31/12/2012

L’engagement de la commune sur le recyclage textile

Nos armoires débordent. Il est alors grand temps de recyclez nos textiles.

Chaque français produit en moyenne 17 kilos de textile par an, dont 9 kilos de vêtements et 2 kilos de chaussures… Avec 700 000 tonnes contre 600 000 il y a un peu plus de deux ans, la quantité estimée de déchets textiles est en forte progression.

Or, sur les 36.700 communes que comporte notre pays, moins de 7.000 sont équipées de containers de collecte destinés à récupérer les textiles.

textile,recyclageEn coordination avec le Sydetom 66, Canet a choisi fin septembre, de s’engager sereinement dans la valorisation des textiles en offrant un geste « vert » supplémentaire aux canétois, et en se dotant de 7 containers répartis à la plage et au village et mis en service depuis le mois d’octobre. De forme rectangulaire et sobre, ce conteneur permet aux usagers d’effectuer un acte de dépôt de vêtement simple et familier.

À terme, il est prévu de mettre en place 350 colonnes à textiles sur tout le département. 

Cette opération de sensibilisation permettra à tout un chacun, à travers un geste écologique, de donner une seconde vie aux vêtements usagés, qui ne sont plus en état d’être portés ou donnés à des associations caritatives.

En effet, il est temps d’adopter le réflexe de ne plus jeter à la poubelle les vêtements dont on n’a plus l'usage. Ils peuvent encore servir ! Il suffit simplement de les déposer dans un conteneur spécifique qui sera bientôt équipé d'un système de géolocalisation afin de les trouver plus facilement.

Chacun peut y déposer vêtements, linge de maison, chaussures, sacs à main et autres articles de maroquinerie, dans une des bornes à proximité de son domicile.

Si vous êtes à la plage, vous pourrez les localiser Avenue du Pontarrou, Rue d’Auvergne, Boulevard de de la Jetée, et Rue Eole.  Les trois suivantes sont au village, rue Macabeu, Avenue de Perpignan, et rue Joseph Lafon.

Pour cela, les vêtements doivent être propres et emballés dans des sacs plastiques. Sont exclus de cette collecte les articles non textiles, les matelas, les sommiers, les moquettes, les toiles cirées, les chutes de textiles de confection, les chiffons usagés en provenance des entreprises, et les vêtements sales ou humides.

Une fois collecté, le textile est acheminé vers un centre de tri national. Selon son état, il pourra être réemployé et valorisé sous différentes formes. Il deviendra alors un chiffon d’essuyage, ou effiloché et transformé, en feutrine pour servir d’isolation sonore ou thermique, ou enfin éliminé s’il n’est pas récupérable.

Au plan écologique, social et économique les recyclages textiles ne présentent que des avantages : économies des fibres vierges, création d’emplois et insertion de personnes en difficultés, et enfin développement d’une industrie propre à réduire le volume de déchets mélangés aux ordures ménagères.

Il est temps, qu’ensemble, nous changions nos habitudes de consommation pour préserver notre environnement.

15:36 Publié dans Blog, Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : textile, recyclage | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.