16/02/2013

Les secrets de la taille de l’olivier dévoilés à l’Arboretum de Canet

aborétum,olivierAu petit matin du 9 février dernier, une vingtaine de personnes très courageuses a bravé un froid glacial ; il fallait endurer un -2° ressenti, pour assister à une démonstration de taille des oliviers par Jean Duriez, Directeur adjoint de « l’Association Française Interprofessionnelle de l’Olive ». Autant le dire, une référence parmi les spécialistes.

 Invité par Robert Garidou, président de « l’Arboretum», Jean Duriez, donna quelques principes généraux de taille, aux adhérents du club et aux passionnés de l’olivier. Cathy Wanshcoor, adjointe au maire, avait fait l’amitié de venir encourager ces motivés.arborétum,olivier

« L’olivier est un arbre qui peut vivre plus de 3000 ans, et supporte la médiocrité de l’homme. En effet, mal taillé ou encore rasé, il poussera. Alors, Messieurs ! Lorsque vous passerez devant un tel arbre, il conviendra d’ôter votre couvre-chef pour saluer sa sagesse.» C’est par c’est propos, encourageants pour les débutants, que Jean Duriez débuta son cours théorique et pratique.

« La taille de l’olivier, poursuit-t-il, se traduit, en réalité, par un éclairage et un élagage. Cette pratique repose sur quelques règles générales forts simples et laisse ensuite une grande liberté à chaque tailleur : il n'existe donc pas une seule façon de tailler un olivier mais un grand nombre de possibilités qui aboutissent au même résultat. »

La taille dans le Midi de la France consiste à offrir de la lumière au centre de l’arbre tout en limitant la croissance en hauteur. L’arbre apprécie la lumière pour fleurir et fructifier.

La première règle est l'époque de la taille qui se situe généralement entre la mi-février et la fin avril.

La deuxième règle est de pratiquer la taille "longue", c'est à dire de ne jamais couper une branche ou un rameau en son milieu mais de l'éliminer à sa base.

La taille "rapide" consistera donc à privilégier des coupes de grosses branches et à ne quasiment jamais couper de branchettes de moins d'un centimètre de diamètre. Un traumatisme pour le jardinier amateur !

Le tailleur privilégiera la structure globale de l'olivier plutôt que de se concentrer sur les détails.

Dans la partie basse et moyenne de la frondaison, il faut pratiquer la taille de préférence des branches qui se dirigent vers le sol, en favorisant les branches qui montent, à l'exception des gourmands très verticaux.

arborétum,olivier

Afin de contrôler la hauteur de l'arbre, il faudra éliminer les branches verticales les plus hautes en les coupant à leur base. Attention de ne pas éliminer toutes les branches verticales, ce qui perturberait l'olivier. Ces branches ont en effet également un rôle de tire-sève. 

Mais les professionnels se plaisent à dire «la feuille au soleil, l'écorce à l'ombre». Retenons cette phrase, elle est le fruit de plusieurs siècles de savoir-faire.

La matinée s’est terminée à l’abri, autour d’un café bien chaud et bien mérité, et chacun est reparti, riches de précieux conseils à mettre en œuvre dès que le temps le permettra.

15:16 Publié dans Loisirs, Science | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : arborétum, olivier | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Commentaires

trés utile ces conseils.

Écrit par : sabine | 25/02/2013

Les commentaires sont fermés.