09/01/2013

François Ragot à la tête de l'orchestre symphonique pour le concert du Nouvel An

Dimanche 6 janvier, après-midi, le gymnase Eric Tabarly était totalement investi par les quelques 750 heureux spectateurs venus assister au concert du Nouvel An.

Le nouveau directeur artistique et directeur de l'Orchestre symphonique de Canet, François Ragot avait la lourde tâche de succéder à l'inoubliable Michel Lefort qui avait présidé aux destinées de l'orchestre pendant 25 ans. françois ragot,osrcrm

Pour son premier grand concert à la tête de l'OSRCRM , le programme choisi était avant tout festif, car il faut bien commencer l'année avec le plaisir dans les oreilles. Les spectateurs ont donc, en entrée, entendu l'ouverture de Guillaume Tell de Rossini, suivi de l'ouverture de la Norma de Bellini. Sans énumérer toutes les œuvres jouées, disons que la diversité était représentée par celle des compositeurs, Bizet, Offenbach, Verdi, et bien sûr les polkas et valses de Strauss qui sont de mises à Vienne pour cette circonstance.

À cette occasion deux chanteuses Chantal et Helena BOTANCH ont interprété des œuvres d'Offenbach et de Kalman avec beaucoup de charme et de sensibilité. Les différents compositeurs interprétés ont été introduits par Michel Tignères flûtiste et féru d'histoires de la musique. Pour faire plus « vrai », François Ragot n'a pas hésité lors de la polka de Strauss dite « La chasse » à pénétrer sur scène avec un vrai fusil de chasse et dans sa poche un pistolet à blanc qu'il a utilisé...en rythme bien entendu. En bis, l'orchestre a donné sous les applaudissements du public, la marche de Radetsky.

Pour clore ce très beau concert, le maire, Bernard Dupont, a exprimé la satisfaction de tous les canétois envers le nouveau chef qui est le digne successeur de Michel Lefort.

Prochain concert de l'OSRCRM , le 14 mars avec un programme consacré au « Nègre des Lumières », le chevalier de Saint Georges. 

 

Pour visionner en plein écran, cliquez sur le rectangle en bas à droite et sur la roue dentée pour modifier la résolution.

 

16:43 Publié dans Culture, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : françois ragot, osrcrm | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.