22/11/2012

Pour les adieux de Michel Lefort, l’Orchestre Symphonique de Canet lui a fait cadeau d’un concert historique

Michel Lefort,orchestre symphonique, Daniel Tosi, François Ragot

Dans une halle de Coubertin archi-comble, dans un cadre pour le moins « insolite » pour une telle œuvre, mais que tout le monde a oublié dès les premiers frémissements des violoncelles, « l'Orchestre Symphonique de Canet Roussillon Méditerranée » a donné, en ce début de novembre, la célébrissime 9ème Symphonie de Beethoven.

Pour l'occasion, Daniel Tosi, avait poussé ses élèves de troisième cycle à venir participer et renforcer l'OSCRM. Les chœurs « Osmose » de Saint Génis des Fontaines, animé par Aline Rico qui n'a pas ménagé ses efforts, a fourni l'essentiel des choristes et l'ensemble polyphonique de Perpignan dirigé par Mireille Morbelli avaient tenté la difficile aventure, car les voix sont poussées à une hauteur inhabituelle. Quatre solistes étaient également nécessaires dans le quatrième mouvement ; Michel Lefort a fait confiance à des chanteurs confirmés qui se sont déjà produits avec l'OSCRM dans le passé et ayant tous, une carrière internationale brillante. C'est pour être fin prêt ce 4 novembre, que les répétitions ont commencé plus de 6 mois auparavant afin d’offrir aux spectateurs un peu plus d'une heure d'une musique à la fois émouvante et enthousiasmante. 

Ce fut donc un concert exceptionnel !

Exceptionnel d'abord, parce que cette symphonie n'avait jamais été donnée dans notre région ; quel fou s’attaquerait, un jour, dans ce coin reculé de la France, à un tel monument ?

Magnifique, par la qualité musicale et émotionnelle que Michel Lefort a obtenue de ses musiciens pour son dernier concert après 25 ans passés à la tête de cet ensemble.

Michel Lefort,orchestre symphonique, Daniel Tosi, François RagotCaptivant, parce que les commentaires sur l’œuvre était assurés par Frédéric Lodéon qu'on ne présente plus, tant sa renommée est grande, et dont le ton bon enfant doublé d'un grand talent de conteur, nous a préparé à l'écoute de cette musique sublime.

Rare, parce que tous les musiciens présents ont voulu faire, à Michel Lefort, en cadeau, ce dernier concert et pour cela, ont donné le meilleur d'eux-mêmes.

Le public ne s'y est pas trompé en ovationnant l'ensemble des musiciens et son chef, Michel Lefort, qui a répondu par un bis, ravissant les spectateurs et finissant d'épuiser les musiciens.

À l'issue du concert, le maire, Bernard Dupont et les délégués de La Confédération Musicale de France ont remis des médailles aux musiciens de l'orchestre qui ont opéré en son sein depuis plus de 20 ans.

À partir du prochain concert qui aura lieu le 15 décembre à 18h en l'église Saint Jacques, Michel Lefort a transmis le flambeau au violoncelliste et chef d'orchestre, François Ragot, élu à la tête de l'OSCRM sur concours. Pour l'occasion, seront donnés des chants de Noël avec le chœur « Osmose » d'Aline Rico.

http://www.orchestresymphoniquedecanet.fr

20:32 Publié dans Culture, Loisirs, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : michel lefort, orchestre symphonique, daniel tosi, françois ragot | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.