23/06/2013

La nouvelle vie de l’avenue Édouard Herriot

L’été approche à grands pas et avant l’afflux touristique habituel, les travaux de réaménagement des certains quartiers de la commune prennent fin. Après l’inauguration de la rue du Paloméa au village et de la rue du Vallespir à la plage, a eu lieu tout dernièrement l’inauguration de la très attendue avenue Édouard Herriot.edouard herriot

Joie et soulagement se lisaient sous tous les visages.

Le maire, Bernard Dupont, entouré de ses conseillers municipaux avait convié les riverains et tous les intervenants au projet à fêter cet évènement qui marque la fin d’une période difficile, dont le résultat aujourd’hui ne peut que convaincre les plus réticents.

Cet axe très fréquenté a fait l’objet d’importants travaux sur la portion comprise entre l’avenue de la Méditerranée, côté nord, et la rue de Champagne côté sud, soit environ 500 m linéaires.

Ce réaménagement a consisté essentiellement à procéder à la réfection générale de l’avenue qui était en fort mauvais état.

Sécurité, confort, esthétique et stationnement. Tels ont été les objectifs prioritaires qui ont nourri la réflexion, puis sa mise en œuvre.

Au préalable, ont été remplacés et renforcés les réseaux humides (eaux potables, usées, pluviales) ainsi que l’enfouissement des réseaux aériens (EDF, France Télécom, éclairage public et fibre optique).

Côté sécurité, l’avenue a été classée « zone 30 », permettant ainsi de diminuer la vitesse des véhicules et le bruit qu’ils génèrent.

Pour protéger et faciliter la circulation des piétons, ont été installés 310 potelets aux armes de la ville et 45 barrières, ces deux équipements en inox.

Le stationnement a été repensé. Ce sont 30 emplacements supplémentaires qui ont été dégagés, la capacité de l’avenue passant de 42 à 72 places, avec deux places Handicapé, et un espace vélo et motos.

Concernant l’aspect esthétique, domaine sur lequel les riverains étaient très exigeants, 19 candélabres ont été mis en place, dont 12 à double luminaires, équipés de lampes pouvant économiser jusqu’à 60% d’énergie. Dès la nuit tombée, on peut observer des diodes bleues du meilleur effet qui balisent les 14 massifs de plantes méditerranéennes, au milieu desquelles trônent désormais 32 palmiers Washingtonia.

Sur un chantier de 8.900 m2, ce ne sont pas moins de 2.000 T de grave bitume sur lesquels sont été répandus 1.200 T de béton bitumineux rouge et noir.

Ce gigantesque chantier, qui au total a duré près d’un an et demi, a fait l’objet d’une enveloppe financière de 2.231.000 €, dont 1.224.000 financé directement par la ville, 947.000 par la communauté d’agglomération et 60.000 par SYDEEL 66.

René Roudières, adjoint au maire, délégué aux travaux, avant de laisser la parole à Bernard Dupont, a tenu à remercier les entreprises qui ont collaboré à ce projet qui aujourd’hui voit le jour, et les riverains pour la patience dont ils ont fait preuve durant ces longs mois.

« Ce projet, a tenu à préciser le maire, a été conçu exclusivement en interne, sans maitre d’œuvre extérieur. Le fruit de cette étude est désormais devant vous, et je puis vous assurer qu’en tant qu’élu, j’éprouve une réelle satisfaction du travail accompli par les services techniques de la ville, sous la direction de Nicolas Fabre, et par les entreprises prestataires. On me disait voici peu de temps, « Ce que vous avez fait ici .. c’est magnifique ! »

Et bien, je suis pleinement d’accord. Si de telles réalisations suscitent des attentes d’autres riverains dans d’autres quartiers, sachez que nous faisons le maximum, dans la limite des 2.500.000 € que la commune injecte annuellement dans les travaux de réaménagement. »

Avant de se quitter, le maire a invité l’ensemble de l’assistance, à venir boire le verre de l’amitié pour fêter la nouvelle vie de l’avenue Édouard Herriot.edouard herriot

21:46 Publié dans Commémorations, Travaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : edouard herriot | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.