15/06/2013

Les « Mains d’Or » d’Hugues Talayrach, kiné de Canet 66 Natation

Conséquence d’efforts soutenus, stress physique, traumatismes musculaires et articulaires de tous poils, rien n’échappe aux mains d’Hugues Talayrach.

Durant les deux jours que dure le meeting de natation de Canet, étape importante dans le Mare Nostrum 2013, le kiné omiprésent du meeting, et surtout du club canetois, Canet 66 Natation, est à pied d’œuvre de 7h du matin jusqu’à tard le soir.

Cet homme discret, au physique de jeune premier, a su au fil des ans se rendre indispensable. Kiné ostéopathe installé dans la station depuis 13 ans, Hugues a été intégré dans le staff depuis maintenant 4 ans, et collabore de façon intensive depuis 2 ans auprès du groupe « Elite », la « fine crème » de la natation Canétoise.hugues talayrach,canet 66 natation

« Mon rôle est avant tout préventif, tient à nous rappeler Hugues. Il faut anticiper et prévenir les blessures. Je vois tous les nageurs une fois par semaine et nous faisons le point sur leur condition physique du moment. Lorsque le traumatisme est là, le travail de reconstruction est bien plus délicat. Les 18 jeunes du groupe Elite ont des corps très affutés, et les problèmes d’épaules sont leur quotidien que je dois gérer au mieux. Mais je dois aussi me pencher également sur les problèmes de dos ou de coudes, que les séances de massage, de relaxation ou d’ostéo améliorent considérablement. »

Les différentes équipes participant au meeting font de temps à autre appel à lui, et il n’est pas rare de le voir masser, tantôt de brillants inconnus australiens ou chinois, tantôt des « stars » des bassins internationaux, à l’instar de Jérémy Stravius, présent cette année à Canet, champion du monde du 100m dos à Shanghai et médaille d’Or au 4 x 100 nage libre des JO de Londres 2012.

Doté d’une gentillesse naturelle et d’une réelle compétence qu’une formation de kiné du sport est venue confirmer, il est de ceux dont la présence, et le savoir-faire font toute la différence le jour J.

Et Jérémy Starvius ne s’y est pas trompé. Hugues lui a prodigué de longues séances de massage pour le bien-être de ses muscles.

Décidemment, Canet recèle de talents discrets et insoupçonnés qu’un simple petit « coup de projecteur » suffit à mettre à l’honneur.

Nul doute qu’Hugues Talayrach en fait partie et le mérite amplement.

21:19 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hugues talayrach, canet 66 natation | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.