30/01/2013

Coup de projecteur sur 20 personalités qui ont fait bouger Canet en 2012

Colette et Marcel et François GrimaMINI GOLF.JPG

Voici quarante ans, Jacques Coupet, alors maire de Canet, inaugurait le mini-golf qui, aujourd’hui encore, reste incontournable pour trois générations de Canétois et de touristes.

Crée par Marcel Grima à son retour d’Algérie, il est aujourd’hui géré par son fils François qui en a pris la succession en 1999, et cette entreprise familiale ne cesse d’innover et de développer une animation emblématique que bon nombre d’habitués retrouvent d’année en année.

 

Serge AlbernyAlberny.JPG

L’originalité de la Semaine Sainte à Canet-en-Roussillon ne se situe pas particulièrement dans le rituel mais aussi dans son mode d’expression. Les traditions religieuses catalanes ont su retrouver ici une réelle authenticité. La ferveur locale d’aujourd’hui le démontre. Grâce à son implication, Serge Alberny, Président de la Confrérie de la Sanch de Canet a permis, avec son équipe pour la première fois en 2012, le déroulement de la Procession de la Sanch nocturne qui aura marqué les "esprits" des Canétois, le Vendredi Saint 6 avril.

 

Le Conseil Municipal des Enfants et des JeunesConseil Minicipal des Jeunes.JPG

Fin juin dernier, les enfants du Conseil Municipal des Jeunes se sont livrés à une belle opération de nettoyage des fonds sous-marins sur le littoral. Ils répondent également « présents » pour toutes les commémorations du souvenir. Un grand bravo à cette jeunesse en mouvement, engagée dans la vie communale.

 

Raymond AgesilasAgesilas.JPG

C'est à 102 ans que Raymond Agésilas poursuit inlassablement son œuvre militante en faveur du devoir de mémoire auprès des jeunes générations. Toujours présent à toutes les commémorations, Président de la Section canétoise de l'UFAC (Union Fédérale des Anciens Combattants) il donne à son action un lustre particulier en composant des poèmes nourrissant la gazette de son association. Son amour pour la France Libre n'a-t-il pas fait de lui le "serviteur de sa plume" et un Chevalier de la Légion d'Honneur empreint de grande humilité.

 

Michel Lefort

Michel Lefort a dirigé durant 25 ans l’Orchestre MICHEL LEFORT.JPGSymphonique de Canet qui était au départ un modeste orchestre de chambre pour en faire cette formation musicale dont la renommée dépasse les frontières départementales.A l’occasion de son dernier concert, la 9e symphonie de Beethoven magistralement interprétée, il transmet sa baguette à François Ragot.

Michel Lefort aura marqué de son empreinte la vie musicale canétoise.

 

Paul VernisPAul VERNIS.JPG

A tout juste 14 ans, Paul Vernis est le meilleur jeune joueur du tennis club
de Canet qu'il fréquente depuis l'âge de 5 ans.
Il a terminé 1er du classement des Masters 2012 pour la 2ème année consécutive, et a déjà à son actif 2 tournois remportés pour 2013. A n'en pas douter, voici une graine de champion qu’il faudra suivre.

 

Désiré GnanouDESIRE GNANOU.jpg

Toujours disponible et très impliqué dans le tissu associatif canétois, Désiré Gnanou est Président de la section départementale de l’ANAI (les Anciens d’Indochine), délégué départemental de la fondation Raoul Follereau (lutte contre la lèpre), collabore auprès de toutes les associations patriotiques, et marque un profond engagement au sein de la communauté catholique locale.

 

Guy Torres

Si, l’été, nous étalons notre serviette sur un sable propre et bien nivelé, c’est bien grâce à Guy Torres. Il est Guy TORRES.JPGresponsable de la plage au plan technique, et ses 38 ans de service au sein de la municipalité lui ont valu la Médaille d’or et Médaille d’honneur de la ville de Canet. Il détient, au sein de l’équipe municipale, un record de longévité professionnelle, ayant collaboré auprès de 3 maires.

