11/03/2013

L’ensemble lyrique Arioso a enflammé l’église Saint Jacques

Très recemment, l'église Saint Jacques a résonné des accents lyriques des solistes de l'Ensemble Arioso.

Le public ne s'y est pas trompé, en leur faisant un triomphe à la hauteur de leur prestation. Citons la mezzo Maria Pos qui captiva l'auditoire par sa voix généreuse, au timbre velouté, très remarqué dans l'Absence de Berlioz et la Prière de Tosti ; la soprano bien connue Hélène Rivrain détailla brillamment la prière de Tosca et le Concerto pour une voix de Saint Preux. lyrique,arioso

Chez les hommes, le baryton magistral Michel Cazenove, remporta une fois de plus l'adhésion générale avec sa Sardane du Souvenir et D'une prison de Reynaldo Hahn qu'il interpréta avec beaucoup de sentiment. Le ténor Philippe Louvet étonna l'auditoire avec le Qaddish de la liturgie hébraïque et le grand air de La Juive, Rachel quand du Seigneur qui comporte nombre de notes périlleuses qui remplirent complètement le volume de l'église Saint Jacques.

N'oublions pas les duos qui réunirent les artistes avec le Pie Jesu de Webber, l'Ave Maria de Donizetti et le quatuor du Pater Noster de Kedroff pour lequel la mezzo invitée Vitou Bernabe tint la partie médiante avec Maria Pos. 

Le mariage de Roméo et Juliette de Gounod fut donné en bis, qui mit un point final à ce concert éclectique de très grande facture.

10:40 Publié dans Culture, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lyrique, arioso | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.