27/08/2013

Les Canétois se sont recueillis devant leur saint protecteur, St François de Paule

Le 25 aout dernier, la Confrérie de la Sanch de Canet s’est inscrite une nouvelle fois dans la tradition, en prenant en charge l’animation de la fête annuelle du Saint protecteur, unissant les Canétois au culte de Saint-François de Paule.

dc-1294 (LeBlog).jpgAprès la procession d’entrée, les membres de la Confrérie se sont inclinés devant le resplendissant polychrome ensoleillé de la statue de Saint-François de Paule.

Un public de 250 personnes s’est rassemblé en l’église Saint-Jacques où la messe a été célébrée par Père Fabio, assisté des membres de la Confrérie pour l’animation de la liturgie.

Au nom de la ville, le premier adjoint, Francis Clique, entouré de nombreux élus a renouvelé le vœu qui consacre la cité au culte de Saint-François de Paule, Saint protecteur de la ville.

L’historien, Robert Saut, devait immanquablement en assurer le prononcé en Catalan. Le traditionnel cierge enrubanné des couleurs catalanes et offert par la municipalité a été allumé dans une ambiance sobre et solennelle.

Le Président de la Confrérie, Serge Alberny, dans son mot d’accueil, a présenté l’historique de la vie du Saint protecteur et n’a pas manqué de saluer la fidélité et toute l’implication de la municipalité, pour que les traditions culturelles soient préservées à Canet.

En outre, il a précisé que Saint-François de Paule (1416-1507), fait partie des Saints qui ont donné autrement leur vie que par des formes traditionnelles de Martyr comme l‘avait été Saint-Jacques, le Saint Patron de Canet. Il faisait partie de ces hommes baignant dans l’idéal Franciscain. En tant qu’Ermite, il était  à la recherche du dépouillement absolu, de l’humilité radicale. Il créa le groupe des Minimes s’égrainant un peu partout, notamment à Perpignan.

Après l’épidémie de 1632 à Perpignan, en 1674, une nouvelle épidémie de peste sévissait à Canet. Les consuls de la cité se sont mobilisés, les processions se sont ainsi organisées et constituées avec les religieux des Minimes de Perpignan pour porter les reliques  de Saint-François de Paule dans les rues de Canet.

Le 27 Août 1854, les Canétois témoignèrent encore leur gratitude à Saint-François de Paule, leur protecteur, afin qu’il intercède en leur nom auprès de Dieu pour enrayer la grave épidémie de choléra qui frappait leur village.

Le Conseil de la Communauté Séculière de Canet institua la Fête annuelle en souvenir des bienfaits obtenus.

Le verre de l’amitié devait conclure cette cérémonie.

12:46 Publié dans Commémorations, Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alberny, st françois de paule | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.