 

Jacques JordaJaques JORDA.jpg

 Pour l’exceptionnel parcours accompli dans le rugby français, Jacques Jorda vient d’être promu Chevalier dans l’Ordre National du Mérite. Champion de France Junior au Stade Toulousain XV, joueur à l’USAP en 1969-1970, entraineur de nombreux clubs, dont le Saint Estève XIII, - Champions de France en 1989 et 1990, vainqueur de la Coupe Lord Derby en 1987.

  

Robert SautRobert Saut.JPG

Qui mieux que Robert Saut peut parler de l’histoire de Canet, de ses monuments, de son passé, et des hommes qui ont vécu au village et à la plage ? Cet historien, chaleureux et curieux de tout, nous offre dans son dernier ouvrage "Nouvelles chroniques du Vieux Canet », un éclairage passionnant sur les vielles pierre et les personnages illustres de notre ville.

 

Christelle DuretChristelle Duret.jpg

Entraineur de l’équipe de GRS de Canet (Gymnastique Rythmique et sportive), Christelle Duret, du haut de ses 28 ans nous émerveille. Cette jeune femme, brillamment reçue au Diplôme d’État Jeunesse Éducation Populaire et Sports, dirige l’équipe GRS et a mené recemment « ses » filles aux Championnats de France individuels des catégories Critérium, Fédérales, Nationales B & Coupe Avenir GR qui se sont déroulés à Thiais fin janvier. Canet est le 1er club départemental et 3ème de la région.

 

Robert GaridouRobert Garridou.JPG

Une poignée de bénévoles et de passionnés entourent Robert Garidou, Président de l’association qui gère l’Arboretum de Canet, le CCEAM.

Son amour du régné végétal, son acharnement à bien faire et l’énergie débordante qu’il met en œuvre, ont permis de d’offrir aux visiteurs cet écrin végétal qui, désormais, accueille un jardin bio aquatique unique dans notre région.

 

Les Jeunes Sapeurs-Pompiers

Le 8 mai, le 14 juillet, ou le 11 novembre, Flore Estève, Alexis pompiers.jpgCanet, Julien Ducousset et Julien Belnoue répondent toujours présents. En 2012, leur a été décerné le diplôme officiel qui couronne 4 années d’implication studieuse dans l’apprentissage du métier de Pompier, et qui reconnait la réussite à un examen, mais aussi la consécration de leur formation.

Ils se sont également distingués lors des épreuves sportives départementales, régionales et nationales, et aux challenges sapeurs-pompiers.

 

Stella PrigentStella Prigent.JPG

Stress, anxiété, fatigue générale, douleurs articulaires et rhumatismales, rien ne lui résiste. Depuis janvier 2012, Stella Prigent pratique le Shiatsu et le Do In, disciplines énergétiques d’origine japonaise qui apportent bien être et qui aujourd’hui nous fait tant défaut.

 

Sylvie RodriguezSYLVIE RODRIGUEZ .JPG

La petite canétoise qui grimpe, qui grimpe. Sylvie Rodriguez chante comme personne, avec une sensualité exquise dotée d’une grande générosité d'âme, elle fait voyager son public entre Amérique Latine et Espagne. 

Cette artiste d'une grande sincérité et d'une sensibilité à fleur de peau joue décidément dans la cour des grands.

 

Angèle FresnelAngèle Fresnel.JPG

Angèle Fesnel peut être fière : en novembre dernier elle a réuni ses 6 petits-enfants et arrière-petits-enfants auprès d’elle pour fêter dignement ses cent ans.La famille d’Angèle Fresnel avait mis les petits plats dans les grands et avaient organisé une belle fête d’anniversaire en l’honneur de la Mamy centenaire. Tous étaient émus, et tout spécialement l’un de ses petits-enfants, restaurateur à Singapour, qui n’aurait voulu sous aucun prétexte rater pareil évènement.

 

Maxime CornillierMaxime Cornillier.jpg

Ancien entraineur du Cercle des nageurs de Marseille, et ancien coach de Frédéric Bousquet, Maxime Cornillier a intégré la structure de Canet en 2010. Grâce aux résultats de l’Équipe de France, la natation connait un essor sans précédent. Le club « Canet 66 » fait partie de l’élite des clubs français et sous la houlette de Maxime, le club a remporté plusieurs titres dans les championnats de France par équipe.

