi bon nombre de joueurs qui avaient disputé le match mythique de la finale du Championnat de France Honneur 88-89 contre le C.A. Lormont. L’occasion était belle de les unir à cette commémoration du souvenir, de les réunir à nouveau et de les mettre à l’honneur. 

Michel Saut, conseiller municipal, a retracé la vie de son ami Marcel Hernandez qu’il a bien connu et avec qui il a usé ses premiers maillots.

« Nous jouions sur un terrain pentu avec des maillots blancs, trop grands sur nos frêles épaules» précise-il des sanglots dans la voix.

Après un bref discours de David Bret, qui de son côté, a tenu à remercier tous ceux qui ont voulu soutenir son projet, Bernard Dupont a remis personnellement à chacun des joueurs de la finale de 88-89 une photo commémorative encadrée. Elle met à l’honneur ces joueurs en témoignage de leur performance passée. 

Avant de convier tout le monde à l’apéritif de l’amitié, Bernard Dupont, et Laurent Hernandez ont salué les bons résultats de la SCR XV qui laissent augurer une saison d’excellence.

Qui plus est, le regroupement de toutes les écoles et équipes de rugby donne une force qui vient définitivement confirmer le slogan du club : Trois villages, Une passion.

18:43 Publié dans Commémorations, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marcel hernandez, scr xv | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.