08/07/2012

La propreté de la Crouste et les briquets de la colère

BR-8234 Indep(1559 1035).jpg

Les engins de déblaiement mandatés par la municipalité avaient pourtant évacué des tonnes de bois flottés et de macro-déchets transportés par les crues de la Têt puis rejetés par la mer sur la plage de La Crouste (nord de Canet)

L’intervention des petites mains bénévoles de l’association « Citeco 66 » qui a suivi, a pourtant permis d’extraire des dunes et buissons environnants quelques mètres cubes supplémentaires qui ont été transportés vers la déchetterie par les services techniques de la commune.

Pour illustrer le désastre écologique qui se joue à l’embouchure de chacun des fleuves se jetant en méditerranée les enfants présents ont eu l’idée de trier, parmi les déchets collectés, un polluant assez évocateur…

Ce ne sont pas moins de 261 briquets en plastique… (et beaucoup ont été certainement oubliés dans le sable.. !) qui ont ainsi été ramassés. Ils ont permis d’exprimer la colère et l’indignation des jeunes générations présentes à l’aide d’un « Land’art » pour le moins explicite.

L’occasion de souligner que tous les petits gestes quotidiens d’incivisme, qui sont anodins pour certains, se conjuguent pour aboutir à ce sinistre constat réalisé le long d’une plage de moins d’un km de long !

A quand une prise de conscience et un réveil collectif avant qu’il ne soit trop tard ?

Les berges de la Têt conservent, tout au long de son cours, des volumes astronomiques de déchets flottants prêts à rejoindre les rivages à la prochaine crue. Combien de briquets en attente ? Combien de temps la Grande Bleue et tous nos paysages pourront-ils encore supporter l’insouciance et l’égoïsme des hommes ?

Pour contacter l’Association "Citeco 66" Tél. 04 68 80 28 27 – mail : citeco66@aliceadsl.fr

15:58 Publié dans Blog, Culture, Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : citeco66, la crouste | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.