  

Fréderic FransensFrédéric Fransens.JPG

Frédéric Fransens est allé sur le toit du monde fêter ses quarante ans et planter le drapeau de Canet ! Ce gendarme canétois a pris sac et piolet pour gravir, durant 3 semaines, l’Himalaya et grimper à plus de 6000 m. Il ramène des souvenirs et des images plein la tête et assouvit un rêve de gosse qui lui tenait à cœur depuis de nombreuses années.

 

Robert ChesauxRobert Chesaux.JPG

A 72 ans, Robert Chesaux, Président de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM), en poste depuis plus de 5 ans mais qui œuvre en son sein depuis 1999, vient au secours des plaisanciers en difficulté. Sous sa responsabilité, l’unité de sauvetage de la station, créée voici trente ans, ne compte pas moins de 28 membres sauveteurs embarqués, tous bénévoles, avec pour unique objectif de secourir gratuitement les vies humaines en danger, en mer et sur les côtes, 24h/24 et 365 jours par an.Michel PRECLOUX.JPG

  

Michel Precloux

À 71 ans, Michel Précloux, Président du Comité Départemental de Natation et Directeur Technique du Meeting depuis sa création sait de quoi il parle. Depuis 25 ans, toute l’organisation technique du meeting de Canet passe entre ses mains. 105 bénévoles, pour la plupart de Canet, sont « coaché » par Michel, et du haut de la tribune technique, aux côtés de la presse, il surveille et conduit toutes les opérations afin que tout se passe pour le mieux.

29/01/2013

Les « Nordistes » se retrouvent autour de leurs rois et de leurs reines d’un jour

Voilà, un moment qu'en aucun cas, les Nordistes de Canet ne voudraient rater, la galette des rois .

IMG_2223 (LeBlog).JPGEt c'est dimanche de fin janvier qui a été choisi pour "tirer les rois », en présence d’un grand nombre des 140 adhérents que compte l’association, de Francis Clique, nordiste lui-même et époux de la secrétaire Marie-Jeanne, de Jean-Luc Hubert, époux de Sylvie, la présidente et d’Armande Barrere.nordistes de canet

La chorale C’Music, dirigée de main de maître par Carole a distrait les convives, pendant près d’une heure, avec des chants de leur répertoire en français et en catalan, rythmés par les battements de mains de la salle.

 Après les délicieuses galettes et couronnes qui firent pas moins de 20 têtes couronnées durant l’après-midi, ce n’est que vers 18h que bien réchauffés par la musique et la danse que les nordistes sont repartis bien décidés à refaire la fête en février pour la crep’party de la Chandeleur.

15:36 Publié dans Loisirs, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nordistes de canet | |  Facebook | | |  Imprimer | |

26/01/2013

Prévention et Sécurité avec "Conduis ta vie"

C'est dans le cadre du Projet Éducatif Local et du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance que s'est déroulée recemment, à la Maison Des Jeunes, la réunion plénière du projet de sécurité routière « Conduis ta Vie », coordonnée par le Service Jeunesse de la Ville depuis 2009.

Ce projet vise à la mise en cohérence des acteurs et des actions de sensibilisation pour l'éducation routière à destination des enfants et des jeunes de 3 à 27 ans.

 Ainsi, sur l'année scolaire 2011/2012 près de 1000 enfants ont bénéficié du projet de la maternelle au lycée et dans tous les Accueils de loisirs de la Ville.PHOTOS 1.jpg

« Conduis ta Vie » est le fruit d'un partenariat entre la Municipalité, qui marque son engagement dans le domaine de l'éducation routière et les partenaires institutionnels dont l'Éducation Nationale, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, La Direction Départementale de la  Cohésion Sociale, le Conseil Général, les forces de sécurité ; la Gendarmerie, la Police Municipale, les Pompiers, les partenaires associatifs ; la Prévention MAIF, la Prévention Routière, l'Association Française d'Éducation Routière, Route 66,  le Bureau Information Jeunesse, l'Amicale Cycliste Canétoise mais aussi tous les accueils de loisirs de la Ville.

