09/03/2013

Trier ses déchets c’est bien, composter c’est mieux, pour le bien de la planète et de nos jardins

compostage,jardiniers

Près de 417 kilos par habitants et par an, telle est la quantité moyenne de déchets produits dans notre pays. Afin de laisser à nos enfants une planète plus propre, nous devons dès aujourd’hui peser les enjeux qui nous attendent, affronter la problématique et trouver des solutions.

Fort de ce constat, la communauté d’agglomération, PMCA, s’est donc engagée dans un programme local de prévention des déchets qui a pour objectif de réduire notre volume global de déchets de 7% pour 2015, conformément aux directives fixées par le Grenelle de l’Environnement.compostage,jardiniers

Et le compostage est l’une des pistes qui s’offre à chacun d’entre nous disposant d’un jardin.

Ainsi, PMCA a déjà distribué plus de 6000 composteurs aux particuliers et aux collectivités, et 4000 autres seront encore fournis en 2013.

À Canet, l’équipe en charge du dossier PMCA a rencontré durant deux mois plus de 3.700 habitants lors de visites en porte à porte qui ont permis de recenser les besoins des usagers en terme de dotation de bac, ainsi que les demandes particulières inhérentes à la gestion des déchets. Durant cette période, plus de 300 commandes de composteurs gratuits ont été prises, démontrant ainsi l’intérêt que la population manifeste à ces actions Eco-citoyennes. 

Les usagers ont donc été conviés à une grande réunion d’information animée par Elie Tubau, responsable de communication de la Direction Valorisation des déchets de PMCA. Une centaine de personnes, à laquelle s’étaient joints Viviane Salares, en charge du dossier au sein de la municipalité, ainsi que Michel Saut, Jean Luc Hubert, Gisèle Gayraud, Nicolas Fabre et d’autres responsables des services techniques concernés.

Toutes les questions que chacun se posait sur le compostage ont été abordées durant plus d’une heure.

Non seulement composter permet de réduire de 30% le poids de nos déchets qui normalement seraient incinérés (pour rappel : 160 € la tonne), mais le compostage améliore très favorablement la fertilité du jardin, et fournit aux plantes un excellent apport nutritif.compostage,jardiniers

La décomposition naturelle des résidus organiques en présence d’oxygène, d’eau et sous l’action de micro-organismes permet d’obtenir sous quelques mois un compost de qualité prêt à l’emploi.

Le composteur recueillera les résidus de jardin (feuilles, branchages, tontes de pelouses, etc.) mais aussi les résidus de cuisine (épluchures de légumes, de fruits, filtres à café, coquilles d’œufs, papiers et cartons bruts découpés, etc.).

La liste est longue des déchets pouvant être compostés, mais il faut aussi veiller à ne pas commettre certaines erreurs en y mettant par exemple de la viande, du poisson, de la litière animale, ou des végétaux malades ou parasités.

Des petits guides pratiques sont à disposition pour aider et expliquer les gestes importants.

En fin de réunion, après les nombreuses et traditionnelles questions de l’assistance, les usagers ont pu repartir avec leur composteur distribué par le personnel communal. Ils avaient le choix entre un composteur en PVC, recyclé bien entendu, ou un composteur en bois, fabriqué par les jeunes du CAT de Sorède. 

Les beaux jours ne sont plus bien loin, et nul doute que les jardiniers amateurs, au sortir de l’hiver, vont tester et mettre à profit leur composteur flambant neuf.

Un geste simple, écologique, un geste pour notre jardin, et surtout pour notre planète qui en a tant besoin.

09:56 Publié dans Loisirs, Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : compostage, jardiniers | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.