24/11/2012

La SNSM de Canet, quand formation rime avec prévention

Depuis 3 ans, la « Société Nationale de Sauvetage en Mer » (SNSM) de Canet organise des stages de formation à la prévention en mer qui s’adressent à tous les plaisanciers soucieux de préserver leur sécurité.

Les nouvelles pratiques en mer induisent de nouveaux risques pour les usagers. De nombreux sports nautiques se démocratisent sans s’accompagner d’un nécessaire travail de pédagogie. C’est pourquoi les priorités s’axent désormais sur l’intensification de la prévention auprès du grand public.

snsm,robert chesauxAinsi, et contre une participation modique pour couvrir certains frais, le Club des Plaisanciers d’Airbus a pris pour habitude d’envoyer, en automne, quelques-uns de ses membres qui, par groupe de huit stagiaires sur deux jours, reçoivent une formation dans des domaines aussi variés que la mécanique, la règlementation, et bien entendu la sécurité et le secourisme en mer.

Ce stage est complété par une série d’exercices qui place les stagiaires en conditions réelles, avec notamment la mise à l’eau et la gestion d’une embarcation de survie.

De quoi « jouer » les navigateurs en détresse, sous le regard protecteur des équipiers de Robert Chesaux, Président de la SNSM de Canet depuis plus de cinq ans.

Ces journées d’apprentissage sont en mesure d’intéresser nombre d’associations de plaisanciers, de comités d’entreprises, et tout simplement d’entités de toute nature qui souhaitent former leur personnel ou leurs membres aux dangers de la mer.

Très récemment, et dans le cadre de la formation que se doit de maintenir une association telle que la SNSM, de nombreux sauveteurs ont suivi un stage de Premier Secours en Équipe (PSE1) et un stage de Sauveteur Nageur de Bord (SNB1).snsm,robert chesaux

En effet, la formation est un enjeu majeur, car les activités dans le monde de la mer évoluent avec une demande croissante de qualité et de sécurité. Les sauveteurs doivent progresser parallèlement, avec une exigence accrue de rigueur dans un environnement de plus en plus sécuritaire qui refuse le droit à l’erreur. La mise en place de formations destinées aux sauveteurs embarqués et aux nageurs-sauveteurs est une réponse à l’évolution des loisirs nautiques.

La station canétoise se place ainsi sur la première place du podium, au plan local, pour la formation de ses sauveteurs.

Mais il est une chose dont le Président ne cache pas sa satisfaction. Bruno Canet, sauveteur dans la station depuis quelques années, vient d’intégrer, brillamment, la Direction Nationale de la Formation, et va œuvrer au sein de l’équipe pédagogique à la rédaction d’un référentiel destiné aux sauveteurs nageurs de bord.

Et Robert Chesaux tient à rappeler que «  l’ensemble des bénévoles et volontaires de l’association font chaque jour preuve d’un investissement profond, pour mener à bien leurs trois missions principales : sauver des vies en mer et sur le littoral, former pour sauver, et prévenir des risques » pour tendre vers un seul but : assurer une pratique de la mer plus sûre et respectueuse.

Pour tout renseignement : STATION SNSM DE CANET EN ROUSSILLON

Tél. 06 03 45 09 68 - 04 68 80 68 88

snsm.canet.66@wanadoo.fr

13:32 Publié dans Nautisme, Sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : snsm, robert chesaux | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.