Tous les acteurs et les partenaires étaient présents, preuve de l'implication de chacun et de l'intérêt de ces actions dans le cadre de cette rencontre qui permet de faire le bilan de l'année écoulée mais également des propositions pour les années à venir

Armande Barrere, Adjoint à la Jeunesse , Gisèle Gayraud, Adjoint aux Affaires Scolaires , Jean Marc Tixador, Adjoint à la Sécurité et Michel Saut, Délégué à la Sécurité Routière et coordonnateur du CLSPD ont unanimement salué la présence et l'implication de tous pour ce projet cher à la Municipalité.

Nathalie Riu, coordonnatrice de « Conduis ta Vie » a rappelé la date de la semaine de sécurité routière, point d'orgue du projet, à savoir du 8 au 12 avril 2013.

15:16 Publié dans Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : clspd, conduis ta vie | |  Facebook | | |  Imprimer | |

25/01/2013

Les gymnastes canétoises se qualifient au championnat de France

Les jeunes gymnastes de la GRS confirment à chaque compétition leurs progrès et améliorent leurs chances de monter sur les podiums.

Avec les championnats de Zones organisés à Bordeaux, 7 de nos gymnastes en individuelles se sont qualifiées pour le Championnat de France les 26 et 27 janvier à Thiais.

grs,championat de france

Le palmarès est le suivant,

Fédérale benjamine, Lucie  Lelievre  5ième/33
Fédérale minimes ,Valentine  Andres  4ième/30 et Océane Valat  5ième/30
Fédérale cadettes  Emma Cavalière 1re/30
Nationale B, Alison Baptiste  2ième/5 et Sacha Cavalière 3ième/5
Avenir, qualification de Julyanne Chaussée  5ième

Ces excellents résultats, les gymnastes les dédient à leur entraîneur, Chrystelle Duret, qui a eu le talent de composer pour chacune d’elles de superbes chorégraphies sur des choix musicaux très variés, elles le dédient aussi à leurs coachs Maryvonne Paredes et Manue Cahuzac qui les ont préparées physiquement et psychiquement  avant chacun de leurs passages.

20:52 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grs, championat de france | |  Facebook | | |  Imprimer | |

24/01/2013

Maître Kenyu Chinen au séminaire du Karaté Oshukai Shorin Ryu

Pour le plus grand plaisir de tous, le weekend Karate Oshukai Shorin Ryu fut un grand succès.

Jeunes et vétérans ont mouillé le kimono, pour affuter leurs « armes » avec passion.

En effet, le 19 et 20 janvier s'est tenu au gymnase Eric Tabarly, un séminaire dirigé par Maître Kenyu Chinen,9 ème dan.séminaire 19 janvier canet (LeBlog).jpg

Art Martial, Art Traditionnel, Art d'Okinawa, la notion de sport est dépassée, dans une pratique ou l'orientation de l' « esprit » est primordiale. Répétition sans relâche, plutôt une réalisation de soi. Les moins gradés ont apprécié les conseils du Maître, et la chance de pratiquer avec un Expert d'Okinawa.

 Les ceintures noires ont, eux, continué d'approfondir leurs techniques avec plus de précision et de timing. Des professeurs venus de Marseille, Laudun, Cavaillon, Martigues savourèrent l'accueil catalan et le rythme d'un weekend karaté bien motivant.

Les pratiquants du département finirent ce weekend avec encore plus d'enthousiasme et de motivation en vue des futurs rendez-vous. Jeudi 24 janvier à 19h30, au Dojo de Canet s'est déroulé un entraînement découverte du Karate Oshukai Shorin Ryu.

 Informations Tél. 06 08 83 31 68

20:51 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : karaté | |  Facebook | | |  Imprimer | |

23/01/2013

Une belle conférence sur Hyacinthe Rigaud, peintre des rois

Considérée comme une personnalité marquante de la littérature catalane d’aujourd’hui, Renada Laura Portet était dernièrement l’invitée, au Théâtre Jean Piat, des "Amis du Vieux Canet" pour une conférence sur Hyacinthe Rigaud, né catalan, sujet du roi et mort français à Paris (1659-1743). 

Devant un auditoire très attentif, avec érudition et une bonne pincée d’humour, l’écrivaine a évoqué la carrière du "peintre des rois" à qui elle a consacré une biographie* de référence sous bien des aspects : premier Catalan à s’illustrer à Paris, Rigaud a construit sa vie et l’a réussie, léguant à la postérité une œuvre esthétique et historique incomparable.

rigaud,renada laura portet,avcGrâce à son talent tôt reconnu, ce fils d'une famille aisée de Perpignan s’est imposé comme le portraitiste attitré de la cour du Roi Soleil. De Montpellier et Lyon où il fit son apprentissage jusqu’à son arrivée à Paris en 1681, son parcours initial fut celui d’un artiste doué tout autant qu’ambitieux. Lauréat du prix de Rome, il refuse de faire le voyage en Italie.

C’est à Versailles que doit s’accomplir son destin. Il y entre en 1688, pour peindre Monsieur, frère du roi, qui donnera un coup de pouce décisif à sa carrière. Dès lors, il côtoie et fixe sur la toile les aristocrates, grands bourgeois, royales maîtresses et personnages célèbres tels Racine, La Fontaine, qui devient son ami, Corneille qui déclare ne pas vouloir mourir sans avoir posé pour lui, Madame de Sévigné, la Princesse Palatine…

Son étoile brillera encore à l’aube du siècle des Lumières sous Louis XV.

Hyacinthe Rigaud a peint une galerie de portraits riche de quelque deux mille tableaux, dont certains moins complaisants qu’il y paraît si on les examine de près, sous le regard expert de la conférencière. Et, selon elle, l’un des chefs-d’œuvre de Rigaud reste peut-être le double portrait de sa mère, Maria Serra, qu’il accueillit chez lui à Paris, place des Vosges, pour l’en faire témoin de sa prospérité. Toujours vêtue à la mode de son pays, ne parlant pas français, Maria ne tarda pas à regretter son Perpignan natal qu’elle regagna bientôt.

Une anecdote parmi d’autres, au fil d’une conférence émaillée de citations et expressions en catalan fort appréciées du public. 

*Rigaud, un peintre catalan à la cour du Roi Soleil chez Balzac éditeur.

20:42 Publié dans Culture, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rigaud, renada laura portet, avc | |  Facebook | | |  Imprimer | |

22/01/2013

Hélène Legrais a choisi Canet pour nous parler de son dernier livre « Les ailes de La Tramontane »

Malgré une tramontane glaciale, la salle de l’Écoute du Port était comble pour accueillir Hélène Legrais invitée par Sophie Lamur, présidente de l’association « Lectures et Rencontres ».

Nombreux sont ceux qui connaissent la journaliste et romancière Hélène Legrais mais c’est toujours avec le même plaisir que nous la retrouvons pour nous parler de ses romans dans lesquels elle met à chaque fois en lumière un pan oublié de l’histoire du pays catalan.

Hélène est née dans le vieux quartier Saint Jacques de Perpignan, d’un père breton et d’une mère catalane. Son goût pour l’écriture, la lecture et le théâtre lui font embrasser la carrière de journaliste. Major de l’École Supérieure de Journalisme de Lille, elle intègre France Inter, puis la rédaction d’Europe 1.hélène legrais

Il y a quelques années, elle décide de revenir «  au pays » et de se consacrer à l’écriture. Ces retrouvailles lui inspirent des romans. En 1996 parait le premier « La Demoiselle d’Aguilar », suivi de « La Chamade aux yeux bleus ». Le succès est immédiat et depuis elle publie un roman par an avec pour toile de fond l’histoire du pays catalan : La première grève de femmes en France, en 1906, à Cerbère, la maternité suisse d’Elne, la saga de Job et son papier à cigarettes, le premier four solaire au-dessus de Sorède, les rugbymen de l’ASP(ancêtre de l’USAP)….et bien d’autres encore.

Cette fois, le thème de son dernier livre « Les ailes de la Tramontane » s’intéresse au séjour de Mermoz et de Saint Exupéry en Salanque venus pour mettre au point les hydravions de l’Aéropostale sur l’étang de Saint-Laurent.

On peut, également, l’écouter régulièrement sur France Bleu Roussillon mais il est tellement plus agréable de la rencontrer et de la lire pour partager son enthousiasme communicatif.

Cette très agréable réunion entre amis, s’est terminée par la dédicace de son livre et le partage d’une galette des rois appréciée de tous.

20:27 Publié dans Culture, Livre, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hélène legrais | |  Facebook | | |  Imprimer | |